26/03/2018 19:18

EN DIRECT - Le gendarme Arnaud Beltrame avait plusieurs plaies au visage, 2 balles dans le corps et a été égorgé - Le parcours de Radouane Lakdim - Sa compagne est fichée S, radicalisée et a crié Allahu akbar lors de son interpellation (Procureur)

19h03: Après avoir rappelé minute par minute la chronologie des faits, le procureur François Molins prend la parole et révèle que le gendarme Arnaud Beltrame avait plusieurs plaies au visages, 2 balles dans le corps et a été égorgé:

"L'autopsie d'Arnaud Beltrame a montré plusieurs lésions balistiques non létales sur un bras et un pied. Une très grave lésion à l'arme blanche à la trachée et au larynx a entraîné une détresse respiratoire à l'origine du décès, indique le procureur de la République."

Le Lieutenant Beltrame s'est retrouvé face au preneur d'otage, il a posé son arme à terre et s'est offert en échange de la femme que l'homme détenait.

Le procureur précise également que "la compagne de Radouane Lakdim est radicalisée, fichée S et a crié Allahu akbar lors de son interpellation."

Vendredi matin, quelques heures avant les attentats, la compagne de Radouane Lakdim a posté sur Facebook une sourate du Coran disant que "les mécréants sont promis à l'enfer", a déclaré François Molins.

Radouane Lakdim arrive en voiture sur le parking à 10 h 39, puis entre en courant dans le magasin, où il tue deux personnes au niveau des caisses : le boucher Christian Medves, 50 ans, puis un client, Hervé Sosna, 65 ans. Les autres clients trouvent refuge dans la chambre froide et dans les rayons.

A 14 h 16, les hommes de l’antenne GIGN de Toulouse, arrivés sur les lieux deux heures plus tôt, entendent trois coups de feu. L’assaut est donné. Le terroriste est tué. Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame mourra à l’hôpital dans la nuit de vendredi à samedi d’une blessure fatale au cou, faite à l’arme blanche.

15h22: Le procureur de la République de Paris donnera une conférence de presse à 19h, ce soir

13h49: L'Elysée annonce que la cérémonie d'hommage national à Arnaud Beltrame aura lieu mercredi aux Invalides, à 11H30, en présence de sa famille et des familles des victimes de l'attaque. La cérémonie sera ouverte au public. Emmanuel Macron prononcera un éloge funèbre, en présence de la 1ère dame

11h48: Une minute de silence sera observée aujourd'hui à midi dans tous les supermarchés de France, en hommage "à toutes les victimes de l'attentat de vendredi au Super U de Trèbes" (Aude), a annoncé Système U. "Les Magasins U (...) observeront une minute de silence ce jour à midi", a précisé le groupement de distributeurs indépendants dans un communiqué, et "en solidarité, les enseignes de distribution s'associeront à cet hommage".

10h32: Laurent Wauquiez, président de LR, a dénoncé lundi la «coupable naïveté» d’Emmanuel Macron et réclamé, après les attaques jihadistes dans l’Aude, le rétablissement de l’état d’urgence. «Je demande solennellement à Emmanuel Macron de sortir de sa coupable naïveté et d’avoir enfin le courage de prendre les mesures qui s’imposent pour protéger les Français», a lancé M. Wauquiez dans une déclaration au siège des Républicains.

Le chef de l’Etat, a-t-il accusé, «se trompe tragiquement de diagnostic sur la barbarie islamiste, lorsque pour l’expliquer il met en avant le chômage ou les discriminations». «Ces propos sont non seulement insupportables, mais ils sont surtout irresponsables, parce qu’ils aboutissent à mettre en avant l’excuse sociale au lieu de prendre les mesures sécuritaires qui s’imposent», a-t-il fustigé.

M. Wauquiez a réitéré sa demande de rétention administrative des fichés S les plus dangereux et l’expulsion des étrangers qui seraient dans ce cas.

«La contagion islamiste doit être éradiquée», a fait valoir M. Wauquiez. «Je demande que l’on s’en donne les moyens et que l’état d’urgence soit rétabli», a-t-il ajouté.

08h35: La compagne de l'assaillant djihadiste Radouane Lakdim, placée en garde à vue après l'attaque vendredi qui a fait quatre morts dans l'Aude, est fichée pour radicalisation, a-t-on appris lundi de sources concordantes. Cette jeune femme de 18 ans est "fichée S" (pour "Sûreté de l'Etat"), ont indiqué une source proche de l'enquête et une source judiciaire. Selon la source proche de l'enquête, elle était suivie par les services de renseignement.

