15/02/2019 07:46

Le chanteur et compositeur américain Ryan Adams est accusé par plusieurs femmes d'avoir exercé des violences psychologiques sur elles

Le chanteur et compositeur américain Ryan Adams est accusé par plusieurs femmes d'avoir exercé des violences psychologiques sur elles et d'avoir abusé de sa position de mentor dans leur carrière d'artistes, dans le but d'avoir des relations sexuelles avec elles. Une enquête du New York Times met en avant un comportement manipulateur de ce musicien âgé de 44 ans, citant notamment le témoignage de son ex-femme, la musicienne et actrice Mandy Moore.

Une correspondance à caractère sexuel avec une ado âgée de 14 ans à l'époque. Le quotidien - qui s'est appuyé pour cet article sur le témoignage de sept femmes, d'une dizaine d'associés et de ses communications en ligne - raconte les échanges de Ryan Adams sur la toile avec une apprentie bassiste de 14 ans, des messages autour de la musique qui se sont ensuite transformés en envoi d'images suggestives.

Selon la jeune femme, aujourd'hui âgée de 20 ans, ils ont échangé par appel vidéo sur Skype quand Ryan Adams a dévoilé ses parties intimes. Selon le New York Times, l'artiste, plusieurs fois nommé aux Grammy Awards, a continué cette correspondance à caractère sexuelle pendant des mois tout en apparaissant émettre des doutes sur l'âge de la jeune fille.

Le rockeur aux influences country est aussi accusé d'avoir fait miroiter des opportunités de carrière à des femmes artistes tout en ayant des relations sexuelles avec elles.

Lorsque repoussé par elles, il se serait livré à de la pression psychologique et verbale et les aurait harcelées par texto ou sur les réseaux sociaux. "La musique était un moyen de contrôle pour lui", a expliqué son ex-femme Mandy Moore, chanteuse pop à l'affiche de la série This Is Us.

Ryan Adams, qui a accédé à la célébrité en tant qu'artiste solo dans les années 2000 grâce à son album Heartbreaker, s'est excusé mais a nié ces accusations. "À ceux que j'ai pu blesser, même si involontairement, je m'excuse sincèrement et sans réserves", a écrit l'artiste sur Twitter. "Mais ce qui est dépeint dans cet article est incroyablement inexact", a-t-il poursuivi. "Je n'aurais jamais d'interactions inappropriées avec quelqu'un que je pourrais croire mineur. Point."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Aldo la classe
15/février/2019 - 08h13

C'est pas facile d'avoir la classe !

Portrait de Edmond de Tarlepuit
15/février/2019 - 08h11

C'est du joli !