04/11/2016 07:12

Débat de la primaire à droite - Alain Juppé: "Je n'ai rien promis à François Bayrou et il ne m'a rien demandé"

M. Juppé s'est dit hier soir comme plusieurs de ses concurrents "très surpris par cette fixation sur le cas de M. Bayrou". Il a répété son absence de "promesse" envers lui en cas de victoire en 2017.

A ses côtés, plusieurs candidats ont déploré la place trop grande accordée à cette question.

"6 millions de chômeurs, 100% de dette, le totalitarisme islamique à nos portes" et le principal sujet de la campagne, "c'est le maire de Pau", s'est indigné François Fillon.

"Moi, là, ça fait plusieurs minutes que j'ai décroché du débat sur François Bayrou" a ironisé de son côté Nathalie Kosciusko-Morizet.

L'échange s'est poursuivi sur plusieurs minutes, avec Alain Juppé insistant sur le fait que se priver de soutiens, "ce serait offrir sur un plateau à Mme Le Pen la première place à l'élection présidentielle".

Certains candidats ont embrayé, tel Bruno Le Maire:

"Ce serait plus crédible si tu n'avais pas fait l'ouverture à des ministres de gauche en 2007".

Réplique de Nicolas Sarkozy :

"Tu as participé au gouvernement, et non seulement tu voulais y rester mais tu postulais même pour être Premier ministre".

Dernière escarmouche enfin lorsque Jean-François Copé a reproduit un lapsus déjà commis non seulement par Nicolas Sarkozy mercredi, confondant François Bayrou et François Baroin, dont il veut faire son futur Premier ministre, mais aussi en début de débat par Alain Juppé.

"C'est l'arroseur arrosé", a raillé Sarkozy.

"Oui ben attends la fin de l'histoire tu vas voir que l'arrosage va dans l'autre sens" a immédiatement répliqué le député-maire de Meaux avant de le ré-attaquer sur ces questions.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de petitebibi
4/novembre/2016 - 20h41
jolia a écrit :

Pour moi une chose esr sur je ne voterai pas pour JUPPE!

moi pareillement,  je n'oublierai jamais qu'il a été à l'origine de la dissolution de l'assemblée nationale (même si l'on dit que  c'était D. De Villepin ) et le début des emmerdes,  même Mme Chirac ne lui accorde aucune sympathie, sous ses apparences d'homme tranquille je le suspecte de beaucoup d'hypocrisie et d'ambition démesurée et puis M. propre il a énormément profité de son statut sous Chirac  pour loger son fils avantageusement dans un appart de la ville de Paris avec un loyer minoré et des travaux colossaux payés par les contribuables parisiens

Portrait de jolia
4/novembre/2016 - 17h49

Pour moi une chose esr sur je ne voterai pas pour JUPPE!

Portrait de Micheldu17.02
4/novembre/2016 - 17h18
Val' a écrit :
leur tutoiement me choque on se croirait dans une cour d'école !!!!

Donc il faudrait qu' ils accentuent encore davantage leur côté, trop souvent faux jeton, pour se vouvoyer en public ?....... 

Portrait de deuns
4/novembre/2016 - 15h16

Arrête Pinocchio !

Portrait de Caramella
4/novembre/2016 - 11h00
De plus en plus ridicule sur le cas de Bayrou
Portrait de taras
4/novembre/2016 - 08h16

Menteur.