17/06/2014 15:33

Bygmalion: Selon Mediapart, l'UMP aurait dissimulé non pas 11 mais 17 millions d'euros

Selon Mediapart, ce ne sont pas 11 millions d'euros qui auraient été surfacturés par l'UMP à Bygmalion, mais 17 millions.

Nos confrères affirment s'être procurés une comptabilité interne de la société d'évènementiel récupérée par la police judiciaire.

Cette somme serait ainsi le montant dissimulé par l'UMP à la commission des comptes de campagne lors de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012.

Le site d'information explique que "Les enquêteurs de l'Office central de lutte contre la corruption ont mis la main sur une clef USB contenant une double facturation établie par Event & Cie (la filiale événementielle de Bygmalion) pour les 44 meetings électoraux de Nicolas Sarkozy."

Et d'ajouter que "Dans un premier classeur, sobrement intitulé "Factures 2012", sont rangées les factures officielles, avec les tarifs déclarés à la commission des comptes de campagne."

Avant de poursuivre: "Dans un second, baptisé "Balances 2012"', se niche une comptabilité secrète avec les prix réels meeting par meeting, souvent trois ou quatre fois plus élevés, parfois jusqu'à sept fois (comme à Marseille)".

L'UMP aurait ainsi dissimulé les comptes en facturant à Bygmalion l'organisation d'évènements qui n'ont jamais eu lieu, afin d'éviter que l'équipe de Nicolas Sarkozy ait à déclarer ces frais

"La formation politique (largement subventionnée par de l'argent public) a ainsi payé rubis sur l'ongle une cinquantaine de conventions fictives, facturées par Bygmalion entre janvier et juin 2012", peut-on lire.

Mediapart évoque ainsi une "fraude industrielle majeure".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de titi46
17/juin/2014 - 21h53 - depuis l'application mobile

Médiapart est vraiment une bande de c.......

Portrait de stephaned06
17/juin/2014 - 17h21 - depuis l'application mobile

Personne ne sait rien de cette affaire, qui a fraudé a priori c'est la société de com qui a établi de fausses factures, et puis ce n'est qu'une affaire d'argent , il n'y a pas de "suicidés" comme il y'a quelques années au PS ou au FN .

Portrait de Fitzcaraldo
17/juin/2014 - 16h37

Moralité ,pour faire de la poiltique ,un CAP d'électricien est supérieur a un diplôme de 'L'ENA .

La bonne installation de fusibles est une condition indispensable à la réussite de toute carrière !

smiley

Portrait de JF_Lacour
17/juin/2014 - 16h34
ICLOWNOCLASTE a écrit :

BIEN VU; bravo

et les commissaires aux comptes ont une misson d'ordre publc: la procédure d'alerte.......:

Quels commissaires aux comptes  ??  Events & Cie est une SASU, donc il se peut très bien qu'elle n'ait pas de CAC  ( ça dépend de certains critères )

C'est même probable vu qu'elle avait peu d'employés ( sans doute aucun ) et qu'elle ne dégageait pas de résultat.

 

Portrait de Diabolo60
17/juin/2014 - 16h19

Petite précision de pure forme: Bygmalion est le fournisseur (ou prestataire) ...

C'est donc lui qui facture ses prestations (réelles ou fictives ,ce n'est pas la question) à l'UMP ...

Et non linverse ...

Portrait de mecbreizh
17/juin/2014 - 15h55

Designer un responsable est une erreur... Dans ce genre d´affaires il y a toujours des fusibles...

Qui peut penser que les ténors du parti ignoraient que des dizaines de millions d´euros disparaissaient