02/03 11:00

Colmar: Un homme condamné à dix mois de prison avec sursis pour avoir menacé sur Facebook la députée de Vendée Patricia Gallerneau

Un homme a été condamné  par le tribunal correctionnel de Colmar à dix mois de prison avec sursis pour avoir menacé sur Facebook la députée de Vendée Patricia Gallerneau.

Comparaissant libre, Michael Rohr, 41 ans habitant Jebsheim (Haut-Rhin), a été reconnu coupable de "menace de mort ou d'atteinte aux biens dangereuse pour les personnes à l'encontre d'un élu public" et de "provocation directe non suivie d'effet à un attroupement armé commis" pour différentes déclarations faites sur Facebook.

Sa peine, conforme aux réquisitions du parquet, est assortie de mille euros d'amende et d'une interdiction de détenir une arme pendant cinq ans. Le 6 janvier, la députée Modem-LREM, Patricia Gallerneau, indiquait sur Facebook, photos à l'appui, avoir découvert un mur de parpaings érigé devant son domicile personnel dans la nuit, l'empêchant de sortir de chez elle.

Elle considérait qu'il s'agissait d'une action menée par des "gilets jaunes".

De son propre compte Facebook, Michael Rohr avait, dans un commentaire, menacé la députée: "demain si ça continue ça pourrait être du plastic comme en Corse, c'est aucunement une menace, juste une mise en garde" si le président de la République Emmanuel Macron ne démissionnait pas,. L'homme, ne s'affichant pas comme "gilet jaune", a affirmé devant la cour que ce message à la députée de Vendée était "tout sauf une menace".

Il a déclaré avoir voulu "lui faire passer très maladroitement le message pour qu'elle relativise" ce qu'il lui arrivait par rapport à ce qu'il considérait être les problèmes de beaucoup de Français. Son avocat, Me Thierry Gross, a évoqué "une réaction peut-être épidermique", qui "traduit un ras-le-bol social, personnel". Patricia Gallerneau ne s'était pas constituée partie civile.

Ailleurs sur le web

Vos réactions