22/10/2012 16:52

Voici condamné pour des photos de DSK et Anne Sinclair à Marrakech

Le magazine Voici a été condamné lundi par le Tribunal de grande instance (TGI) de Paris à verser à Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair 1.500 euros de dommages et intérêts à chacun pour la publication de photos du couple dans son riad de Marrakech fin 2011.

Dans son édition du 30 décembre 2011, l'hebdomadaire avait publié des photos du couple au Maroc dans une double page titrée "Anne Sinclair et DSK : elle lui a tout pardonné", peu de temps après l'apparition du nom de l'ancien directeur général du FMI dans l'affaire de proxénétisme dite du Carlton de Lille, quelques mois après l'affaire du Sofitel de New York.

Le magazine évoquait le Noël en famille du couple à Marrakech, qui a attaqué et fait condamner lundi le groupe Prisma, qui édite Voici, pour atteinte à la vie privée et au droit à l'image.

Les dommages et intérêts seront reversés au Secours populaire, selon leur avocat, Me Richard Malka. Les photos avaient été prises au téléobjectif.

Dans son jugement, la 17e chambre civile du TGI de Paris a notamment souligné la grossièreté d'un commentaire du magazine, "sans aucune nécessité liée à l'information", qui désignait un jeu de "cache-cache dans les fourrés" en une "partie de chat-bite". Récemment, les magazines VSD et Closer ont été attaqués en référé par DSK et une femme, présentée par ces magazines comme sa nouvelle compagne et apparaissant dans ses bras sur des photos, pour la publication de ces clichés.

L'ordonnance sera rendue le 30 octobre. Une audience concernant Voici pour des photos similaires est prévue de 6 novembre.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Amy Dale
22/octobre/2012 - 17h31

1500 euors ??? mais leur avocat leur a couté bien plus cher ^^

 

Portrait de europinette
22/octobre/2012 - 17h10

Tous ces journaux "torchons" ne vivent que de photos volées, de fausses infos, et de commentaires scabreux.

Bon nombre de personnalités gagnent leur procès car avec ce genre de presse nous touchons les plus bas instincts de la "rumeur infondée" .

 

Certains artistes arrondissent largement leurs fins de mois en attaquant et gagnant leur procès.

Portrait de D111
22/octobre/2012 - 17h04 - depuis l'application mobile

He franchement ont s'en fou un peu de dsk sa femme sa vie son œuvre