08/10/2013 07:58

France Inter relance le radio-crochet mais veut se différencier de "The Voice" ou la "Star Ac"

Désireuse de donner une nouvelle vie à un genre né à la radio avant d'être largement adapté à la télévision, France Inter a décidé de relancer le radio-crochet, avec l'ouverture lundi d'un concours de chant réservé aux auteurs-compositeurs-interprètes, ont annoncé ses dirigeants.

"Comme le télé-crochet venait d'un programme qui s'appelait le radio-crochet, on s'est dit +Et si on demandait au radio-crochet de revenir à la maison, et de rendre à la radio ce qui lui appartient?+", a expliqué lors d'un point de presse le directeur de la musique de France Inter, Didier Varrod.

"Mais comme les programmes de télé-crochet depuis dix ans ont un peu parasité l'idée qu'on se fait des tremplins d'artistes, j'ai voulu que ce tremplin soit exclusivement réservé aux auteurs-compositeurs-interprètes", a-t-il poursuivi. Il a voulu, dit-il, éviter de se retrouver avec "des gens dont le seul univers, c'est la reprise qu'on leur demande d'effectuer", comme dans les "Star Academy" et autres "The Voice".

L'appel à candidatures, lancé lundi, est ouvert jusqu'au 22 novembre aux personnes majeures s'exprimamant dans toutes les esthétiques musicales (chanson, rock, rap, jazz, électro à condition d'être chantés...).

Elles devront proposer deux compositions musicales.

Une cinquantaine d'artistes seront retenus au départ.

Seuls une vingtaine auront la possibilité de se produire à l'antenne à partir du 11 janvier, avant une sélection effectuée par les auditeurs et les internautes, puis un jury de profesionnels.

Désigné le 21 juin, le gagnant publiera un album chez Cinq Sept (maison de disques de Dominique A et Bertrand Belin notamment) et fera une tournée de 25 représentations minimum.

Cette relance du radio-crochet s'inscrit dans une politique générale pour redonner plus de place à la musique sur France Inter, et faire souffler "un vent nouveau sur la programmation musicale", a expliqué Didier Varrod.

"J'ai voulu que France Inter reprenne un peu la main sur la découverte, sur la musique en général, redevienne un acteur important, un partenaire pour les créateurs. Je voulais que quelque chose se réveille", a dit le directeur de la station, Philippe Val.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de DarkAngel
16/octobre/2013 - 04h52
Milie01 a écrit :

Attention à l'overdose de ce genre de concept

+5

Portrait de DarkAngel
16/octobre/2013 - 04h52

Cool je vais y participer smiley