05/09/2017 10:47

Caméras cachées dans un abattoir: 15.000 euros d’amende requis contre les deux militants de l'association L214

Hier, à Versailles, deux militants de l'association de défense des animaux L214 était jugés pour s'être introduits en décembre dans un abattoir de Houdan, en région parisienne. Ils y avaient placé des caméras filmant notamment l'étourdissement des porcs au CO2. Ils sont poursuivis pour "violation de l'intimité de la vie privée" et "violation du domicile d'autrui".

Le site Internet du Parisien rapporte que ces deux militants - qui n'ont aucun antécédent judiciaire - encourent une peine d'un an d'emprisonnement et de 45.000 euros d'amende. Le procureur a requis une amende de 15.000 euros, dont 10.000 euros avec sursis.

Les faits s'étaient produits dans la nuit du 11 au 12 décembre dernier. Le duo était entré dans l'abattoir par "des portes ouvertes". Le lendemain soir, les deux hommes étaient interpellés en revenant chercher leurs caméras. 

Les deux militants de l'association L214 seront fixés sur leur sort le 9 octobre prochain. A noter qu'une enquête pour maltraitance contre cet abattoir est en cours, après une plainte de L214, qui avait diffusé il y a quelques mois des premières images montrant un employé frapper des porcs et leur administrer des chocs électriques.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de pantxika64
5/septembre/2017 - 11h41

donc, si vous savez qu'une femme se fait violer mais a peur de porter plainte...vous vous introduisez chez elle par son jardin, vous posez des caméras, vous vous faites chopper,....tribunal, amende et possibilité de prison!!!

 

Portrait de MeMyselfandI
5/septembre/2017 - 11h34

Faites des dons pour qu'ils puissent continuer leurs actions...

Portrait de Stephanie22ans
5/septembre/2017 - 10h47

Scandaleux. C'est ces abattoirs qui devraient écoper de lourdes amendes + fermeture.