26/08/2015 12:00

Crédit d'impôt cinéma: Fleur Pellerin répond à Luc Besson

Fleur Pellerin a affirmé mardi qu'elle "ne faisait pas de réglementation ou de législation pour des cas particuliers", en réponse à Luc Besson qui craint que son nouveau film en anglais ne puisse bénéficier du crédit d'impôt cinéma et se tourner en France.

Le réalisateur français estime que "Valérian", une superproduction d'un budget de 170 millions d'euros devant employer 1.200 personnes pendant 6 mois, ne se tournera pas en France en raison du crédit d'impôt défavorable aux films en langue anglaise.

"Moi je n'adapte pas les dispositifs pour les cas précis, a dit la ministre de la Culture interrogée sur RTL, mais je crée un cadre pour rendre attractif le territoire pour les films français".

"Je continue à travailler pour rendre ces dispositifs encore plus attractifs et je serais évidemment ravie si (...) la valeur ajoutée que créerait le tournage de ce film en France pouvait bénéficier à notre territoire plutôt qu'à celui de nos voisins", a ajouté la ministre.

"C'est un sujet de loi de finances donc les arbitrages seront rendus au début du mois d'octobre", a-t-elle précisé.

Le système de crédit d'impôt cinéma permet à une société de production de déduire de son imposition 20% de certaines dépenses de production effectuées en France.

Interrogée sur une possible réforme de la redevance audiovisuelle, Fleur Pellerin a souligné que "de plus en plus de nos concitoyens regardent les services de télévision par internet et non plus par l'antenne râteau, et qu'il est légitime de tenir compte de cette réalité des usages".

"Cela fait partie des réflexions qui sont sur la table", a-t-elle dit à propos d'une extension de la redevance aux tablettes et smart phones.

"L'idée, c'est d'avoir une pression fiscale qui soit constante, qui ne soit pas augmentée, et surtout une préoccupation pour les jeunes foyers pour ne pas léser ceux qui ont de faibles ressources", a-t-elle fait valoir.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PtiGlaçon
9/septembre/2015 - 00h24
Viva-la-zappetta a écrit :

Besson est devenu résident fiscal américain... donc la France ....

Il s'en fiche
Portrait de PtiGlaçon
9/septembre/2015 - 00h24
el pintor a écrit :

Luc Besson se plaint souvent...

 

Il n'est pas le seul
Portrait de PtiGlaçon
9/septembre/2015 - 00h24
C'est vachement rassurant avec elle
Portrait de Micheldu17.02
26/août/2015 - 15h06

Entendu sur Europe 1 chez J.M. Apathie :  Un intervenant présenté comme un pro du cinéma  donnait son interprétation du problème et de ce qui peut en être un des éléments.

Alors que l' on espère  faire reculer l' usage de  langue anglaise dans les médias, à la radio etc ...Luc Besson, français souhaite un "avantage financier" de la par de l' Etat pour tourner un film en langue anglaise sans à priori prévoir grâce aux possibilités techniques de pouvoir le sortir simultanément en français, en anglais, et diverses autres langues, mais en français d' abord.......

Portrait de schch
26/août/2015 - 14h31
Achille XXXI a écrit :

"L'idée, c'est d'avoir une pression fiscale qui soit constante, qui ne soit pas augmentée, et surtout une préoccupation pour les jeunes foyers pour ne pas léser ceux qui ont de faibles ressources" : ben non, chère Fleur, l'idée c'est que la pression fiscal est scandaleusement élevée depuis des décennies, et que la considérer comme une base de raisonnement est tout simplement une nouvelle preuve de l'abrutissement administratif des socialistes.

Si la pression fiscale est élevée depuis des décennies, pourquoi ne parler que des socialistes?  Il ne me semble pas que l'ancienne majorité aie supprimé la redevance.

Portrait de helgor
26/août/2015 - 14h28
MSR a écrit :

Ici ce qui est fiscal, c'est la pression, donc "pression fiscale" avec E

 

Il est où le Pb ?

 

C'est dans la seconde mention (idée c'est que la pression fiscal est) ; et comme tout le reste est parfaitement écrit, c'est clairement une simple faute de frappe smiley

Portrait de schch
26/août/2015 - 14h13
alain44800 a écrit :

Besson,et tous les autres producteurs,multimillionnaires grâce a toutes ces subventions et ces avantages faramineux en demandent encore et toujours plus...Ces cadeaux n'existent qu'en France....Avec l'argent des contribuables Français....A vomir.

Beaucoup de pays offrent des avantages fiscaux pour favoriser le cinéma.  Taxshelter en Belgique par exemple.

 

 

Portrait de MSR
26/août/2015 - 13h56
MSR a écrit :

Ici ce qui est fiscal, c'est la pression, donc "pression fiscale" avec E

 

Il est où le Pb ?

Ah bon, dans son com pourtant, il y est ...

Portrait de MSR
26/août/2015 - 13h41

Ici ce qui est fiscal, c'est la pression, donc "pression fiscale" avec E

 

Il est où le Pb ?

Portrait de bibi94
26/août/2015 - 12h34 - depuis l'application mobile
alain44800 a écrit :

Besson,et tous les autres producteurs,multimillionnaires grâce a toutes ces subventions et ces avantages faramineux en demandent encore et toujours plus...Ces cadeaux n'existent qu'en France....Avec l'argent des contribuables Français....A vomir.

Voyagez un petit peu et vous saurez que tous les états subventionnent certains secteurs de leur économie. Il fait arrêter de pleurer sans cesse, surtout quand on ne sait rien.

Portrait de bibi94
26/août/2015 - 12h30 - depuis l'application mobile
el pintor a écrit :

Luc Besson se plaint souvent...

 

Alors que le reste des français lui, il est nickel. Jamais un plainte, rien.

Portrait de el pintor
26/août/2015 - 12h25

Luc Besson se plaint souvent...