25/09/2015 13:53

La France prête à débourser 80 millions d'euros afin d'acquérir pour le compte du musée du Louvre un tableau de Rembrandt

La France est prête à débourser 80 millions d'euros afin d'acquérir pour le compte du musée du Louvre un tableau de Rembrandt mis en vente par la famille Rothschild, a annoncé jeudi le ministère de la Culture.

Cette proposition a été soumise aux propriétaires et "l'opération bénéficiera du mécénat exceptionnel de la Banque de France", précise le ministère dans un communiqué.

La famille Rothschild souhaite vendre deux portraits, datés de 1634, représentant deux notables, Marlen Soolmans et son épouse Oopjen Coppit. Lundi, le gouvernement néerlandais a lui aussi dit qu'il était prêt à financer l'achat d'un de ces tableaux.

Ils n'ont été montrés qu'une seule fois au public en 150 ans, pendant une exposition organisée en commun en 1956 par le Rijksmuseum d'Amsterdam et le Museum Boijmans Van Beuningen de Rotterdam.

Les propriétaires étaient entrés en contact avec le Louvre au printemps 2013, se disant disposés à céder ces oeuvres pour environ 160 millions d'euros, offre dont le montant a été jugé trop élevé par le musée et qu'il a déclinée après un an de négociations.

Le budget "acquisitions" du Louvre, premier musée du monde par sa fréquentation, est d'environ huit millions d'euros, soit 20% du montant des billets vendus.

Pour conserver ces oeuvres du maître néérlandais, la ministre française de la Culture Fleur Pellerin et son homologue des Pays-Bas, Jet Bussemaker, avaient proposé en juillet aux propriétaires que le musée du Louvre et le Rijksmuseum fassent chacun l'acquisition d'un tableau et qu'ils les exposent ensuite alternativement.

Lundi, le gouvernement néerlandais avait, quant à lui, indiqué être prêt à financer partiellement l'acquisition des deux portraits en question pour un montant de 160 millions d'euros afin de pouvoir les exposer aux Pays-Bas, sans mention de la dernière offre de Paris.

Le porte-parole de Jet Bussemaker avait alors souligné que cet achat par les autorités néerlandaises était "une occasion exceptionnelle de ramener les peintures aux Pays-Bas et de les montrer au public néerlandais".

L’œuvre la plus chère acquise à ce jour par le Louvre est un tableau d'Ingres, +Le Portrait du Comte Molé+, acheté 19 millions d'euros en 2009.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de rocambole95
25/septembre/2015 - 16h51

cette information ;c'est de l'art ou du cochon?

Portrait de brems
25/septembre/2015 - 16h34

Heureuse d'apprendre que la France a de largent à mettre dans de telles futilités (en période de crise). Quand on voit nos remboursements sécu continuaient de diminuer quand on va augmenter de 4% les cotisations des retraités... Enfin je savais que la France avait encore des réserves puisqu'il est possible aussi de casser la tirelire pour accueilllir les migrants... Est-ce que ce pays marche sur la tête ????

Portrait de Marie 3903
25/septembre/2015 - 16h27

Il faut aller sur le site la tribune de l'art vous verrez indiquer l'histoire de ces 2 tableaux, avec les allers et retours du ministère de la culture depuis plusieurs années

Portrait de Sélim Sasson
25/septembre/2015 - 15h08

Dans le monde des formes il y a la vérité de l'art  et du bien faire ,

Pour un rembrandt et un trou du cul qui chie à versaille avec un vagin ,y'a pas photos,

esque vous suiverz là ?

 

Déclaration post Mortem !

Portrait de bipbip06300
25/septembre/2015 - 14h33

au lieu de depancer notre fric pour le tableau il devraient augmanter la retraite des veux qui en ont une tres modeste et qui arrivent pas a joindre les 2 bouts a la fin du mois.

Portrait de Colart
25/septembre/2015 - 14h03

Et les millons dépensé pour les migrants