09/02/2017 09:42

EN DIRECT - Aulnay: Les premières conclusions de l'IGPN rendues privilégient la thèse de l'accident et non du viol

09h39: "Il faut se méfier de la surenchère", a déclaré l'avocat de Théo, Eric Dupond-Moretti, sur BFMTV

"Une telle utilisation d'une matraque est un viol"

"Théo sait qu'il a été violé"

08h30: Les premières conclusions de l'IGPN rendues dimanche privilégient la thèse de l'accident, selon LCI.

Selon nos confrères, la police des polices évoque plutôt une "opération qui tourne mal". Selon les images qui ont été visionnées par les enquêteurs,  "Théo ne s’est pas laissé menotter. S’ensuit alors une bagarre avec trois fonctionnaires de police. En tentant de le maîtriser, l’un d’entre eux utilise alors une matraque pour le mettre à genou.", peut-on lire.

 

MERCREDI 8 FEVRIER

 

16h00: "Aucune violence ne peut être acceptée de la part de ceux qui sont investis" de la mission de maintien de l’ordre (Bernard Cazeneuve)

Bernard Cazeneuve a salué les propos "de dignité" et de "responsabilité" de Théo.

11h58: 15 personnes placées en garde à vue après les incidents de la nuit en Seine-Saint-Denis

L'Express rapporte que quatre personnes ont été arrêtées à Aulnay-sous-Bois et les onze autres à Tremblay-en-France, Clichy-sous-Bois et Villepinte.

"Trois sont mineurs tandis que les autres sont de jeunes majeurs", précisent nos confrères.

11H50: Les associations antiracistes ont dénoncé des faits "graves" de violence policière à "caractère sexuel et raciste", dans un communiqué commun.

"Les faits qui se sont produits à Aulnay-sous-Bois sont graves. En cette circonstance, la violence policière a pris un caractère sexuel et raciste", ont dénoncé le Conseil représentatif des associations noires (Cran), la Ligue des droits de l'Homme (LDH), la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra), le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap) et SOS Racisme.

11h44: Théo a lancé un appel au calme dans Le Parisien.

«J'ai un message à faire passer à ma ville. J'entends tout ce qu'il se passe en ce moment mais je ne suis pas trop les informations et tout ça, parce que je n'ai pas envie d'être plongé dedans».

Et d'ajouter : "Ma ville, vous savez que je l'aime beaucoup, j'aimerais bien la retrouver comme je l'ai laissée s'il vous plaît les gars".

08h30: 23 personnes ont été interpellées cette nuit, dont 5 à Aulnay-sous-Bois (BFMTV)

07h32: 17 personnes ont été interpellées cette nuit à Aulnay-sous-Bois et dans des communes avoisinantes

 

MARDI 7 FEVRIER

 

23h23: Malgré ce geste d’apaisement de François Hollande, la tension reste palpable dans la cité des 3000. « C'est assez hallucinant. Il y a un déploiement extraordinaire comme si on était en zone de guerre.

Il y a un hélicoptère qui fait des tours sans arrêt ». Un hélicoptère au-dessus du quartier de la rose des vents à Aulnay, des policiers à cheval, d’autres casqués et équipés de boucliers, voilà qui surprend Roselyne, une habitante de la cité des 3000 qui, comme d’autres, dénonce les contrôles au faciès et des policiers qualifiés de « cowboys ».

22h02: Plusieurs centaines de personnes manifestaient dans une ambiance tendue ce soir dans l'est de Paris, pour apporter leur soutien au jeune Théo.

"Police, violeurs, assassins". Encerclés par des dizaines de policiers casqués, les manifestants de tous les âges, et dont certains étaient cagoulés, ont scandé dans le quartier de Ménilmontant: "Théo, Adama : pas de justice, pas de paix". Les manifestants, qui s'étaient donné rendez-vous sur les réseaux sociaux.

"Police, violeurs, assassins", "tout le monde déteste les violeurs", a chanté la foule en frappant dans ses mains.

Certains brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire: "Police égal violeur" ou "protect and serve... My ass!". 

