27/09/2018 20:23

Gérard Collomb porte plainte contre Yann Moix pour ses propos sur "les flics qui chient dans leur froc" dans l'émission "Les terriens du dimanche"

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a annoncé jeudi dans un tweet qu'il portait plainte contre l'écrivain et chroniqueur Yann Moix après ses propos anti-policiers "injurieux et diffamatoires", qui ont suscité la colère des syndicats.

Dans l'émission "Les terriens du samedi" sur C8, Yann Moix a tiré à boulets rouges sur les forces de l'ordre qu'il a accusées de "se victimiser" et de "chier dans leur froc" face à l'insécurité, des propos que l'écrivain a ensuite dit regretter.

Étaient invités sur le plateau le journaliste Frédéric Ploquin pour la sortie de son livre "La peur a changé de camp", qui évoque le travail des policiers "la peur au ventre" sur fond d'insécurité, et deux policiers venus témoigner.

"Vous venez dire ici que les policiers ont peur (...), que vous chiez dans votre froc", a dit M. Moix. "La peur au ventre, vous n'avez pas les couilles d'aller dans des endroits dangereux", a ajouté l'écrivain.

"Après avoir pris connaissance de l'analyse juridique réalisée par mes services, j'ai pris la décision de porter plainte contre M. Yann Moix pour les propos injurieux et diffamatoires qu'il a tenu à l'encontre de nos policiers", a tweeté le ministre. Gérard Collomb avait annoncé plus tôt dans l'après-midi aux organisations syndicales son intention de porter plainte, en marge d'une réunion autour du projet de loi de finances 2019.

Il avait déploré dimanche des propos "intolérables", qualifiant le chroniqueur de "grossier sur la forme" et "indécent sur le fond". "Si tous les policiers se doivent d'être irréprochables, une personnalité se doit de l'être tout autant. Ces propos inacceptables, inqualifiables devront être sanctionnés par la justice", a commenté Frédéric Lagache du syndicat Alliance, annonçant que son organisation se portait partie civile. Le secrétaire général d'Unité-SGP-FO, Yves Lefebvre s'est dit lui "satisfait" de la décision du ministre: "une marque de reconnaissance vis-à-vis de ses fonctionnaires".

"C'était allé beaucoup trop loin. On ne peut pas tout dire pour faire son buzz personnel", a réagi pour sa part David Le Bras, secrétaire général du syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN-Unsa). Yann Moix, qui avait déjà accusé la police de "violence" dans les camps de migrants à Calais au début de l'année, a dit mardi sur LCI "regretter des mots grossiers".

"Je disais avec des mots grossiers que je regrette, parce que c'est jamais bien les mots grossiers (...) que la police n'a pas à venir dire sur les plateaux qu'elle a peur puisque le signal envoyé n'est pas le bon pour être respecté", s'est-il justifié.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de sylviane69
28/septembre/2018 - 19h17
brems a écrit :

Je ne soutiens pas Yann Moix ses propos sont ignobles et injustifiés. Par contre lui prend une plainte alors que le mec qui fait un clip et une chanson raciste d'une violence inouie et qui appelle au meurtre lui RIEN et en prime on va le voir ce soir chez Hanouna qui soutient par contre le boycott de Zemmour. Y a un moment on se demande si on ne marche pas sur la tête dans ce pays ! Que font les associations ? Il n'y a des droits que pour les propos racistes envers les noirs et maghrébins ? Sinon c'est normal ? Je n'ai jamais rien entendu d'aussi violent auparavant et pourtant des scandales j'en ai entendu à commencer par Zemmour qui propose d'appeler une chroniqueuse Corinne quelle horreur ! quel scandale ! Mais tuer des bébés blancs dans les crèches et inviter à pendre des blancs ça ce n'est pas condamnable ??? Sérieux ??? Mais ça va bien avec les propos de Yann Moix oui en effet les flics se chient dans le froc parce qu'ils n'ont plus aucun pouvoir et que c'est plus eux qui risquent de se prendre une balle que l'inverse parce que sinon le flic se retrouve en garde à vue s'il a eu le malheur de dézinguer un mec qui allait lui rouler dessus ou qui ne s'arrête pas à un contrôle. Alors que la règle devrait être si tu ne t'arrêtes pas, en effet tu risques de te prendre une balle parce que la police c'est la loi et qu'on doit obéir à la loi. 

entièrement d'accord avec vous

Portrait de sylviane69
28/septembre/2018 - 19h16

il n'a pas tout à fait tord. On laisse faire beaucoup de ces petits (et moins) jeunes pour ne pas qu'il y ait d’émeutes. Mais là, ce n'est pas vraiment la faute des forces de l'ordre. Il y a deux justices chez nousLa personne honnête qui pour une petite faute, se fait pincer et est puniLa racaille, une certaine population, a qui on laisse tout faite pour la paix socialeVoir ce qu'il s'est passé à Angoulême..... Ça fait un moment qu'il y a des problèmes et qu'on ne punit pas ces jeunes , mais là, ça a été trop loin

Portrait de brems
28/septembre/2018 - 07h34

Je ne soutiens pas Yann Moix ses propos sont ignobles et injustifiés. Par contre lui prend une plainte alors que le mec qui fait un clip et une chanson raciste d'une violence inouie et qui appelle au meurtre lui RIEN et en prime on va le voir ce soir chez Hanouna qui soutient par contre le boycott de Zemmour. Y a un moment on se demande si on ne marche pas sur la tête dans ce pays ! Que font les associations ? Il n'y a des droits que pour les propos racistes envers les noirs et maghrébins ? Sinon c'est normal ? Je n'ai jamais rien entendu d'aussi violent auparavant et pourtant des scandales j'en ai entendu à commencer par Zemmour qui propose d'appeler une chroniqueuse Corinne quelle horreur ! quel scandale ! Mais tuer des bébés blancs dans les crèches et inviter à pendre des blancs ça ce n'est pas condamnable ??? Sérieux ??? Mais ça va bien avec les propos de Yann Moix oui en effet les flics se chient dans le froc parce qu'ils n'ont plus aucun pouvoir et que c'est plus eux qui risquent de se prendre une balle que l'inverse parce que sinon le flic se retrouve en garde à vue s'il a eu le malheur de dézinguer un mec qui allait lui rouler dessus ou qui ne s'arrête pas à un contrôle. Alors que la règle devrait être si tu ne t'arrêtes pas, en effet tu risques de te prendre une balle parce que la police c'est la loi et qu'on doit obéir à la loi.