04/05/2016 11:30

Code de la route: Le taux de réussite chute à 16% contre 70% avant la réforme de l'examen

Le nouvel examen du code de la route entré en vigueur lundi a décontenancé les candidats, avec un taux de réussite en fort recul.

"Les choses vont se réguler. D'ici quinze jours, cela sera en partie redressé, on ne fait pas une réforme sans des moments d'ajustement", a expliqué Emmanuel Barbe, le délégué interministériel à la sécurité routière, confirmant une information d'Europe 1 selon laquelle le taux de réussite a été bien plus bas que d'habitude.

"Hier, 3.300 personnes ont passé l'examen, contre 6.000 normalement par jour. Le taux de réussite a été de 16,7% , quand le taux de réussite annuel est aux alentours de 70%", a-t-il reconnu.

Il a toutefois relativisé ces nombreux échecs, faisant valoir que "beaucoup de gens étaient à 30 bonnes réponses (sur 40, NDLR), il ne leur en manquait donc que cinq pour réussir". Depuis lundi, les questions de l'examen sont choisies parmi 1.000 - contre 700 auparavant - remises à jour, avec notamment des vues aériennes, et abordent de nouveaux thèmes comme les usagers vulnérables (vélos, piétons...), "l'éco-conduite", le secourisme et les nouvelles technologies. Le délégué interministériel conseille donc aux auto-écoles de "prendre leur temps pour présenter leurs candidats.

Si beaucoup de candidats ont eu 30 sur 40 (bonnes réponses, NDLR), c'est qu'il leur manque encore quelques heures de formation et ce sera bon".

"Nous sommes en train d'analyser les questions qui ont donné du mal, on va les retirer momentanément, éventuellement les reformuler", a poursuivi Emmanuel Barbe. "Le but, ce n'est pas que personne n'ait son code, c'est une réforme pour la jeunesse!", a-t-il insisté.

Selon lui, "certaines signalisations, pourtant pas négligeables, ne sont pas bien connues", notamment concernant "les produits inflammables, les nouvelles technologies, les véhicules prioritaires, les sièges enfants". "Peut-être que dans les séries d'avant, ça n'était pas assez enseigné", a-t-il concédé.

Ce nouvel examen du code s'inscrit dans le cadre d'une réforme du permis de conduire annoncée par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve en juin 2014 afin de moderniser l'examen et d'en réduire les délais de passage (98 jours en moyenne en 2014), et donc le coût pour les candidats (1.500 euros environ).


Un reporter échappe de peu à un accident de... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
18/mai/2016 - 06h06
Forever a écrit :
Ho que oui
smiley
Portrait de Caramella
18/mai/2016 - 06h06
Forever a écrit :
Bon courage aux candidats
Ils en auront bien besoin
Portrait de Caramella
18/mai/2016 - 06h06
Je plains les candidats dans cette histoire
Portrait de Forever
11/mai/2016 - 10h14
Filoû02 a écrit :

Ça n'a plus rien à voir avec le code d  avant ?  Il y en a qui vont ramer pour obtenir l examen !  

Ho que oui
Portrait de Forever
11/mai/2016 - 10h14
Bon courage aux candidats
Portrait de Antidiscrimination
4/mai/2016 - 17h16
jbpéro a écrit :

Il était temps de réformer ce vieil examen qui ne correspondait plus à la réalité, a fortiori quand on voit la manière de conduire des français.

Mais on peut déplorer une lacune des autos écoles dans la préparation des candidats.

Les français sont pas les seuls à mal conduire, faut juste leurs rappelés les règles de conduite!!

Portrait de maxdefaz
4/mai/2016 - 15h33
JeSuisPersonne a écrit :

"beaucoup de gens étaient à 30 bonnes réponses (sur 40, NDLR), il ne leur en manquait donc que cinq pour réussir" Ouai et repayer 60€ pour l'inscription bravo ils font échoués les gens pour les faire repayer.

c'est exactement ça,moi perso je m'en fout les bagnoles c'est pas mon truc,je préfère un bon vélo,ça pollue moins et j'ai pas de problème de bouchon,et c'est bon pour la santé

Portrait de MC26
4/mai/2016 - 14h29

Ca va revenir chère à la société..car tous ces jeunes à qui on "offre" le passage du permis de conduire ne vont pas l'avoir du premier coup !!! encore une réforme des socialos....décidément dès qu'ils touchent à quelque chose c'est le B.....

Portrait de Lapin
4/mai/2016 - 14h20

De toutes façons ça sert pas à grand chose car il

y a beaucoup de gens qui ne respectent pas le

code.

Portrait de JeSuisPersonne
4/mai/2016 - 13h58

"beaucoup de gens étaient à 30 bonnes réponses (sur 40, NDLR), il ne leur en manquait donc que cinq pour réussir" Ouai et repayer 60€ pour l'inscription bravo ils font échoués les gens pour les faire repayer.

Portrait de jbpéro
4/mai/2016 - 13h26

Il était temps de réformer ce vieil examen qui ne correspondait plus à la réalité, a fortiori quand on voit la manière de conduire des français.

Mais on peut déplorer une lacune des autos écoles dans la préparation des candidats.

Portrait de Talion
4/mai/2016 - 12h36

Et pourtant,  cette nouvelle épreuve est plus proche de la réalité avec des mise en situation. Conduire ce n'est pas savoir restituer un cours, c'est être confronter à des situations.

Si il n'y a que 16% de réussite, alors c'est qu'il n'y a que 16% de bons.

Portrait de Pierre henry 115
4/mai/2016 - 12h09
oneshot a écrit :

Encore eun preuve d''incompetence de nos dirigeabts.

Soit ils ont lancé  cette réforme  majeure sans avoir fait de simulation auparavant et ce sont des amateurs.

Soit ils savaient que les résultats seraient  catastrophiques avec cette réforme et font machine arrière toute immédiatement après la première critique  et ce sont des lâches.

Bref la méthode Hollande dans toute ss splendeur!

 

Genre c'est Hollande qui s'est occupé du projet. On peut aussi penser que ce sont les auto écoles qui n'ont pas assez anticipé et formé leurs élèves aux nouvelles 300 questions.

Portrait de Pierre henry 115
4/mai/2016 - 12h07
Filoû02 a écrit :

Quel écart hallucinant !  Ça doit être hyper difficile alors ? 

 

non pas plus difficile qu'avant, suffit d'apprendre.