17h30: Le président de la République François Hollande s'est rendu au chevet de Théo à l'hôpital Robert-Ballanger, indique l'Elysée.

Le Président a passé 30 minutes avec Théo et des membres de sa famille...

Vingt-six personnes ont été interpellées dans la nuit de lundi à mardi 7 février à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), où des incidents ont éclaté pour la troisième nuit d’affilée, après l’interpellation, le 2 février, d’un jeune homme, gravement blessé à coups de matraque par des policiers, a dit au Monde la préfecture de police.

Cinq véhicules ont été brûlés, deux magasins partiellement brûlés (un restaurant KFC et un garage Peugeot), six poubelles incendiées, des véhicules de secours et de police endommagés, selon la préfecture

 Les policiers ont fait l’objet de jets de projectiles.

Selon Loïc Lecouplier, deux véhicules de la brigade anti-criminalité (BAC) ont été pris à partie par «200 individus» et leurs véhicules bloqués par les émeutiers.

«A court de munitions pour leurs armements intermédiaires», à savoir de grenades lacrymogènes pour lanceur Cougar et de projectiles pour LBD 40, les fonctionnaires de police ont été «contraints de tirer en l'air pour se dégager, ce qu'ils ont fait avec succès», a-t-il précisé. 

;

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Monsieur Bilalian
9/février/2017 - 15h00

Monsier Jean-Michel Gaudin, agent de service à l'Assemblée Nationale, entre la vie et la mort depuis vendredi dernier après avoir été sauvagement roué de coups par des quatre "Chances pour la France" pour avoir porté courageusement assistance à un couple de touristes âgés dans le quartier de la Bastille.

 

Scène tant ordinaire et banal de la racaillerie quotidienne qu'aucuns élus présidentiel ou parlementaires ne se déplaceront à son chevet d'hôpital.

 

Comme d'habitude, les seuls qui se font enc., ce sont les Français, par la matraque vaselinée de la bien-pensance.

Portrait de deuns
9/février/2017 - 13h49
Telesky a écrit :

L'IGPN vient d'inventer la sodomie accidentelle et donc involontaire 

Vous savez l'IGPN n'a pas la réputation de faire de cadeau aux policiers sur qui elle enquête. L'IGPN n'aime pas les flicards et ces derniers le lui rendent bien.

 

 

 

 

Portrait de Navire Amiral
9/février/2017 - 12h01
Personnellement, je ne ferai qu'un commentaire : je suis mère de famille et en tant que telle, je ne peux pas cautionner un seul instant que la police de mon pays sodomise un adolescent de 15 ans. Cautionner cet acte , c'est cautionner que si un jour votre enfant dérape, il aura bien mérité de se faire sodomiser lui aussi. Et si vous pensez que vos enfants pourraient un jour mériter ce traitement par les forces de l'ordre, alors cela veut dire que vos enfants ne sont pas en sécurité dans leur propre famille.
Portrait de Telesky
9/février/2017 - 11h43
PhilRAI a écrit :

Dans une bagarre violente toute blessure peut être considérées comme accidentelle.

Et il l'ont traité de bougnoule par accident aussi ?

 

Laissez tomber vous ne convaincrez personne , vous transpirez le racisme et la haine de certaines populations  qui vous appelez racailles dans toutes vos interventions ,pour eux vous appliquez le mépris et la présomption de culpabilité systématique comme beaucoup trop de flics politisés aujourd'hui .

 

Quant à la réponse prévisible du citoyen qui doit  se laisser interpeller sans résister , quand on est noir , arabe ou trop visuellement homo  pour éviter la mort  ou  maintenant la sodomie   dite de"bavure"  ..on se casse vitesse grand V  à juste titre 

 

Article 222-23 

Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol.

 

Le viol est puni de quinze ans de réclusion criminelle.

Le viol est puni de 20 ans si  en outre :

Lorsqu'il est commis par une personne qui abuse de l'autorité que lui confèrent ses fonctions ;

Lorsqu'il est commis par plusieurs personnes agissant en qualité d'auteur ou de complice ;

 

Portrait de Tine64
9/février/2017 - 10h45
PhilRAI a écrit :

L'IGPN dit que c'est un accident.