.

Dimanche 25 mars

.

19h32: La garde à vue des deux proches de Radouane Lakdim a été prolongée selon des informations données ce soir par plusieurs médias. Il s'agit d'un mineur de 17 ans et la compagne du terroriste. Ils avaient été interpellés quelques heures après les attaques. 

19h26: Le gendarme Arnaud Beltrame est mort après avoir reçu des coups de couteau au cou, a appris franceinfo de source judiciaire.

L'autopsie a également révélé que le lieutenant-colonel avait été touché par balles. Arnaud Beltrame avait remplacé une otage lors de la prise d'otages au Super U de Trèbes. Le terroriste était armé d'une arme de poing de calibre 7.65 et d'un couteau de chasse. Des explosifs artisanaux ont également été retrouvés dans le magasin.

12h35: Sur Twitter, Donald Trump estime que la "France rend hommage à un grand héros", en référence au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, mort après s'être offert au terroriste comme otage dans le supermarché de Trèbes.

12h01: "Vous avez vécu l'insoutenable, vous revenez de la mort", a déclaré l'évêque de Carcassonne et Narbonne Mgr Alain Planet. "Les gens du lieu et la Nation toute entière sont extrêmement marqués", a-t-il déclaré juste avant la cérémonie. "Une vie donnée ne peut pas être perdue, elle transcende le malheur pour nous rassembler", a poursuivi l'évêque, dans sa brève homélie, dans une allusion au sacrifice du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, qui a donné sa vie pour épargner une otage. Dans la "descente vertigineuse" de la "violence" qui "a tué notre espoir", Mgr Planet a cité l'évangile, selon lequel "il vaut mieux qu'un seul meurt pour le peuple et que la Nation ne périsse pas".

La cérémonie, à laquelle participent des représentants de la communauté musulmane, est retransmise par un haut parleur sur la petite place de l'église, surveillée par des gendarmes armés.

07h35: La petite ville de Trèbes dans l'Aude se recueille dimanche à la mémoire des quatre victimes abattues par Radouane Lakdim, un petit délinquant radicalisé sur lequel les enquêteurs poursuivent leurs investigations, avec deux de ses proches toujours en garde à vue. "L'heure n'est qu'à la prière et à la compassion.

Puissent de tels événements nous permettre de trouver le courage pour refonder une société où ils ne seraient plus possibles", a déclaré Mgr Alain Planet. L'évêque de Carcassonne et Narbonne préside une messe dimanche à 10H30 en l'église Saint-Etienne de Trèbes, en hommage aux quatre tués et aux trois blessés des attaques de l'Aude.

La communauté catholique "partage le sentiment de reconnaissance et d'admiration que tous nos concitoyens portent à l?égard des forces de l?ordre qui ont mis un terme à cette horrible situation", a ajouté Mgr Planet, dans un communiqué. Au surlendemain des attaques de Carcassonne et du Super U de Trèbes, le patron des gendarmes Richard Lizurey est attendu à Toulouse et à la caserne du groupement de l'Aude à Carcassonne, pour y rencontrer les hommes du GIGN intervenus lors de la prise d'otages, ainsi que la veuve du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame

Cet officier de gendarmerie est tombé en "héros" sous les balles de l'assaillant après s'être livré à la place d'une otage du Super U. L'Elysée a annoncé qu'un "hommage national" lui serait rendu à une date qui n'a pas été précisée.

.

Samedi 24 mars

.

20h07: Un hommage national sera rendu au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, annonce l'Elysée.

18h44: Les visages et les identités des 4 victimes innocentes qui ont été tuées lâchement hier par Radouane Lakdim. (Document LCI)

.

.

18h15: Le conseil restreint de défense se tient depuis 17h30 à l'Elysée avec  Emmanuel Macron, mais aussi le Premier ministre Edouard Philippe, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, la Garde des Sceaux Nicole Belloubet, et la ministre des Armées Florence Parly.

17h20: Selon Le Point, les hommes qui ont neutralisé Radouane Lakdim, ont découvert à proximité de son corps trois engins explosifs constitués d'enveloppes en plastique solidement fermées avec du ruban adhésif.

