12/02/2018 10:16

Morandini Zap: Sous -6 degrés, un journaliste de France 2 demande à un SDF quel est son plus grand rêve - Découvrez sa réponse touchante

Hier soir dans "19h le dimanche", rencontre dans la rue avec des SDF  qui luttent contre le froid à Paris. La vie leur a tout pris mais certains se sont rencontrés dans la rue et sont devenus inséparables à l'image des deux hommes du reportage. Ils dorment à même le sol, dans la rue alors qu'il fait -6 degrés dehors.
Un journaliste de France 2 a demandé à l'un d'entre eux, appelé Franky, de lui confier son plus grand rêve. "D'avoir un appartement avec mon ami, au chaud", a-t-il déclaré, pointant du doigt celui qui est devenu, dans la rue, son meilleur ami.

.

Regardez
.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de boldo
12/février/2018 - 23h59
grandgousier a écrit :

Viens à Pau tu verras que ça existe. Les soi-disant SDF ne le sont pas ; ce sont des marginaux venus de toute la France (et même d'Europe de l'Est). Ici, ils ont droit à un appartement, la banque alimentaire, les tickets restaurant, la CMU, le vétérinaire gratuit pour leurs chiens et certains ont même droit à une femme de ménage pour nettoyer leur appartement. Même si ça s'est calmé un peu depuis 3 ou 4 ans (effet Bayrou ?), sous les municipalités socialistes qui se sont succédées auparavant, le centre-ville grouillait d'individus comme ça. Je sais que c'est dur à croire mais c'est pourtant vrai. Je travaille dans un supermarché du centre-ville, et ces mecs viennent plusieurs fois dans la journée acheter (et voler aussi) de l'alcool. Une fois l'un d'eux c'est fichu de nous : "ce que vous gagnez en une semaine je le gagne en 1 journée avec les aides et en faisant la manche, alors je suis pas prêt de faire votre boulot."

Viens chez moi visiter les logements (quand il y en a) proposés aux gens de la rue. Bien sur qu'il y a des personnes qui vivent en marge de la société par choix mais ils sont peu nombreux. Les autres font comme ils peuvent. A force d'en prendre plein la tête (être traité de fainéants, de bons à rien ou d'assistés à longueur de journée) il semble logique de perdre tout espoir et de devenir agressif. As-tu, au moins une fois pris le temps de parler avec l'un d'entre eux. Sais-tu ce que c'est de dormir dans un duvet mouillé parce que par mauvais temps rien ne sèche ? Irais-tu prendre tes repas assis à côté d'une personne qui n'a pas pu se laver depuis quelques jours ? Laisserais-tu ton chien (le seul être humain qui te donne un peu d'affection) dehors, pour que tu puisses bénéficier d'un lit de camps dans un centre où la nuit on te vole tes affaires ? Quant au problème d'alcool je ne le nie pas. Toutefois il me semble qu'en France le nombre d'alcooliques ou de consommateurs de médicaments ou drogues augmente chaque jour. Dans la rue ça se voit et ça dérange, à la maison c'est caché mais ça existe de la même façon. Pour finir puisque tu penses que les gens dans la rue ont la belle vie (ils touchent des aides, pour eux tout est gratuit des frais médicaux jusqu'à la femme de ménage) alors arrête de bosser pour une misère au supermarché et fais comme eux !!!!

 

Portrait de atlantique07
12/février/2018 - 17h01
Barbie Choux a écrit :

si vous êtiez propriétaire vous loueriez votre appartement à un sdf qui vit du RSA ?

Absolument car les allocations sont versées directement au propriétaire...

Portrait de boldo
12/février/2018 - 14h38
atlantique07 a écrit :

Ils ont chacun droit au rsa et à l'aide au logement. A eux deux ils pourraient avoir un petit logement en province sans difficultés.Il faut arrêter de faire pleurer Margot dans les chaumières.

Et vous en connaissez beaucoup des "propriétaires" qui acceptent de leur louer sans difficultés un petit appartement en province ?

Portrait de atlantique07
12/février/2018 - 12h33

Ils ont chacun droit au rsa et à l'aide au logement. A eux deux ils pourraient avoir un petit logement en province sans difficultés.Il faut arrêter de faire pleurer Margot dans les chaumières.

Portrait de Dragon75
12/février/2018 - 12h28 - depuis l'application mobile
maya430 a écrit :

Et là silence des asso gauchistes pro migrants...

@maya430 excuse moi mais au lieu d’aboyer que faites-vous bien au chaud derrière votre clavier? Bah rien comme d’habitude! À part les associations bobo comme vous les appeler qui s’en préoccupent

Portrait de .Kazindrah.
12/février/2018 - 11h01

Comment peut-il encore exister une telle misère, en France, au 21e siècle ?

J'avais cru comprendre qu'il ne devait plus y avoir un seul SDF...