11/09/2014 16:41

Éducation: Moins d'un Français sur dix pense que l'école est meilleure en France, selon un sondage

Moins d'un Français sur dix pense que l'école est de meilleure qualité en France qu'à l'étranger mais ils semblent beaucoup plus sereins que les Américains ou les Britanniques quant à l'orientation de leurs enfants, révèle une étude de la banque HSBC.
Après les Brésiliens (6%), les parents français semblent les moins confiants dans leur système scolaire puisqu'ils ne sont que 9% à penser qu'il est de meilleure qualité qu'à l'étranger, selon cette étude réalisée par l'institut Ipsos.
Les Singapouriens (75%) et les Indiens (55%) estiment eux qu'ils n'ont pas à rougir de leur école.
Paradoxalement, alors que les Américains ont le système scolaire le mieux noté parmi les 14 autres pays de l'enquête, 37% d'entre eux pensent que l'école est mieux ailleurs, 33% étant d'un avis contraire.
Pour les Français, c'est l'Allemagne qui offre la meilleure éducation, suivie des Etats-Unis et du Royaume-Uni. La France n'apparaît sur aucun podium.
Les Français sont en revanche peu inquiets pour le parcours scolaire de leurs enfants.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Anubis93
24/septembre/2014 - 00h42
Ptitglaçon a écrit :

On est mauvais de partout :)

smiley

Portrait de Anubis93
24/septembre/2014 - 00h42

Les sondages bidons

Portrait de ldc
11/septembre/2014 - 22h28
Clara Titi a écrit :

Et 9 français sur 10 pensent que travailler dans l'education nationale est un bon job. Fonctionnaire, 20h par semaine, 4 mois de congés payés, arrêts maladie à volonté, sans compter les jours de grêve pour un oui ou pour un non.

Le rapport avec l'article ? absolument aucun, c'était juste une occasion de vomir sur les fonctionnaires. N'est ce pas ?

Portrait de Clara Titi
11/septembre/2014 - 20h09

Et 9 français sur 10 pensent que travailler dans l'education nationale est un bon job. Fonctionnaire, 20h par semaine, 4 mois de congés payés, arrêts maladie à volonté, sans compter les jours de grêve pour un oui ou pour un non.