Selon les premières constatations des démineurs dépêchés sur les lieux, ces enveloppes contenaient un mélange de poudres dont la nature précise reste à déterminer. Toujours selon nos informations, une mèche sortait de chacune de ces enveloppes. « Ces engins explosifs très artisanaux ont été placés sous scellés avant d'être acheminés vers un laboratoire d'analyse afin d'en déterminer la composition exacte, confie une source proche de l'affaire. Les premières analyses laissent entendre qu'il s'agit d'un mélange de poudres explosives.

14h03: Selon les informations de TF1 et LCI, les enquêteurs ont découvert lors de la perquisition du domicile de Radouane Lakdim hier une lettre manuscrite faisant office de testament, dans laquelle il fait allusion à l'organisation Etat islamique.

Une perquisition réalisée au domicile de l'auteur d'attaques dans le sud de la France, Radouane Lakdim, a permis de trouver des "notes faisant allusion à (l'organisation) Etat islamique et faisant penser à un testament", a-t-on appris samedi de source judiciaire.

Au cours de cette perquisition, "des supports numériques" ont également été découverts, a ajouté cette source. Les enquêteurs cherchent à déterminer les raisons du passage à l'acte du Français d'origine marocaine de 25 ans et à trouver d'éventuelles complicités. Se présentant comme "un soldat de l'EI", Radouane Lakdim a tué vendredi quatre personnes, des attaques revendiquées par l'organisation djihadiste. (

10h19: Marine Le Pen, présidente du Front national (FN) a décidé de réagir sur les réseaux sociaux à la prise de parole d'Emmanuel Macron aux côtés d'Angela Merkel à Bruxelles, où se tenait le Conseil européen: "Macron réagit à un attentat islamiste commis par un étranger, aux côtés de celle qui a ouvert l'Europe à une vague migratoire sans précédent. Désastreux aveuglement !", a réagi sur Twitter la fille de Jean-Marie Le Pen, faisant référence au fait que l'Allemagne avait accueilli plus d'un million de migrants depuis 2015.

10h02: Selon une source proche de l'enquête, un mineur né en 2000 a été placé en garde à vue samedi dans le cadre de l'enquête sur l'attaque du Super U de Trèbes survenue vendredi. Le jeune homme a été placé en garde à vue pour association de malfaiteurs terroriste criminelle.

Il est un ami proche du terroriste Radouane Lakdim. La première personne gardée à vue dans l'enquête sur les attentats de Carcassonne et Trèbes est la compagne de Radouane Lakdim, âgée de 18 ans

09h12: Le recteur de la mosquée de Lyon dénonce un assassinat « odieux et lâche » « Cet assassinat odieux et lâche vient une fois de plus jeter l’opprobre sur toute une communauté, qui se bat chaque jour pour se prémunir contre les propagateurs de la haine », écrit le recteur de la mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, dans un communiqué. « Son geste héroïque, sa détermination et son sacrifice forcent notre admiration et aidera à promouvoir l’unité nationale », veut-il croire.

06h23: Arnaud Beltrame, est décédé. Celieutenant-colonel de gendarmerie au parcours modèle, s'est substitué à une otage vendredi, au Super U de Trèbes, dans l'Aude. Lieutenant-colonel du groupement de gendarmerie de l'Aude, Arnaud Beltrame a réalisé un "acte d'héroïsme" vendredi.

Cet homme de 44 ans, en poste depuis peu dans le département, s'est substitué à un otage lors de l'attaque au Super U de Trèbes. Il est mort dans la nuit de vendredi à samedi. Parmi les primo-arrivants. Arnaud Beltrame est l'un des premiers gendarmes à s'être rendu sur les lieux de la prise d'otage, qui se trouvait sur sa zone. Au moment où il entre dans le supermarché, le terroriste retient une femme, la menace directement.

Le gendarme propose alors d'échanger, de se constituer otage. Son téléphone sert ensuite à établir le contact avec les forces de l'ordre. Début de négociation, puis plus rien. Quand tout le monde est prêt à donner l'assaut, trois coups de feu retentissent et indiquent que le terroriste s'en est pris au lieutenant-colonel. L'assaillant est abattu par le GIGN. L'officier, lui, est grièvement blessé, évacué vers l'hôpital, où il a succombé à ses blessures dans la nuit.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Capri
27/mars/2018 - 01h30
Stephanie22ans a écrit :

Les autorités savaient dès le départ que le gendarme avait été égorgé mais ont tu volontairement cet égorgement. Ca me met en colère ! |(

On peut le penser. Ce genre d’acte n’est plus possible. 

