20/02 06:38

Voilà pourquoi Alexandre Benalla et Vincent Crase ont passé la nuit en prison après la décision d'un juge... Et la détention pourrait durer plusieurs semaines.

Alexandre Benalla a passé une première nuit en prison: un juge ayant décidé mardi de placer en détention provisoire l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron pour ne pas avoir respecté son contrôle judiciaire, dans l'enquête sur les violences du 1er mai 2018 à Paris qui lui vaut d'être mis en examen.

Son ami Vincent Crase, ancien employé de la République en marche et lui aussi mis en examen dans cette affaire, a également été placé en détention provisoire, a révélé son avocat mardi soir, Me Christian Saint-Palais.

Les deux hommes avaient été convoqués mardi matin au tribunal de Paris par les juges d'instruction. Le 31 janvier, Mediapart avait publié des enregistrements clandestins d'une conversation entre les deux hommes, datant du 26 juillet, soit quatre jours après leur mise en examen et alors que la justice leur avait interdit d'entrer en contact.

Suivant les réquisitions du parquet, les magistrats instructeurs ont choisi de saisir le juge des libertés et de la détention (JLD) qui a ordonné le placement en détention provisoire de M. Benalla, a indiqué une source judiciaire. Une décision similaire a été prise dans la foulée concernant M. Crase.

"Il n'y a pas de justification à cette révocation" du contrôle judiciaire d'Alexandre Benalla, a réagi, à l'issue de l'audience devant le JLD, son avocate, Me Jacqueline Laffont. "On l'incarcère aujourd'hui pour une prétendue concertation qui aurait eu lieu il y a sept mois. Tout cela est ridicule", a-t-elle ajouté.

Les deux avocats ont indiqué avoir interjeté appel de cette décision et avoir également déposé un référé-liberté.

Cette procédure permet de tenter d'obtenir une remise en liberté de façon plus rapide que par la voie de l'appel, dans les trois jours suivant son dépôt. La défense d'Alexandre Benalla conteste la légalité des enregistrements publiés par Mediapart, estimant leur origine douteuse car ne provenant selon elle ni d’écoutes judiciaires, ni d’écoutes administratives.

Ses avocats ont déposé une plainte le 14 février pour "détention illicite d'appareils ou dispositifs techniques de nature à permettre la réalisation d'interceptions", "atteinte à l'intimité de la vie privée", "atteinte à la représentation de la personne" et "faux", selon une source proche du dossier.

Cette contre-offensive intervenait alors que le parquet de Paris a chargé le 4 février la Brigade criminelle d'une enquête pour "atteinte à l'intimité de la vie privée" et "détention illicite d'appareils ou de dispositifs techniques de nature à permettre la réalisation d'interception de télécommunications ou de conversations".

Autrement dit pour identifier les conditions et l'origine de ces mystérieuses captations. Depuis sept mois, l'affaire n'en finit pas d'empoisonner l'exécutif. Partie des révélations du Monde en juillet sur des violences du 1er mai, elle a connu de multiples rebondissements.

En janvier, Alexandre Benalla a de nouveau été mis en examen pour utilisation abusive de passeports diplomatiques après son licenciement. Puis, le 7 février, le Parquet national financier a confirmé avoir ouvert une enquête sur un contrat signé entre Vincent Crase et un sulfureux oligarque russe, dans lequel l'ancien conseiller du président Macron aurait joué le rôle d'intermédiaire. Selon Mediapart, ces investigations visent des soupçons de corruption.

Alors que l'Élysée était déjà dans la tourmente, l'affaire des enregistrements de Mediapart a touché Matignon: le 7 février, la cheffe de la sécurité du Premier ministre, Marie-Élodie Poitout, a présenté sa démission après des rumeurs selon lesquelles cette conversation aurait eu lieu chez elle. Celle-ci a expliqué avoir rencontré avec son compagnon Chokri Wakrim M. Benalla fin juillet à leur domicile, mais assuré ne pas connaître M. Crase et n'avoir "aucun lien avec les enregistrements".

Mercredi, la commission sénatoriale d'enquête, qui a été constituée après les violences du 1er mai, doit rendre publiques ses conclusions sur les dysfonctionnements dans les services de l'État qui ont pu émailler cette affaire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jse
20/février/2019 - 09h34

Il ne restera pas longtemps en prison ......... 

Portrait de colin33
20/février/2019 - 08h59 - depuis l'application mobile

Par moment on constate que la justice existe ! mais peut-être simplement une mise en scène pour dédouaner notre président.....