Oui mais n'est pas la seule à enquêter, nous verrons ce que dit la justice!

Portrait de caramel moule
9/février/2017 - 10h42

s'il s'était laissé interpeller sans résistance on n'en serait pas là...

Portrait de BaronSamedi6
9/février/2017 - 10h37 - depuis l'application mobile

Mais comment peut on être dans le déni à ce point la pauvre français de merde !!!! Une matraque enfoncé qui perfore le colon c'est UN VIOL POINT BARRE et la justice va enterrer ces fils de pute de flic !!!!

Portrait de Tine64
9/février/2017 - 10h31
PhilRAI a écrit :

Puisqu'on vous dit que ce n'était pas volontaire ! On aurait pu le dire si cela avait été fait alors que le délinquant était maîtrisé, mais ce n'est pas le cas. 

On en sait rien, justement c'est là question que tout le monde se pose ! Volontaire ou pas ? Le policier dit que c'est involontaire, le jeune dit que c'est volontaire. Toujours est-il que le résultat est là, et que le côté accidentel paraît improbable. Il s'agit d'un fait divers entre un jeune et un représentant des forces de l'ordre, pas de toute la police. On ne dit pas que la police est pourrie, on parle de l'acte de ce fonctionnaire. 

Portrait de Telesky
9/février/2017 - 10h30

Des flics enquêtent sur des flics , on voit le niveau !

Mais reste à savoir si le juge se laissera berner , au final l'IGPN ne décide pas

Portrait de rubrique pipole
9/février/2017 - 10h27
PhilRAI a écrit :

Non, 10 cm c'est peu. Tout dépend de la force qui était exercée sur la matraque, Dans une bagarre tout peut arriver. Celui qui la tenait n'avait même sans doute pas conscience de l'endroit où elle était appliquée.

Il faut arrêter de comparer avec les bagarres de cinéma qui durent des dizaines de secondes et où chaque individu maîtrise ses coups. Ce se passe pas comme ça dans la réalité.

On cherche un volontaire pour la reconstitution, ça te branche?? smiley

Portrait de Filoû02
9/février/2017 - 10h25

à lire certains on pourrait croire que c'est l'un d'eux qui  été la victime ?  On sait plus ou moins ce qui s'est passé !  La justice fera son travail et nous passons à autre chose ! 

Portrait de GIGI
9/février/2017 - 10h09
Noaledge a écrit :

La raison de son arrestation n'est pas vraiment importante... Quand bien même il y aurait eu insultes ou rebellions de sa part, le fait est que ce n'est pas normal d'enfoncer une matraque dans l'anus de quelqu'un qu'on interpelle. Des coups, je veux bien a la rigueur mais 10cm dans l'anus ca pose question.
Je ne comprends même pas qu'on cherche à "justifier" cela. Peu importe le contexte. Ce n'est pas normal. Et maintenant qu'on dise que c'était un accident... bah... je suis curieux de savoir comment ce type d'accident peut se produire. Ç'est a peine croyable mais bon... j'attends des explications claires du coup.

C'est exactement ce que j'expliquais hier. Je comprends l'exaspération des policiers face a la racaille mais ce viol est inacceptable.

Portrait de Laziq
9/février/2017 - 09h57

Si Théo s'était trouvé en Afrique oeuvrant pour le développement et la prospérité de son continent, l'accident n'aura pas eu lieu. Les émeutes qui s'en sont suivies non plus.

Portrait de Keedz17
9/février/2017 - 09h25

Faudra qu'on m'explique comment c'est possible de déchirer l'annus sur 10 cm par accident ? qui connais ne serais - ce que peu le corps humains c'est que pour introduire une telle matraque avec une telle violence il faut faire preuve de force et d'obstination et celui qui tiens la matraque ne peut ignorer où celle-ci est dirigée

Portrait de Filoû02
9/février/2017 - 08h58

" j'ai glissé chef ... " 

Portrait de verticolli
9/février/2017 - 08h55

Oups.....la c'est ballot

Portrait de Ruddy66
9/février/2017 - 08h40 - depuis l'application mobile

Elle est pas belle la vie ?