Il a 25.000 personnes fichées S soit 4 personnes pour 10.000 (donc « 2 » à Trèbes, statistiquement, où résident 5.600 personnes) ; a chaque fois qu’on est 9996 d’un côté, ils sont 4 de l’autre et on se laisse terroriser ? et on va encore accepter ça longtemps ?

Portrait de Capri
27/mars/2018 - 01h22
nicballon a écrit :

C'est hélas exactement ce qu'il ce passera ... :(

 

Pas certain. On touche la France profonde là. Trèbes, c’est une petite ville rurale de 5.642 habitants... Mon feeling est qu’il va y avoir « un avant » et « un après ». Perso, je n’oublierai JAMAIS. Et je ne sais pas pourquoi, mais je pense que ce sera pareil pour mes concitoyens. Pour moi, le Lt-Colonel Beltrame va devenir un symbole de la lutte contre le fléau de l’islamisme « au plus près » des protagonistes.

Portrait de Capri
27/mars/2018 - 01h12

Il est mort en héros et en martyr en sauvant la vie d’une mère de famille.

Vue la haine que la raclure de meurtrier (bravo aux parents d’avoir engendré « ça ») avait pour les forces de l’ordre, l’issue était malheureusement fatale pour le gendarme.

Je n’arrête pas d’y penser depuis samedi en dehors de mes occupations perso et pro. Je n’oublierai jamais.

J’aimerais qu’il y ait « un avant » et « un après » cet attentat.

Portrait de Stephanie22ans
27/mars/2018 - 00h46

Les autorités savaient dès le départ que le gendarme avait été égorgé mais ont tu volontairement cet égorgement. Ca me met en colère ! smiley

Portrait de brems
26/mars/2018 - 22h44
Valentin 1998 a écrit :

Devinez comment la compagne de 18 ans s'appelle : MARINE. C'est une française converti à l'islam depuis deux ans! 

Belle éducation des parents, des gros cassos sans aucun doute... 

Portrait de Avalon
26/mars/2018 - 20h23
Valentin 1998 a écrit :

çà approche même des 20 000 fichés S. Donc les attentats en FRANCE ont de beaux jours devant eux. Notre pays est foutu! Je suis sur DIJON, tram, magasins femmes voilées, avec leur mioches! boulangeries avec terrasse: les barbus se mettent dehors pour ne pas se mélangé aux français et aux femmes( fait véridique) çà fait vraiment peur! ah oui, le maire ps bien connu de DIJON a laissé se constuire deux mosquées salafistes! vive la france!

Macron est complice des salafistes  , petit rappel

youtube.com/watch?v=W7HOoiDMmsw

youtube.com/watch?v=f-_KIKE14Qw

 

notre pays à attrapé le cancer , et c'est mort . c'est trop tard et toutes les études le montre.

Portrait de Valentin 1998
26/mars/2018 - 20h07

Devinez comment la compagne de 18 ans s'appelle : MARINE. C'est une française converti à l'islam depuis deux ans! 

Portrait de nicballon
26/mars/2018 - 15h56
atlantique07 a écrit :

Je crains fort qu'une fois l'émotion passée tout redevienne comme avant jusqu'au  prochain attentat. Mon pays que j'aime tant me désespère.

C'est hélas exactement ce qu'il ce passera ... smiley

 

Portrait de Valentin 1998
26/mars/2018 - 13h22
JakoRalbolodeouf a écrit :

Allez, optons pour la simplicité pour notre démocratie. 12.000 fichés S, 12.000 stupides accidents.

çà approche même des 20 000 fichés S. Donc les attentats en FRANCE ont de beaux jours devant eux. Notre pays est foutu! Je suis sur DIJON, tram, magasins femmes voilées, avec leur mioches! boulangeries avec terrasse: les barbus se mettent dehors pour ne pas se mélangé aux français et aux femmes( fait véridique) çà fait vraiment peur! ah oui, le maire ps bien connu de DIJON a laissé se constuire deux mosquées salafistes! vive la france!

Portrait de atlantique07
26/mars/2018 - 13h18

Je crains fort qu'une fois l'émotion passée tout redevienne comme avant jusqu'au  prochain attentat. Mon pays que j'aime tant me désespère.

