01/04/2014 11:39

Pour Alain Juppé, "la déclaration de François Hollande hier n'a fait qu'ajouter à la confusion"

Le maire UMP de Bordeaux Alain Juppé a estimé mardi que l'allocution du président de la République annonçant l'arrivée de Manuel Valls à la tête du gouvernement "n'a fait qu'ajouter à la confusion", sur sa politique.

"On prête à Monsieur Valls des qualités d'autorité, il va en avoir besoin parce que la déclaration du président de la République hier n'a fait qu'ajouter à la confusion", a-t-il déclaré à des journalistes à Bordeaux au lendemain de l'annonce du remaniement.

"Ce que j'ai cru comprendre c'est qu'il refusait le coup de barre à gauche qui était demandé par une partie de sa majorité, mais on peut dès lors se demander s'il a encore une majorité. Europe Écologie Les Verts le lâche, le Front de gauche est entré dans l'opposition", a déclaré l'ancien Premier ministre, relevant qu'il y avait là "une vraie question politique".

Et sur le fond, pour Alain Juppé, "on n'y comprend plus grand chose": "Voilà que s'ajoute au pacte de responsabilité dont on ne sait pas en réalité ce qu'il est, un pacte de solidarité qui reste tout aussi flou, donc c'est confusion sur confusion, flou sur flou".

"Qu'il faille améliorer la situation des ménages les plus modestes c'est évident, (mais) je ne suis pas sûr que l'allègement annoncé des cotisations sociales soit la bonne réponse", a-t-il estimé en considérant que l'effort aurait du plutôt porter sur le logement, car c'est le "souci" de ces ménages.

Alain Juppé a enfin considéré qu'il y avait contradiction entre la "baisse des charges", les "dépenses supplémentaires" et l'engagement de réduction du déficit à 3% du PIB pour 2015. "Je ne vois pas comment on va résoudre cette équation aujourd'hui", s'est-il interrogé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions