05/09/2014 14:02

Journaliste des Echos interdite d'accès à la CGT: L'Ajis adresse une lettre à Thierry Lepaon

L'Association des journalistes de l'information sociale (Ajis) a adressé vendredi une lettre au numéro un de la CGT, Thierry Lepaon, pour protester contre une interdiction faite jeudi à une journaliste du quotidien Les Echos d'entrer au siège de la CGT pour assister à une conférence de presse 
Selon l'Ajis, Leïla de Comarmond,  chargée aux Echos de la rubrique syndicats, "s'est rendue au siège de la CGT afin d'assister à une conférence de presse organisée par l'Ugict-CGT. A l'accueil, il lui a été notifié une interdiction de la laisser entrer dans les locaux bien que l'attachée de presse de l'Ugict, qui l'avait conviée, soit venue la chercher, comme c'est l'usage". 
"Le personnel de l'accueil avait en sa possession une feuille mentionnant son nom avec son portrait afin de pouvoir la reconnaître et avait l'obligation de contacter le responsable sécurité", ajoute l'Ajis dans  cette missive. 
L'Association précise qu'il "a fallu  l'insistance de la direction de l'Ugict-CGT pour qu'elle puisse enfin assister à cette conférence".
L'Ajis se dit " indignée par de telles méthodes" et estime que "le principe même d'empêcher l'accès d'un journaliste à une conférence de presse ou à des locaux alors qu'il y a été invité représente un précédent inquiétant".
L'Association demande à M. Lepaon que "ce type d'incident soit à l'avenir banni au sein de la CGT" et réclame des explications sur "l'origine et les raisons qui ont conduit à ce comportement choquant".
Sollicitée par l'AFP, la CGT n'avait pas encore réagi à la mi-journée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions