23/06/2014 17:09

La Fondation Brigitte Bardot lance sa campagne contre les abandons d'été

"En vacances, on a le droit de tout oublier... sauf son animal!" La Fondation Brigitte Bardot lance pour la première fois à 
la radio sa campagne contre les abandons de l'été, a-t-elle annoncé lundi à l'AFP.
La Fondation prodigue aussi des conseils: "Ne laissez jamais votre animal seul dans une voiture. En moins d'une heure, même à l'ombre, les vitres entrouvertes, il peut mourir à cause de la chaleur. Pensez également à l'hydrater et le mouiller régulièrement."
Ces messages de prévention donnés par un vétérinaire seront diffusés, chaque jour, à partir du samedi 5 juillet, sur NRJ et Radio Classique.
Sur son site, la Fondation rappelle également que l'abandon est un acte de cruauté passible de deux ans d'emprisonnement et de 30.000 euros d'amende, selon l'article 511-1 du Code rural. 
Chaque année, les défenseurs des animaux déplorent l'abandon de 100.000 chiens et chats, dont 60.000 en période estivale.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de sylla1952
24/juin/2014 - 10h32
frabb a écrit :

Les gens qui abandonnent des animaux sont lamentables !

Quand on adopte un animal de compagnie, on sait que c'est pour X années. Ce n'est pas une peluche.

Et si les gens ne peuvent plus s'en occuper, il y a d'autres solutions plus saines que l'abandon !

Tout à fait d'accord , c'est lamentable et honteux de voir des gens qui abandonnent des animaux

Portrait de herverat
24/juin/2014 - 09h35 - depuis l'application mobile
partheno-geneticien a écrit :

Mamye Bardot pourrait-elle lancer une campagne contre les propriétaires de clébards qui souillent nos trottoirs et qui nous coutent un bras en impois: riien qu'à prais il faut ramaser tous les jours 15 tonnes  de merdes de clébards.

Ce sont pas les clébards qui sont des gros dégiueulasses, mais leurs propriétaires. Les amendes pour déjections canines ne sont pas assez dissuasives, il faut les multiplier par 10 .

Avec une orthographe pareille c'est sur votre discourt est crédible
( je voulais dire débile )