08/02 11:24

En hommage au footballeur Emiliano Sala, le Président du FC Nantes, Waldemar Kita, annonce qu'il retire le maillot numéro 9

Cette nuit, la police du comté de Dorset (sud-ouest de l'Angleterre) a annoncé que le corps récupéré dans l'épave de l'avion qui avait disparu au-dessus de la Manche le 21 janvier a été formellement identifié comme étant celui du footballeur argentin Emiliano Sala.

Quelques heures plus tard, le FC Nantes a publié un communiqué. "Il y a des matins difficiles, des réveils cauchemardesques où malheureusement la réalité nous rattrape. Emi' s'en est allé... Arrivé sur les rives de l'Edre en juillet 2015, Emiliano Sala a su conquérir le cœur des supporters nantais. Par son travail, sa hargne et une gentillesse sans limite, il a terminé meilleur buteur de la Maison Jaune lors des trois dernières saisons", précise le texte.

Et d'ajouter : "Les hommages nationaux et internationaux qui lui ont été rendus sont à la hauteur de la personne et du joueur qu'il était. Nous perdons aujourd'hui un ami, un joueur de talent, un coéquipier exemplaire. Nous n’oublions pas dans ce drame le pilote et sa famille et avons confiance dans les autorités pour poursuivre les recherches".

De son côté, Waldemar Kita, Président du FC Nantes, s'est également exprimé dans le communiqué. "Je n'ai pas les mots. C'est une tragédie, je suis anéanti. Emiliano a laissé son empreinte. C'est pourquoi, comme beaucoup de supporters, je souhaite l'honorer à nouveau en retirant le numéro 9".

Le FC Nantes ainsi que l'équipe du club et les joueurs ont tenu à présenter leurs condoléances aux proches de la famille d’Emiliano Sala et de David Ibbotson.

La carcasse du monomoteur Piper Malibu qui emmenait le pilote, âgé de 59 ans, et l’ex-attaquant nantais, âgé de 28 ans, vers son nouveau club de Cardiff, a été localisée dimanche, à l’endroit où l’avion avait cessé d’émettre, dans la Manche. Elle repose à 67,7 mètres de fond, à une vingtaine de kilomètres au nord de l’île anglo-normande de Guernesey. La police anglaise a confirmé jeudi soir que le corps récupéré dans l’épave était bien celui du footballeur argentin.

Les raisons de l’accident restent inconnues mais l’AAIB espère avoir collecté suffisamment d’indices en filmant l’épave pour pouvoir faire la lumière sur le drame.

Ailleurs sur le web

Vos réactions