23/12/2014 09:39

Al-Jazeera annonce la fermeture "provisoire" de son antenne égyptienne accusée de soutenir les Frères musulmans

La chaîne satellitaire qatarie Al-Jazeera a annoncé lundi la fermeture "provisoire" de son antenne égyptienne, accusée par Le Caire de soutenir les Frères musulmans, au lendemain d'une déclaration du Qatar exprimant son "soutien total" à l'Egypte.

Cette décision témoigne d'un dégel des tensions qui perduraient entre l'Egypte et le Qatar depuis près d'un an et demi. Elle survient deux jours après une rencontre entre le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi et un émissaire de Doha, à la faveur d'une médiation saoudienne.

Al-Jazeera Mubasher-Misr (Al-Jazeera Direct-Egypte, NDLR) a "cessé provisoirement d'émettre jusqu'à ce que les autorisations nécessaires soient délivrées pour son retour au Caire en coordination avec les autorités égyptiennes", a expliqué la chaîne basée à Doha sur son site internet.

L'antenne ne sera plus Mubasher-Misr (Direct-Egypte): elle fusionnera avec une autre, émettant également en direct, et deviendra Al-Jazeera Mubasher Al-Amma (Générale), a-t-elle précisé.

La destitution du président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013 avait provoqué une grave détérioration des relations entre Le Caire et Doha.

Al-Jazeera n'avait eu de cesse de dénoncer l'éviction de M. Morsi, tandis que les médias égyptiens accusaient les autorités qataries de soutenir les Frères musulmans, dont elles ont accueilli plusieurs dirigeants ayant fui la répression en Egypte.

Trois journalistes de la chaîne ont été condamnés à sept ans de prison par un tribunal du Caire. Ils sont accusés de soutenir les Frères musulmans, un mouvement aujourd'hui déclaré "terroriste" en Egypte.

Ailleurs sur le web

Vos réactions