06/04/2014 11:38

Rachat de SFR : Arnaud Montebourg va "redoubler de vigilance" sur l'emploi

Le ministre de l'Économie, Arnaud Montebourg, a affirmé samedi qu'il entendait "redoubler de vigilance" sur les engagements pris en terme d'emploi par Altice et Numericable qui viennent d'être choisis par Vivendi pour racheter SFR.
"Le ministre de l'Economie entend, au nom du Gouvernement, redoubler de vigilance sur le respect des engagements pris auprès de lui par Altice et Numericable à ne supprimer aucun emploi postérieurement à la fusion, sous quelque forme que ce soit", a assuré dans un communiqué le ministre.
Les responsables de Vivendi ont mis fin au suspense samedi en retenant "à l'unanimité" l'offre de Numericable pour leur filiale de téléphonie mobile SFR, rejetant celle de Bouygues pourtant clairement soutenue par les pouvoirs publics.
L'emploi a été au coeur des tractations sur le dossier et dans ce cadre, le président d'Altice, Patrick Drahi, s'est engagé "à ne pas licencier, à conserver 8.500 emplois chez SFR et 2.400 chez Numericable, et même à recruter des commerciaux pour le marché des entreprises".
"Alors que se profile une consolidation inéluctable à l'échelle européenne, il est indispensable de renforcer les opérateurs de télécommunication français", a souligné M. Montebourg.
Selon lui, "ce secteur en plein développement doit créer de la richesse et doter la France des technologies d'avenir dans les télécoms".
"Le gouvernement a aussi pour objectif de réduire la fracture numérique en assurant le succès du plan France très haut débit qui prévoit la desserte de 80% de la population en fibre à domicile d'ici 2022", a-t-il rappelé.
"Le gouvernement demande à cet égard au groupe Numericable de se placer dans le cadre du plan France très haut débit, de clarifier ses objectifs à cet égard, et de faire preuve de patriotisme économique pour le choix de ses fournisseurs", a ajouté M. Montebourg.
"Les engagements d'investissement de SFR dans la fibre à domicile doivent être maintenus par Altice et Numericable", a-t-il conclu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Songe d'une nuit

C'est ça Arnault, redouble de vigilance, redouble...