10/09/2015 10:11

Le gouvernement modifie le projet de loi des finances afin que Luc Besson tourne son prochain film en France

L'été dernier, Luc Besson menaçait de délocaliser le tournage de "Valérian", son prochain film, en Hongrie, car il ne pouvait pas bénéficier d'un crédit d'impôt en France.

La raison ? Son long-métrage est réalisé en France, mais en anglais. Ce crédit d'impôt est donné soit pour les films tournés en France et en français, soit pour les films tournés à l'étranger et en anglais.

Selon Europe 1, le réalisateur tournera finalement le long-métrage en France : le gouvernement a décidé de modifier la loi.

"C'est en quelque sorte un "amendement Besson" qui a été inclus dans le projet de loi de finances, qui sera présenté vendredi au Conseil d’Etat", précisent nos confrères.

Luc Besson devrait ainsi bénéficier d'un crédit d'impôt de 30 millions d'euros.

A noter que l'adaptation de la bande dessinée "Valérian" a un budget de plus de 160 millions d'euros, le plus gros budget de l'histoire du cinéma européen.

Au casting du film, Luc Besson a réuni Dana DeHaan, Cara Delevinge ou encore Clive Owen.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Pirate 92
10/septembre/2015 - 12h18

Il faut dire qu'il y avait un BUG. Warner, Disney, Columbia pouvaient tourner en France, avec un sous-producteur français, un film en Anglais et le sous producteur bénéficier du crédit d'impôt, donc faire bénéficier les Studios dudit crédit d'impôt, mais Besson tournant en France un film en français, là aussi crédit d'impôt, mais un film en anglais en France, là plus rien, il devait pour en bénéficier faire en sorte que le producteur soit un américain, ou bien....tourner ailleurs.

 

Il faut dire que les films français tournés en français, ne se vendent que difficilement à l'étranger, à part "l'oscarisé  The Artist", au titre franco-français et .....muet. Bravo Besson, et c'est du boulôt pour la filière ici localement !

Portrait de Nono75
10/septembre/2015 - 11h28
alain44800 a écrit :

Il va bénéficier un crédit d'impôt de 30 millions et il va se goinfrer de 2 fois plus.

Vu qu'il frôle la faillite de temps à autre, il doit bien le planquer son goinfrage !

As tu des sources pour corroborer ce que tu écris ?

Portrait de visionnary
10/septembre/2015 - 11h04 - depuis l'application mobile

C'est surtout pour tous les techniciens, transporteurs, restaurateurs, artisans français qui vont travailler autour ce film que c'est une bonne nouvelle qu'il puisse se faire chez nous.