25/02/2019 10:01

Médiapart révèle qu'Europe 1 aurait fiché près d'un demi-million d'auditeurs avec des commentaires comme "pédale, gros con, séropositif, fils de p*te..."

C'est une enquête de nos confrères de Médiapart qui révèle que Europe 1 aurait établi en secret une liste de près d'un demi-million de ses auditeurs et stocké ces données, en assortissant parfois leur nom de commentaires parfois insultants voir résultant d'une atteinte à la vie privée. Il s'agit des fiches qui étaient remplis par les standartistes, lorsque les auditeurs appellent au standard de la station.

C’est  ce qui ressort d’un rapport de la Cnil, rédigé en 2017, qu’a pu se procurer Mediapart. Le site précise aussi que la justice n’a pas été saisie et que la radio s’est seulement vu rappeler à l’ordre par la commission.

La Cnil aurait donc choisi de ne pas partager cette information avec le grand public e de la garder secrète.

La Cnil aurait constaté que des fiches contiennent des commentaires relatifs à la qualité des auditeurs. Selon Médiapart, on peut ainsi y trouver les mentions de « gros con », « FACHO !!! », « voix de vieille pédale », « ne répond jamais ce fdp [fils de pute, ndlr] », « connard qui nous a déjà bien fait chier », et autres mots doux. 

Dans son rapport, consulté par Mediapart, la commission indique également qu’on peut lire dans ces fiches des commentaires sur la santé ou la sexualité, tels que « Patrice séropositif », « plus alcoolique mes fesses ! », « arrêt maladie, traitement pour un cancer », mais aussi sur l’orientation ethnique ou sexuelle supposées, comme « accent juif tunisien, insistant et désagréable », « accent du Maghreb, pas toujours claire, bavarde, a besoin de parler de son cancer », « il est homo », ou encore « ancien hétéro, qui est devenu homo ». 

Au-delà de la gravité des termes, la Cnil pointe également l’ampleur du phénomène puisque le logiciel a permis de stocker les informations de 573.315 personnes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de fairytale
26/février/2019 - 15h43

Cette révélation est effroyable ! Europe1 est tombée bien bas,il n'y a plus d’éthique , plus aucun respect envers ses auditeurs! De telles pratiques sont condamnables non? Bref je tourne définitivement le dos à cette radio exécrable et maudite!

Portrait de satine1
25/février/2019 - 17h33

Mediapart  =  la Stasi .....

Portrait de nina83
25/février/2019 - 15h07

incroyable comme médiapart est un fouille-m*****, ils ont des collabos dans chaque boîte en France ? c'est ahurissant ! 

Portrait de Capri
25/février/2019 - 13h25
Jean Bonneau a écrit :

Evidemment, quand on est au courant, c'est choquant. C'est un fichier d'intervenants avec des repères "faciles" à destination interne, pour filtrer selon les thématiques et trier les "indésirables" qui font perdre du temps. À la base, je pense que ça sert à ça. Techniquement je peux comprendre... Bon bah ils se sont fait prendre, maintenant évidemment c'est la polémique logique. 

Oui. Il me semble que ce genre d’enquête de la CNIL est diligentée suite à « signalement » (qui vient forcément de l’interne) car ils ne peuvent pas imaginer que de tels fichiers existent et leurs effectifs sont tels qu’ils ne peuvent pas intervenir partout. Bravo au lanceur l’Alerte interne et anonyme de cette radio.

Portrait de EsQuiSSe
25/février/2019 - 11h54
minou75 a écrit :

Mais le pire...Ils ont aussi fichés leur personnel : Aliagas-Looser...Julie-Fossile...Cabrol-Incontinent !!! Vite fermer cette Radio qui émet dans le vide .

MDR

Portrait de Jean Bonneau
25/février/2019 - 11h53

Evidemment, quand on est au courant, c'est choquant. C'est un fichier d'intervenants avec des repères "faciles" à destination interne, pour filtrer selon les thématiques et trier les "indésirables" qui font perdre du temps. À la base, je pense que ça sert à ça. Techniquement je peux comprendre... Bon bah ils se sont fait prendre, maintenant évidemment c'est la polémique logique. 

Portrait de poulpeg
25/février/2019 - 11h11

Mediapart a vraiment que ca à foutre de remuer la merde. La CNIL a géré le dossier, la commission en charge du dossier à statué en faveur d'un rappel à l'ordre, j'imagine que depuis la base a été supprimée. Quel intérêt pour MediaPart de sortir ce truc pour faire chier Europe 1 ?

Portrait de Suzane Pontieu
25/février/2019 - 10h23

Quelle horreur...peau de pêche en dehors,peau de hareng en dedans !