02/11/2016 18:01

Leonardo DiCaprio : Son documentaire "Avant le Déluge" tire une nouvelle fois le signal d'alarme

Leonardo Di Caprio a produit un documentaire qui alerte encore et toujours sur les effets du changement climatique.

Pendant trois ans, l'acteur a parcouru le monde pour constater les conséquences dramatiques du changement climatique et rencontrer des personnalités influentes dans ce domaine, comme le président américain Barack Obama ou le pape François. "Le réchauffement climatique est beaucoup plus rapide que ce que les scientifiques avaient annoncé. Nous avons besoin d'un changement radical de toute urgence", a-t-il ainsi déclaré, pointant notamment du doigt les responsables politiques et les multinationales.

Afin de toucher le plus de monde possible, le documentaire "Avant le déluge", co-produit par le réalisateur américain Martin Scorsese, a été mis en ligne gratuitement sur plusieurs plateformes vidéo et sera par conséquent disponible dans 170 pays et sous-titré dans 45 langues différentes.

Voici le synopsis : 

"Messager de la Paix pour les Nations Unies sur la question des changements climatiques, Leonardo DiCaprio a choisi National Geographic pour son nouveau projet documentaire. 
Le documentaire vise à avertir les citoyens et à les inviter à voter pour des dirigeants qui font du climat une priorité, tout en proposant des solutions réalisables et pratiques pour sauver la planète. Leonardo DiCaprio questionne des individus de toutes les couches de la société, dans des pays émergents et développés, offrant des points de vue uniques, passionnés et pragmatiques sur ce qui doit être fait aujourd'hui et dans le futur, afin de devenir des nations respectueuses de l'environnement. 
Parmi ces personnalités, on retrouve le président des États-Unis Barack Obama, l'ancien président des États-Unis Bill Clinton, le secrétaire d'Etat américain John Kerry, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon et le Pape François, ainsi que les meilleurs chercheurs de la NASA, des militants pour la conservation des forêts, des scientifiques de renom, des leaders communautaires ainsi que de fervents activistes déterminés à sauver la planète. 
Le film est produit par Leonardo DiCaprio, Brett Ratner, James Packer et Martin Scorsese. Il est réalisé Fisher Stevens." 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de kylun2004
3/novembre/2016 - 08h15
zig et puce a écrit :

Il est gentil Di Caprio , mais quand on voit comment il se déplace de pays en pays et de continent en continent, pour sois disant prêché la bonne parole sur le réchauffement climatique  (Jet Privé , voiture  et pas hybride et pas qu'une! ) , cela rend hautement crédible son pseudo investissement pour le climat à lui

Oserais je dire foutage de gueule? oui j'ose

 

oui c'est sur qu'au pole nord il aurait pu y aller en vélo mdrrr.

Alors oui c'est vrai on a parler il y a peu d'un voyage aller retour USA - France qu'il a fait. mais ce n'est qu'une goutte d'eau dans un océan. Sans pour autant en faire une divinité, si tous les gens populaire faisait comme lui, "peut être" que certaine chose changerait.

Portrait de spidey81
3/novembre/2016 - 00h10

je le verrais bien se lancer dans la politique d'ici peu smiley

Portrait de lauman
2/novembre/2016 - 21h55

sans parler de ces étés à st Tropez sur des yachts qui brulent un carburant pas possible! 

Portrait de delaney
2/novembre/2016 - 20h21
zig et puce a écrit :

Il est gentil Di Caprio , mais quand on voit comment il se déplace de pays en pays et de continent en continent, pour sois disant prêché la bonne parole sur le réchauffement climatique  (Jet Privé , voiture  et pas hybride et pas qu'une! ) , cela rend hautement crédible son pseudo investissement pour le climat à lui

Oserais je dire foutage de gueule? oui j'ose

j'ai exactement la même opinion à son propos

Portrait de zig et puce
2/novembre/2016 - 19h07

Il est gentil Di Caprio , mais quand on voit comment il se déplace de pays en pays et de continent en continent, pour sois disant prêché la bonne parole sur le réchauffement climatique  (Jet Privé , voiture  et pas hybride et pas qu'une! ) , cela rend hautement crédible son pseudo investissement pour le climat à lui

Oserais je dire foutage de gueule? oui j'ose