17/11/2016 16:37

Emmanuel Macron pris à partie cet après-midi par des enseignants en colère à Marseille - Regardez

Cet après-midi, Emmanuel Macron est arrivé à Marseille, où il doit tenir un meeting dans la soirée aux Pennes-Mirabeau. 

A son arrivée en gare Saint-Charles, le candidat à la présidentielle a été interpellé par des enseignants de lycées marseillais en Zone d'Education Prioritaire.

"On travaille avec trente élèves par classe", a déclaré une enseignante lorsque l'ex-ministre est sorti de son train.

"Je viens vous saluer, expliquez-moi. Ca m'intéresse", lui a-t-il répondu.

.

Regardez

.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Mark - USA
17/novembre/2016 - 21h05
Benjileprof a écrit :

Le temps de travail des enseignants est estimé à 40h par semaine. 

15h à 18h est le temps devant élèves, pas le temps de travail total. 

En gros, pour un jeune prof qui arrive dans le métier:

- 40 h / semaines de travail (beaucoup + en réalité quand on débute)

- un salaire de 1800€ alors qu'il dispose d'un Master 2 et qu'il a passé avec succès un concours de fonctionnaire de catégorie A.

- et le plus difficile : supporter des commentaires comme le vôtre. Mais on prend ça avec le sourire, après tout c'est aussi une partie de notre travail de répondre à des remarques absurdes à longueur de journée.

 

J'aime bien les abrutis qui se plaignent des profs. Je me demande pourquoi ils n'ont pas choisi d'être fainéants comme nous..... 

Portrait de vacances56
17/novembre/2016 - 20h54

c'est une manif d'enseignants ou de musulmans ..............?!!!!!!!!!!!!

 

Portrait de Strangulator
17/novembre/2016 - 18h48
Pauvre gamins refoulé par ce salopart ,qu'il fasse atention de ne pas passer entre mes mains ,il aura moins de chance que le chroni. de théatre ...
Portrait de robertardnas
17/novembre/2016 - 18h39

Bande de tocards ...quand je vois les mecs que vous avez élus depuis 20 ans... au moins fermez là....

Portrait de Laziq
17/novembre/2016 - 18h07
loogaroo a écrit :

Macron, bof...

 

Dès que le nom du candidat pour le PS pour les présidentielles sera connu, Macron se désistera gentiment en se faisant promettre un joli ministère (car, j'en suis sûr - malheureusement - le PS va encore gagner).

Tout ça n'est que du cinoche, du buzz, comme toute cette campagne pathétique d'ailleurs.

 

Soit c'est ça : fragiliser la candidature à la primaire de Juppé, permettre à Sarko de l'emporter à la primaire, empêcher la candidature de Bayrou... pour ensuite se rallier au candidat PS afin de permettre à ce dernier d'être au second tour.

 

Soit c'est : en bon larbin - grassement rémunéré du Système - disposant comme Clinton de soutiens financiers quasi illimités, ses employeurs le poussent au maximum.

 

Les deux options n'étant pas incompatibles.

Portrait de loogaroo
17/novembre/2016 - 17h55

Macron, bof...

 

Dès que le nom du candidat pour le PS pour les présidentielles sera connu, Macron se désistera gentiment en se faisant promettre un joli ministère (car, j'en suis sûr - malheureusement - le PS va encore gagner).

Tout ça n'est que du cinoche, du buzz, comme toute cette campagne pathétique d'ailleurs.

 

Portrait de hiram
17/novembre/2016 - 17h35 - depuis l'application mobile

Ca commence mal le charlot

Portrait de Laziq
17/novembre/2016 - 17h27
Lorient a écrit :

"Change de de pseudo ,collabo du capitale tu fais honte à cette ville !"

Hé bé dis donc, les cons sont de sortie. Je fais ce que je veux et c'est justement des gens qui trainent la France vers le bas qu'il faudrait matter !  Dommage que tu aies le droit de vote !

Pour soutenir et voter Macron, il faut être soit très riche ou soit très con.

 

Ce type défend une politique - globalisation, libre-échangisme intégral, ouverture des frontières - qui ne profite qu'à une faible proportion de la population et a amené le désastre - délocalisation, chômage, baisse de revenus, explosion des inégalités - en Europe et aux Etats-Unis.

 

Même le pays à l'origine de la globalisation la refuse dorénavant. Même les anglo-saxons redécouvrent les vertus de la régulation, de la relocalisation, de l'usage des frontières.

 

Macron s'est trompé d'époque.

Portrait de geneve
17/novembre/2016 - 17h16

Les choses sérieuses commencent !!! ce n'est plus le candidat-miracle, mais l'ancien ministre redevable de son action....

Portrait de Fantôme
17/novembre/2016 - 16h57
Ce petit merdeux est un provo il fait des manifs false-flag pour faire le BUUUzzz...