02/06/2016 08:21

La Marine française a détecté le signal d'une des boîtes noires du vol Paris-Le Caire d'EgyptAir

La Marine française a détecté mercredi le signal d'une des boîtes noires du vol Paris-Le Caire d'EgyptAir qui s'est abîmé en Méditerranée il y a 12 jours, mais il faudra attendre au moins une semaine avant de pouvoir les repêcher.

Seules les analyses des enregistreurs de vol pourront permettre de connaître les causes du crash de l'Airbus A320 d'EgyptAir, qui s'est abîmé le 19 mai entre la Crète et la côte nord de l'Egypte avec 66 personnes à bord, après avoir soudainement disparu des écrans radar.

Le Laplace, un bâtiment de la Marine française arrivé mardi sur la zone du crash pour participer aux recherches, a détecté le "signal d'une balise d'un enregistreur de vol", a indiqué le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) français, après une annonce similaire des autorités égyptiennes.

Le navire français est équipé de trois engins immergés (DETECTOR-6000) de la société française Alseamar, capables de détecter les "pings" (écho sonar) des boîtes noires jusqu'à 4.000 à 5.000 mètres de profondeur.

"La détection de ce signal est une première étape", a souligné dans un communiqué le directeur du BEA, Rémi Jouty. En effet, il faut encore localiser les boîtes noires, comme l'a précisé la Marine française.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de thierry_70
16/juin/2016 - 05h14
paqa a écrit :

on ne dit pas boite noire mais boite de couleur

Ha ha que c'est drôle
Portrait de thierry_70
16/juin/2016 - 05h14
Jarod26 a écrit :
mieux vaut tard que jamais
+5
Portrait de thierry_70
16/juin/2016 - 05h14
On va savoir la vérité