01/05/2018 11:21

Un ancien sans-papiers algérien raconte comment Marine le Pen l'a défendu lorsqu'elle était avocate - VIDEO

Hier soir, C8 a diffusé en prime une enquête intitulée "Marine Le Pen est-elle (vraiment) finie", qui souhaitait revenir notamment sur le parcours de la leader du Front National, notamment lorsqu'elle était avocate.

Au début de sa carrière, Marine le Pen s'était portée volontaire aux permanences de comparutions immédiates où défilaient de nombreux sans-papiers. Les journalistes ont retrouvé un homme, d'origine algérienne, qu'elle a défendu, Nour-Eddine, et il a livré un témoignage exclusif.

L'homme, qui se souvient avoir été d'abord très surpris, se demandant même si elle ne voulait pas "faire de la provoc'", se souvient d'une femme qui "n'est pas raciste", et qui était "avenante, gentille, comprenant vraiment ma situation.". "Elle m'a soutenu", affirme l'homme. Marine le Pen l'aurait même protégé de militants du Front National en lui donnant quelques conseils pour ne pas qu'ils s'en prennent à lui. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
1/mai/2018 - 18h56

Je ne suis pas certain qu'elle était vraiment volontaire et pas commise d'office. A vérifier, idem pour la protection contre les militants. 

Quoi qu'il en soit, même quand on est contre des lois on est bien forcés de s'y plier donc de faire le boulot correspondant. Et quoi de mieux que de s'intégrer dans un système pour mieux le connaître et donc mieux le contester.