15/06/2015 16:12

Yvan Attal veut "démonter l'antisémitisme" avec sa nouvelle comédie

A l'occasion de la sortie de son nouveau film "#LesJuifs", l'acteur et réalisateur Yvan Attal s'est confié à la chaîne israélienne i24news et a déclaré vouloir "démonter l'antisémitisme" avec cette comédie.

L'acteur qui se dit "inquiet" déclare qu'il "trouve qu'il y a un climat en France aujourd'hui où les communautés se replient sur elles-mêmes, où les gens se tendent. On ne peut plus rien dire, on ne peut plus parler. Il y a un grand malaise. (...) Ca m'inquiète, mais ce n'est pas pour autant que j'ai peur".

Et de renchérir "on retrouve de l'antisémitisme dans toutes les couches de la population" et "toutes les générations". L'acteur déplore cette situation et a voulu à travers ce film traiter le sujet par la comédie.

Rappelons que dans ce film nous retrouverons notamment Charlotte Gainsbourg, Dany Boon, Denis Podalydès, Benoit Poelvoorde, François Damiens...

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gallus
21/juin/2015 - 04h49
Fredo2206 a écrit :
Perso je m'en tape ... Je n'irai pas voir le film !!
On va dire ça comme ça
Portrait de Gallus
21/juin/2015 - 04h49
maholalma a écrit :

Il ne fait pas bon de critiquer cette communauté dominante.

Il ose et alors
Portrait de Gallus
21/juin/2015 - 04h49
Que de belles promesses
Portrait de gloupo334
15/juin/2015 - 18h05

Moi je vois que les musulmans, les juifs et les catho vous cassez les couilles à 80% de la population athée. Et en plus on a les rachos débridés maintenant.

Portrait de filoů02
15/juin/2015 - 17h57

Il est vrai que c'est assez tendu entre certains !  Si ce film peut faire avancer dans le bon sens ok mais si c'est juste pour pointer du doigt ceux qui sont antisémites ça ne fera pas avancer les débats ? 

Portrait de Alex757
15/juin/2015 - 17h45

A t-on vu un jour une communauté plus soudée, plus défendue, plus aidée, qui dispose d'un pays fermée réservé à sa seule culture ( y'a pas d'Israël pour les français blancs catholiques M. Attal !smiley ... se plaindre et obtenir autant !

 

Il est là le ras le bol M. Attal, chacun peut être critiqué, le communautarisme, et surtout le tropisme juif également. A voir la récente déclaration de Sarkozy : "Nous avons tous contracté envers le peuple juif une dette qui ne peut pas s’éteindre"

Moi je n'ai rien contracté du tout, mes parents non plus... nous travaillons assez durement dans la famille, je ne vois quelle dette devrais-je éternellement payée et mes enfants aussi. Ça suffit le racket victimaire !

 

Portrait de gloupo334
15/juin/2015 - 17h45
Achille XXVII a écrit :

Et si je tournais un film qui s'appellerait pas exemple "les non-juifs", ils en penseraient quoi, les juifs ? Ils ne hurleraient pas au racisme ? La démarche d'Attal est juste scandaleuse et communautariste à fond, il sera le premier à s'étonner de l'exaspération que cela va produire ... Alors il hurlera à au racisme ... Et un nouveau représentant de la communauté juive bombardera un nouvel opus ... ARRETEZ CE DELIRE DE VICTIMISATION, il n'y a de racisme QUE dans les déclarations incessantes à ce sujet, les faits sont là, on ne trouve d'antisémitisme que dans les hurlements quotidiens de cette communauté.

Je suis pas juifs mais je vois clairement un discour haineux se banaliser autours d'eux...autours des musulmans aussi etc.. comme manger su saucisson aussi...la France ne s'aime plus et les frnaçais se dévisagent.

Portrait de lemoteur
15/juin/2015 - 17h03

Il aurait mieux fait d'appeler son film les sionistes, là ça aurait eu du sens.