Portrait de deuns
9/février/2017 - 07h43
Moks a écrit :

Vivement les émeutes, pour montrer aux petit racistes de flics qu'à force de traiter ces gens, sans distinction, comme de la m****, et bah ça fini par peter. Vous allez pas tarder à nous voir à la télé pavés à la main.

A part casser, agresser et faire vos petits trafics de merde vous êtes bon à quoi ?

Portrait de peppino
8/février/2017 - 21h04

on devrait leur en faire autant ! bandes de saloparts

Portrait de peppino
8/février/2017 - 21h03

Bandes de salaud .Ils ont du pouvoir c'est dégueulasse ! Remettez -vous Théo ,vous êtes un homme courageux ,qui sera blessé à vie .C'est impardonnable .de la part de vos agresseurs.

Portrait de Keedz17
8/février/2017 - 20h02
l2.7 a écrit :

retourne dans ton pays !!!

Mon pays c'est ici 

Portrait de uncielazur
8/février/2017 - 19h54

Pourquoi  on l'appelle les journalistes l'appelle simplement  Théo ?  ....

Portrait de Hugues77
8/février/2017 - 19h32
SUPERTOMATE2013 a écrit :

Parce que tous ces assos de merde payées par nos impôts sont scandalisées que dans un sens mais jamais de l'autre 

Et toi, sa te la péterai la rondelle d'être un peu moin vulgosse ?
Portrait de Kahbby
8/février/2017 - 19h21

La flicaille pro FN cherche manifestement l'embrasement des banlieues avant les présidentielles 

Portrait de Supercomix
8/février/2017 - 18h38
Elyse a écrit :

Ils l'ont déjà expliqué, l'un d'entre eux a voulu lui mettre un coup dans les jambes parce que cette racaille se débattait comme un possédé.

 

Franchement qui peut croire une minute que dans le seul pays au monde où des flics se laissent cramer vivant pour ne pas se défendre contre des hordes de racailles, 4 d'entre eux décident d'aller à aulnay en plein jour, enfoncer volontairement une matraque dans le cul d'un mec qui passait par hasard, à côté de tous ses congénères.

Va t'allonger chez un psy, tu tournes en boucle.
Portrait de Filoû02
8/février/2017 - 17h57

Et ben dites moi entre l affaire Fillon et celle de Théo... ça occupe les esprits de beaucoup de personnes ! 

Portrait de Tine64
8/février/2017 - 17h17
SUPERTOMATE2013 a écrit :

Cran), la Ligue des droits de l'Homme (LDHCran), la Ligue des droits de l'Homme (LDH la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra), le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap) et SOS Racisme....

 

ils étaient où ceux là quand les 2 policiers ce sont fait cramés dans leur voiture ??

Pourquoi opposer deux drames ?? Ce qui est arrivé aux deux policiers est horrible et abjecte, et ce qui est arrivé à Théo aussi. 

Portrait de ARTISAN3
8/février/2017 - 16h56

Re. Vous écrivez. ..c est dangereux une société qui ne doutent.  Il apparaît que vous ne doutez pourtant pas de vous... a vous lire je pense que vous avez la connaissance, mais pas la pratique. .

Portrait de ARTISAN3
8/février/2017 - 16h51
Seaskua... a écrit :

Et si, tout simplement, vous vous attachiez aux principes comme celui de la présomption d'innocence. Et si, tout simplement, vous faisiez confiance à la justice et à la police pour tirer au clair cette affaire. Parce que, ne vous en déplaise, ce sont bien des policiers qui enquêtent actuellement sur les faits qui ont fait l'objet d'une mise en examen et d'une information judiciaire.

 

Vous avez un regard sur "les cités" mais je vous invite à en visiter une en allant vous promener sur place par une belle soirée d'été. Vous pourrez ensuite visiter un village de campagne pour faire la différence.

