01/11/2018 10:01

Les parents de la petite Maëlys portent plainte contre X après avoir reçu des messages injurieux sur Facebook et Twitter

Les parents de la petite Maëlys, qui a été tuée il y a 14 mois, ont décidé de porter plainte contre X, par l’intermédiaire de leur avocat Maître Fabien Rajon, après la publication sur les réseaux sociaux de nombreux messages visant les proches de la fillette. "Tout cela est insupportable pour eux (...) On ne laissera rien passer", lance l'avocat sur RTL.

"Je rappelle qu’ils sont victimes dans cette affaire, que rien ne les préparait à être victimes et qu'au-delà du deuil qu’ils essaient de construire, difficile au quotidien, ils doivent en plus subir ce type de faits. Cela fait beaucoup pour une famille qui est déjà très affectée par ce drame", confie-t-il également sur France Bleu Isère.

Parmi les messages reçus, un internaute reproche par exemple à la mère de la petite fille de l'avoir laissée sans surveillance le soir du mariage.

Un photomontage a également été réalisé, sur lequel l'appel à témoin qui avait été placardé sur l’ensemble des vitrines des commerçants au moment de la disparition de la fillette a été détourné, avec des propos dégradants à l’égard de la victime. 

Nos confrères précisent que quatre profils Facebook et Twitter sont cités dans les plaintes. "Si les parquets saisis décident de donner suite, les enquêteurs devront identifier les auteurs de ces messages. ", peut-on lire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de arcawen
1/novembre/2018 - 12h09
Nexus20 a écrit :

c'est triste mais les gens médiatisent leurs souffrances sur les chaines télé, sur les réseaux sociaux etc et ensuite se plaignent de ces débordements. ils en on pris le risque. d'ailleurs un risque pour rien. a quoi ca sert de faire des déclarations sur BFMTV lorsqu'une enquête est en cours ?

Donc les marches blanches, les commémorations etc... ce serait à ne pas faire aussi ? 

Il faut au contraire dire les choses mais pouvoir s'exprimer dans le respect sans qu'un troupeau de débiles profonds ne viennent vous faire des menaces dans ce style. Enquète en cours ou pas, il faut (hélas) faire bouger la justice des fois aussi.

Tant que les gens pensent que derrière son ordinateur nous pouvons tout nous permettre en étant a l’abri.