27/12/2014 14:15

De nombreux Français revendent leurs cadeaux de Noël sur internet

Vêtements, livres, DVD, jouets ou même places de spectacles et voyages: dès le jour de Noël, les Français n'hésitent plus à remettre en vente sur internet des cadeaux qui les ont déçus ou qu'ils ont reçu en double, une pratique désormais bien ancrée.

"C'est vraiment entré dans les moeurs. Il y a deux, trois ans, ça se faisait encore un peu caché, aujourd'hui, il n'y a plus de complexe", souligne Laurent Radix, président du site de petites annonces Paru-Vendu. "Je revends et je rachète quelque chose qui me plaît", résume-t-il à l'AFP.

D'une part, "l'exigence augmente, avec une probabilité de déception plus forte" et d'autre part "il n'y a plus du tout de tabou", ajoute Leila Guilany-Lyard, porte-parole de eBay France.

Paru-Vendu chiffrait jeudi matin à 54.000 le nombre de produits neufs mis en vente depuis la veille sur sa plateforme. "C'est parti très fort, un peu plus fort que l'année dernière", observe M. Radix.

Antoine Jouteau, directeur général adjoint du site Le Bon Coin, chiffrait à un peu plus de 100.000 le nombre de cadeaux mis en vente depuis mercredi soir jusqu'à la mi-journée de jeudi, et tablait sur 200 à 300.000 annonces en fin de journée, soit "15% de plus" qu'à l'ordinaire.

Dans la période qui suit Noël, PriceMinister devrait recevoir 150.000 annonces par jour, soit "de l'ordre de 2 à 3 fois plus" qu'en rythme normal et "principalement des produits neufs", ajoute Olivier Mathiot, cofondateur du site, qui estime que la décote sur le prix neuf varie en moyenne entre 20 et 30%.

Le sujet n'est donc désormais plus tabou et les revendeurs de cadeaux sur internet l'assument de plus en plus. Ils sont ainsi 29% à déclarer qu'ils le font savoir à la personne qui leur a offert le cadeau et près de la moitié (47%) assurent qu'ils ne seraient pas gênés si cette personne l'apprenait, selon une étude OpinionWay pour PriceMinister.

De fait, plus de la moitié des Français (51%) ont déjà revendu un cadeau de Noël ou sont prêts à le faire, les hommes étant un peu plus nombreux (54%) que les femmes (49%), et la revente largement adoptée par la tranche des 25-34 ans (67%), selon ce sondage.

Quant aux motivations, les Français revendent le cadeau dont ils n'ont pas l'utilité (46%), le cadeau qui ne plaît pas (34%) ou encore parce qu'ils préfèrent s'acheter ce qui leur fait vraiment plaisir (20%).

Selon eBay, plus d'un Français sur quatre (27%) avait reçu un cadeau indésirable l'an dernier. Et en 2014, parmi ceux qui recevront un tel cadeau, 13% projetaient le revendre et 7% de le ré-offrir à un proche, selon une étude TNS Sofres pour eBay.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Macgyver41
30/décembre/2014 - 23h47 - depuis l'application mobile

Du même avis que Wouhpinaise.

Portrait de nat
28/décembre/2014 - 08h55 - depuis l'application mobile

malheureusement c'est pas nouveau. chaque année c'est la même chose.

Portrait de Lélia C
27/décembre/2014 - 15h02

Je ne risque pas de revendre les miens. Comme les années précédentes, je n'ai reçu aucun cadeau.