 

Pour votre information ce n'est pas l'agacement qui a conduit à un contrôle d'identité mais des ordres hiérarchiques pour multiplier les contrôles d'identités dans une zone de vente habituelle de drogue. Ensuite, il semble que le jeune homme, objet de l'article, se soit mêlé du contrôle, ait outragé les policiers, puis se soit rebellé. Ce qui est absolument contraire à nos principes fondamentaux et notamment à la déclaration des droits de l'homme et du citoyen.

 

Les "bavures" n'existent pas seulement dans les cités indiquez vous. Bien évidemment puisque l'humain est faillible et que les policiers sont des êtres humains. Qui font des erreurs professionnelles, comme il en existe dans toutes les professions.

 

Je vous rassure des "enfants de bonne famille" sont interpellés et placés en garde à vue. Tout comme des stars de cinéma, des magistrats, des policiers, des gendarmes, des enseignants, des agriculteurs, des commerçants et des artisans. Et ils subissent le même traitement que les autres. Seuls les politiques et certains individus protégés bénéficient d'un traitement de VIP.

 

Pour être respecté il convient effectivement d'être respectable. Ceci commence par n'avoir pas des principes à géométrie variable, des a-priori et de l'irrespect des valeurs. Mais aussi avoir un soupçon d'intelligence dans les réflexions et les analyses. Un exemple : Ce ne sont pas les policiers qui définissent leurs zones d'intervention mais le Ministère de l'Intérieur et les Magistrats.

 

Comme vous semblez vous offusquer que les policiers soient laissés en liberté, il me semble utile de vous informer que c'est le juge des libertés et de la détention qui décide, en toute connaissance de cause, sur la base des textes juridiques - lesquels s'appliquent à tous - et après avoir entendu le Procureur et les avocats.

 

Un détail semble vous échapper. Ces policiers étaient en mission. Ils sont accusés de faits graves. Ils sont présumés innocents. Ils sont mis en examen. Ils ne risquent pas de fuir dans un pays étranger. Ils sont suspendus de leurs fonctions. Ils sont assignés à résidence. Il était, dès lors, totalement inutile de les incarcérer. Cela n'est pas de la justice de classe, mais du bon sens.

 

Tout dernier point. Comment mettre le feu indiquez vous ? Pourquoi incendier, dégrader, détruire des biens privés et surtout publics qui sont payés avec l'argent des contribuables. Autre question : Pourquoi ces émeutes systématiques alors qu'ailleurs en France les citoyennes et les citoyens ne cèdent pas à ces pratiques indignes d'une démocratie.

Bj. Je crois sincèrement que pour une personne qui demande à autrui de ne pas émettre d'opinion à géométrie variable. ..vous devriez faire une introspection.  Il semblerait que vous soyez juge et partie lorsqu'il s'agit d'un sujet "justice" et que vous n'entendiez que ce qui vous convient.  En conséquence cela n'est pas une conversation mais un monologue.  De plus je ne conteste pas que des policiers mènent l'enquête. .car je ne confond pas un gardien et un opj.  Je reste donc confiante.  Concernant les incarcération des incriminés, combien de lambda sont dans une même situation et en prison.  Le juge d'application n'a pas la même justice pour bien des raisons qui parfois effectivement peuvent être justifiable. Pour le dernier point, je ne cautionne pas des dégradations, mes impôts étant largement trop élevés.  Mais sachant que l Etat à laisser des zones de non droits depuis si longtemps. .il ne peut s'attendre à autre chose.  Pour le petit tour en cité. ..j'y vais le mardi soir tard et à La grande borne déposer une amie qui y demeure.  Sachez que je vous souhaite d'avoir des enfants aussi bien élevé que les siens et avec le même niveau d études.  Comme quoi se jeune Théo était peut-être lui également habitant d une cité mais pas malfrats pour autant. Vous écrivez très bien, néanmoins cela ne vous donne point une véracité sur tout...Slts 

Portrait de Keedz17
8/février/2017 - 16h24

Il a dû courage Théo car moi je laisserais pas passer ça les policiers sont repartis sous contrôle judiciaires mêmes pas en dépôt c'est un scandale ça veut dire qu'on peut peut violer avec acte de torture sans être incarcéré à partir de maintenant ? Peut être que la France a besoin de faire la même chose qu'à los angeles en 1992