10/01/2016 09:57

Colère hier du Ministre de la Défense contre une équipe du Petit Journal: "Nous allons récupérer vos rushs" - Regardez

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, n'a pas franchement apprécié que les journalistes du Petit Journal viennent filmer son domicile de Bretagne. 
D'après le Télégramme, le ministre de la Défense a mis en garde l'équipe de Canal les menaçant de poursuites judiciaires:

"Vous pouvez tout faire, mais il y a deux choses qu'on ne peut pas toucher : ma famille et ma sécurité.

Hier soir, vous avez franchi la ligne jaune. Vous avez filmé devant mon domicile en Bretagne.

Les militaires me l'ont dit. Et ça, ce n'est pas possible".

Le journaliste s'est défendu en répondant qu'il ne s'était pas du tout caché pour le faire, précise le quotidien.

"Je suis allé les voir et je leur ai montré ma carte de presse'".

Mais cet argument ne convainc pas le ministre :

"Vous avez déconné. Il y a des procédures et je vais aller jusqu'au bout. On va récupérer vos rushs"

L'accrochage a été filmé par nos confrères du Télégramme:


Coulisses. Quand Le Drian sermonne le Petit... par Letelegramme


"Le Petit Journal" décrypte les voeux de..... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Miroslav
10/janvier/2016 - 22h35
Nexus20 a écrit :

Comme si les terroristes avaient besoin de la Télé pour connaître les domiciles des ministres vous faites rire. En plus la loi n'interdit pas de filmer lorsqu'on se trouve dans un espace public comme une rue par exemple.

On a vu (malheureusement) que dans la tuerie de Charlie Hebdo, que les terroristes ne connaissaient pas les lieux parfaitement, au contraire, s'étant même trompé d'entrée. Donc, non, il est impardonnable de diffuser des images des domiciles de personnes qui pourraient avoir la moindre chance d'etre sur la liste des cibles terroristes. C'est juste d'une irresponsabilité totale.

Portrait de Miroslav
10/janvier/2016 - 22h32

Le Petit Journal, sous prétexte de "journalisme" branché, se croit tout permis. Du simple policier au Ministre de l Intérieur (même si ce n'est pas lui qui défend le citoyen), on ne doit pas donner les adresses, filmer les domiciles des gens qui sont en charge de notre sécurité, dans ces temps difficiles. Point barre

Portrait de Pat24
10/janvier/2016 - 20h40

Ligne jaune ? Ligne blanche plutôt, sauf en cas de travaux...

Il faudra revoir le code de la route.

Portrait de Wouhpinaise
10/janvier/2016 - 13h08

Autant j'aime bien Martin Weill, autant j'ai du mal avec Hugo Clément. Il manque souvent de tact.

Portrait de Poinz75
10/janvier/2016 - 12h29

Ce n est pas  parce qu on est journaliste qu on a tous les droits.

On a vu que beaucoup font un mauvais usage de leur droit en révélant des images, des informations et causant le tort a beaucoup de gens, notamment durant les attentats .

Faut maintenant arrêtez de  donner des passe droits aux journalistes pour un oui ou un non. 

Portrait de breizhald
10/janvier/2016 - 12h12
Nexus20 a écrit :

Comme si les terroristes avaient besoin de la Télé pour connaître les domiciles des ministres vous faites rire. En plus la loi n'interdit pas de filmer lorsqu'on se trouve dans un espace public comme une rue par exemple.

oulala, c'est plus compliqué que cela pour l'enregistrements sur la voie public, il y a ce que font les gens habituellement et la loi ... sauf que habituellement n'est pas la loi smiley

Portrait de nantes55
10/janvier/2016 - 11h59
pantxika64 a écrit :

moi, ce que je vois là dedans, c'est que ce monsieur a DES MILITAIRES pour protéger ses domaines... combien?

Et quand des CRS gardaient la propriété de Clavier en Corse sous Sarko on a pas entendu grand monde....

Portrait de FR7
10/janvier/2016 - 11h37 - depuis l'application mobile

Ces pseudo journalistes du Petit Journal se croient tout permis. C’est pas parce que vous avez une carte de presse que vous avez carte blanche... Il faut se calmer !! J’espère que M Le Drian va aller jusqu’au bout ou autre...

Portrait de Nexus20
10/janvier/2016 - 11h31

Comme si les terroristes avaient besoin de la Télé pour connaître les domiciles des ministres vous faites rire. En plus la loi n'interdit pas de filmer lorsqu'on se trouve dans un espace public comme une rue par exemple.

Portrait de freemoto
10/janvier/2016 - 11h12

Il a raison, question sécurité, ce n'est pas normal. Que dirait Yann Barthes si l'on montrait son domicile et sa famille, à l'antenne?

Portrait de Drahcir232
10/janvier/2016 - 10h58 - depuis l'application mobile

Si c'était un politique de droite qui avait cette attitude tous les médias crieraient haro sur le baudet, mais là c'est un socialiste alors c'est silence radio, mais compte tenu qu'il s'est offert ce château avec nos Impots la visite doit été gratuite ?

Portrait de kina
10/janvier/2016 - 10h57

Ah ces journalistes !!! des "fouilles-merde" qui ont absolument tous les droits !!! Pour qui ils se prennent  si on allait fouiller chez eux avec tous leurs avantages !!!! dont ils ne parlent jamais par exemple leurs exonérations honteuses sur leurs impôts 30 %, ça ils n'en parlent jamais !!!!!!   Ils font beaucoup plus de mal que de bien au nom de leur sacré liberté !!!!!

 

Portrait de TheGrinch
10/janvier/2016 - 10h40

On se croirait en Russie. Ceux qu'ils aiment tant critiquer pourtant.

Portrait de rangui
10/janvier/2016 - 10h23 - depuis l'application mobile
leleroi a écrit :

c'est vrai que montrer où il habite n'est pas très malin vis à vis des terroristes qui pourraient s'en prendre à lui ou sa famille, pour le reste la presse doit rester libre 

Tout a fait d'accord.

Portrait de Bistronovitch
10/janvier/2016 - 10h20

Depuis quelques semaines le Petit Journal ironise sur le temps de présence de Le Drian en Bretagne et il est vrai qu'il n'y est pas souvent.

Je me suis dis que Le Drian n'allait pas tarder à réagir des sarcasmes de Barthez en prétextant je ne sais quoi .... voilà c'est fait !

Les plus vus