21/02/2013 13:37

Un an après les Pussy Riot, deux femmes encagoulées arrêtées dans la cathédrale de Moscou

Deux femmes ont été interpellées jeudi dans la cathédrale de Moscou alors qu'elles voulaient marquer l'anniversaire de la "prière punk" contre Poutine chantée par le groupe contestataire Pussy Riot, dont deux membres sont actuellement emprisonnées, selon des médias russes.

Irina Katsouba et Elena Volkova, deux professeurs de l'Université de Moscou, ont été interpellées dans la matinée dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, où les Pussy Riot avaient interprété il y a un an jour pour jour leur chanson punk demandant à la Sainte Vierge de "chasser Poutine", rapporte le site d'informations en ligne Gazeta.ru.

"Nous avons revêtu des cagoules et nous avons essayé de déposer des fleurs devant l'iconostase", a raconté au site Mme Katsouba.

Interrogée par des policiers sur les raisons de leur acte, elle a répondu: "Nous célébrons l'anniversaire d'un événement qui a changé notre pays".

"Ce n'est pas notre pays qui a changé, c'est dans vos têtes que ça a changé, mais cela se soigne à l'Institut Serbski" (Institut de psychiatrie de Moscou), lui a-t-on répondu.

Les deux femmes se trouvaient en milieu de journée dans un commissariat de la capitale russe.

"Elles seront libérées après une discussion", a indiqué un porte-parole de la police de Moscou, cité par l'agence Interfax.

Le 21 février 2012, cinq jeunes femmes ont interprété dans la cathédrale une chanson punk dénonçant une collusion entre lÉglise orthodoxe et le pouvoir politique.

Deux d'entre elles, Nadejda Tolonnikova, 23 ans, et Maria Alekhina, 24 ans, arrêtées quelques jours après le "happening", purgent actuellement une peine de deux ans de camp dans l'Oural et la région de Mordovie. Une troisième qui avait aussi été arrêtée a vu sa peine commuée en sursis.

L'affaire a profondément divisé la société russe, et a eu une résonance considérable à l'étranger.

Les jeunes femmes ont obtenu le soutien d'artistes comme Madonna ou Yoko Ono, et un documentaire sur leur procès a gagné un prix spécial du jury au festival du film indépendant américain Sundance.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Flivia44
24/février/2013 - 08h14

Ce n'est pas très malin