Portrait de th93100
20/février/2019 - 06h55

Et je suis toujours le seul à me demander pourquoi des gens 'proches du pouvoir' se font enrigistrer avec une telle facilité ? et que les bandes finissent chez mediapart ?

Portrait de lou jacobs
20/février/2019 - 05h35
poyaso a écrit :

bande de bouffons, non la justice n'est pas aux ordres de Macron, Le pouvoir joue ses cartes en communiquant ou pas les elements en sa faveur ça oui c'est logique, par contre qu'elle soit ultra politisé à gauche et ça c'est un vrai probleme mm si c'est hors sujet dans cette affaire. Pour rappel votre boxeur cogneur de flic est en liberté, c'est pas honteux ça peut être?! ne parlons mm pas de ttes ces sous merdes issus de l'immigration africaine et maghrébine en liberté  avec 50 recidives au cul.. alors ouvrez votre grande gueule pour ce qui en vaut la peine

on a beau tirer régulièrement la chasse d'(eau... et vous êtes toujours là ...

Portrait de lou jacobs
20/février/2019 - 05h33
Trumpette a écrit :

Ah ben mince alors.

J'allais justement laisser un commentaire en disant que c'était une bonne chose et que ça allait faire taire les paranos et les complotistes.

Trop tard.....

Je crois que tant qu'il n'aura pas été exécuté au peloton d'exécution, on ne fera pas taire ces gens.

Pauvre France. Tous les cerveaux ont fuit le pays j'ai l'impression.

bravo: au podium de l'imbécilité, vous avez la première marche

Portrait de poyaso
19/février/2019 - 23h21

bande de bouffons, non la justice n'est pas aux ordres de Macron, Le pouvoir joue ses cartes en communiquant ou pas les elements en sa faveur ça oui c'est logique, par contre qu'elle soit ultra politisé à gauche et ça c'est un vrai probleme mm si c'est hors sujet dans cette affaire. Pour rappel votre boxeur cogneur de flic est en liberté, c'est pas honteux ça peut être?! ne parlons mm pas de ttes ces sous merdes issus de l'immigration africaine et maghrébine en liberté  avec 50 recidives au cul.. alors ouvrez votre grande gueule pour ce qui en vaut la peine

Portrait de seb2746
19/février/2019 - 23h18

Chef d'inculpation : Haute trahison ? on pourrait commencer par ça, avec son "ami" Vincent.C.Ensuite on verra pour les autres, 30 ans pour haute trahison non compressibles + 10 ans pour coups et blessures volontaire + qqes années pour le reste, ce sera enfin une opération logique.

 

Par contre faudra trouver un juge pas aux ordres, ça va être compliqué...

Portrait de Trumpette
19/février/2019 - 22h22
Philou.2 a écrit :

Allez directement à la case prison vous ne recevez pas vos 20.000€ ou plus :) 

il paraît qu'il veut faire appel à un ami un certain manu :) 

Vous allez encore vous faire démonter par Hamsterjovial smileysmiley

Portrait de Philou.2
19/février/2019 - 22h12

Allez directement à la case prison vous ne recevez pas vos 20.000€ ou plus smiley 

il paraît qu'il veut faire appel à un ami un certain manu smiley 

Portrait de Trumpette
19/février/2019 - 22h10
Suzie Goto a écrit :

ah ah ah ! la com et les ordres du 55 fbg  avant les européennes pour tromper et sembler honnête voire faire croire que la justice est indépendante !  

ahahah  trop fun cette news !

 

Ah ben mince alors.

J'allais justement laisser un commentaire en disant que c'était une bonne chose et que ça allait faire taire les paranos et les complotistes.

Trop tard.....

Je crois que tant qu'il n'aura pas été exécuté au peloton d'exécution, on ne fera pas taire ces gens.

Pauvre France. Tous les cerveaux ont fuit le pays j'ai l'impression.

Portrait de Suzie Goto
19/février/2019 - 21h16

ah ah ah ! la com et les ordres du 55 fbg  avant les européennes pour tromper et sembler honnête voire faire croire que la justice est indépendante !  

ahahah  trop fun cette news !

 

Portrait de minou75
19/février/2019 - 21h10 - depuis l'application mobile

Vite...Libérer le Prisonnier Politique Benalla !!!

Portrait de biscoto
19/février/2019 - 20h59 - depuis l'application mobile

aller BFM il va y avoir du grain à moudre pour votre favoris Macron!!!!.

Les plus vus