Portrait de merlin2
26/mars/2018 - 10h35

et la mère ? et le père ? et les sœurs ? et les raclures du quartier ? Ce sont les Droits de l'Homme contre le Droit de tuer ! On fait quoi maintenant ?

Portrait de bullet
26/mars/2018 - 09h30

Il n'existe que deux thérapies efficaces pour traiter la radicalisation de ces déchets non recyclables : la Française, constituée d'un poteau et de douze braves et la Chinoise, consistant en une seule balle facturée à la famille. Avec la seconde, on fait même des économies.

 

Portrait de Dkdence
26/mars/2018 - 09h09

Et bien sûr cette gentille dame va rester en liberté hein ?  Je pense qu'il est grand temps de faire un nettoyage dans la populasse..... Virez moi tous ces cons

Portrait de Dydy
26/mars/2018 - 09h00
Patatrac a écrit :

Je viens d'apprendre sur RMC que sa compagne âgée de 18 ans était fichée S et Collomb disait , on s'est fait surprendre , on ne savait pas , le couple n'était pas jugé dangereux et n'était plus surveillé . Il y a une faille dans ce fichier et de la part des renseignements .

Comme quoi ce gouvernement n'est pas mieux que les autres... Donc, tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de taper sur les anciens Présidents !

Portrait de Mitsumi
26/mars/2018 - 08h58

A quoi sert le fichier S. A  chaque attentat on trouve des fichiers S.Plutôt le nommer fichier S.a.r

(Sert a rien)

 

Portrait de atlantique07
26/mars/2018 - 08h20

Cachez moi cet égorgement que je ne saurais voir.......

Portrait de Capri
26/mars/2018 - 01h36

25.000 fichés S sur 66 millions d’habitants, ça fait 4 fichés S pour 10.000 personnes. 4 personnes à surveiller dans chaque commune de 10.000 personnes. Pas beaucoup et « beaucoup » à la fois. Trèbes compte 5.600 habitants. Ça fait 8 fichés S tout de même.

Pour l’Ile de France, ça fait 4.000 fichés S pour 10 Millions d’habitants.

Français, françaises : pouvons-nous nous mobiliser, gérer ce fléau ?

Portrait de Capri
25/mars/2018 - 23h14
Wouhpinaise a écrit :

Pour être plus précis, il est né au Maroc en 1992, puis a immigré en France avec sa famille. ;)

J'aimerais bien entendre ses parents et ses deux soeurs, avec qui il vivait, manifestement. Pour moi, je suis désolé, mais il y a une responsabilité familiale. Le tueur a grandi, a été élevée par cette famille. Il faut comprendre ce qui s'est passé. Comment peut-on en arriver là ? Je n'arrive pas à comprendre. Je "bugue" et je pleure. J'espère qu'il va y avoir un "avant" et un "après", que le sacrifice de ce Lt-Colonel de gendarmerie ne sera pas vain.

Portrait de totolechat
25/mars/2018 - 21h03
Robert Platane a écrit :

quoi de plus étonant, ces salopes s entrainent sur des moutons dans leur baignoir pour leur fete a con d aid mes couille

faut vraiment être un imbécile décérébré pour écrire cela. Vous n'avez pas compris que le but des Daeshiens c'est d'encourager une guerre civile.

Ces musulmans que vous pointez du doigt étaient à Monte Cassino pour défendre l'honneur de la République.

Portrait de Micheldu17.02
25/mars/2018 - 20h44
Capri a écrit :

Les condamnations sont-elles antérieures ou posterieures à l’obtention de la nationalité ? Comment a-t-il obtenu la nationalité française ?

Naturalisé à l' âge de 12 ans.

 

Portrait de satine1
25/mars/2018 - 19h45

 smiley Des coups de couteaux....c'est comme un égorgement, avec la carotide, en effet il avait peu de chance de s'en sortir le pauvre... Je suis bouleversée !   

Portrait de demm
25/mars/2018 - 13h28

lui un héro et toi Trump un pourri qui aide Daesh en bombardant l'armée syrienne enc***!!!!

