05/09/2014 10:22

Microsoft et des éditeurs fustigent un éventuel accord entre la Commission européenne et Google

L'accord antitrust que la Commission européenne et Google doivent passer est "catastrophique" et ne servira qu'à renforcer la domination de ce dernier dans la recherche en ligne, estiment Microsoft et des éditeurs européens.

Le commissaire européen à la Concurrence Joaquin Almunia a passé un accord provisoire avec Google en février et dispose de deux mois environ pour rendre une décision définitive avant de quitter ses fonctions.

Il a déclaré à 18 plaignants qu'il comptait rejeter leurs griefs et il examine à présent leurs réponses.

Le dossier est devenu épineux et des sources disent qu'un tiers des collègues d'Almunia au sein de la Commission sont opposés à l'accord. Des sources avaient déclaré à Reuters que l'Union européenne pourrait classer le dossier et en ouvrir un autre sur le système d'exploitation mobile Android de Google.

Shivaun Raff, qui dirige le comparateur de prix en ligne britannique Foundem, explique que la CE n'a aucune preuve que la proposition de Google de laisser trois concurrents exposer leur logo et des liens dans une fenêtre et d'autoriser les fournisseurs de contenus à décider quels éléments Google peut utiliser pour ses propres services résolve les problèmes de concurrence.

"(Les propositions de Google) ne sont pas une solution; c'est une escalade catastrophique de l'abus", a dit Raff lors d'une conférence de presse.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Anubis93
17/septembre/2014 - 00h40
Soso87 a écrit :

Encore une histoire avec l'Europe

+5

Portrait de Anubis93
17/septembre/2014 - 00h40

ça a du mal à passer smiley