Portrait de Wouhpinaise
25/mars/2018 - 13h17
Capri a écrit :

Merci pour l’info. Il ne s’agit donc pas d’un migrant de fraîche date. On est bien dans le cas d’une personne de « 2eme génération », naturalisée française par le droit du sol, enfant, sans avoir fait de démarche particuliere, désœuvré, petit délinquant, qui se cherche une raison d’exister...

Pour être plus précis, il est né au Maroc en 1992, puis a immigré en France avec sa famille. smiley

Portrait de Capri
25/mars/2018 - 13h04
Wouhpinaise a écrit :

Il a été naturalisé français en 2004, à l'âge de 12 ans, en même temps que son père. Donc bien avant ses condamnations.

Merci pour l’info. Il ne s’agit donc pas d’un migrant de fraîche date. On est bien dans le cas d’une personne de « 2eme génération », naturalisée française par le droit du sol, enfant, sans avoir fait de démarche particuliere, désœuvré, petit délinquant, qui se cherche une raison d’exister...

Portrait de Wouhpinaise
25/mars/2018 - 10h49
Patatrac a écrit :

J'ai lu qu'il avait obtenu la nationalité Française en 2015 .

C'était une fausse information. Elle a été corrigée depuis. smiley

Portrait de Capri
25/mars/2018 - 10h19
J.Purdey ® a écrit :

En fait ils jouent le double jeux. D'un côté, dans les mosquées et en arabe*, ils prêchent l'Islam conquérant et dominateur du monde et de l'autre en français l'amour et la paix. 

Désolé ! Mais pour moi la façade est trop fissurée pour accepter juste un devis d'un communiqué de replâtrage. 

*A ce propos, il faudrait que la France fasse comme l'Autriche, interdire les prêches et les Corans en arabe. 

je ne suis pas assez connaisseur pour savoir s’il y a un « double jeu ». En tous cas, au sein même de l’Islam, c’est la guerre entre les Chiites et les Sunnites déjà... après je ne sais pas s’il peut y avoir un islam « tolérant ».

Le plus grand pays islamique du monde est l’Indonesie et il n’y a pas de problèmes là-bas. Le probleme, ce n’est peut être pas la religion mais les gens eux-memes (Indonésiens : « doux », respectueux... ce ne sont pas des barbares, eux).

Sur l’interdiction des prêches et des Corans en Arabe = que tout soit en francais = oui, ce serait une bonne mesure je pense. Sans doute pas facile à faire appliquer (l’interdiction du Basque, du Breton...) dans les écoles au 19eme 20eme siècle pour unifier la France s’accompagnait de mesures coercitives...

Portrait de Wouhpinaise
25/mars/2018 - 10h15
Capri a écrit :

Les condamnations sont-elles antérieures ou posterieures à l’obtention de la nationalité ? Comment a-t-il obtenu la nationalité française ?

Il a été naturalisé français en 2004, à l'âge de 12 ans, en même temps que son père. Donc bien avant ses condamnations.

Portrait de Capri
25/mars/2018 - 10h10
nibali a écrit :

Ayons également une pensée pour toutes les personnes qui étaient dans le magasin au moment des faits, et qui se sont entraidés les une et les autres pour survivre.

Oui. Espérons qu’elles aillent « consulter » les psys de l’assistance car lorsqu’on voit « la mort en face », ça laisse des traces (une grosse pensée d’ailleurs pour les enfants et les populations de certaines regions de Syrie, confrontées à encore pire dans l’horreur de la guerre). Une forte pensée aussi pour la personne dont le Lt-Colonel Beltrame a pris la place et qui, en voyant les photos des 4 personnes tuées lâchement, doit se sentir très mal en se disant qu’elle aurait pu « y passer ». Espérons qu’elle soit bien entourée, qu’elle se fasse aider pour reprendre une vie « normale ».

Portrait de Capri
25/mars/2018 - 10h04
Patatrac a écrit :

Et avec ça , il a obtenu la nationalité Française . Il y a une faute de la part des autorités Françaises . Que les responsables assument et soient présentés devant la justice . Ce criminel aurait dû être expulsé au Maroc et après , ce qu'il risque la-bas , ce n'est pas notre problème  .

Les condamnations sont-elles antérieures ou posterieures à l’obtention de la nationalité ? Comment a-t-il obtenu la nationalité française ?

Portrait de nibali
25/mars/2018 - 10h02

Ayons également une pensée pour toutes les personnes qui étaient dans le magasin au moment des faits, et qui se sont entraidés les une et les autres pour survivre.