24/07/2012 09:33

Un "banquier" arrêté pour avoir arnaqué plusieurs stars du showbiz

Le Parisien raconte ce matin une arnaque, qui porterait sur plus de 5 M€, dont sont victime des "stars" du showbiz depuis plus de dix ans.

Tout cela était orchestré par Frédéric L., un gestionnaire de comptes de 42 ans.

Le principe? Prêter aux uns des sommes empruntées aux autres, un peu sur le principe de la chaîne de Ponzi, rendue célèbre par l'affaire Madoff. Le tout à l'insu des intéressés.

Frédéric L a été mis en examen pour « escroquerie » et « faux ». Ce titulaire d'un Deug lettres et civilisations étrangères est quadragénaire pacsé et sans enfant "qui a fait ses classes à la Banque populaire en 1992. Un passage à la BNP Paribas lui permet de se familiariser avec le monde du cinéma. Ses clients, qui le décrivent unanimement comme un garçon « sympathique » et« dynamique », le suivent à la banque Fideuram Wargny qu'il intègre en 2001. C'est là, selon ses déclarations, qu'il commet ses premiers dérapages.", racontent nos confrères.

Sa première victime a été un Américain très riche. "Depuis son compte et à son insu, Frédéric L multiplie les prêts auprès de ses « amis » du showbiz. Les stars se pressent chez ce banquier qui, grisé par le succès, élargit sa trésorerie en créant des sociétés dont des stars, sous de fausses signatures, se retrouvent gestionnaires.", peut-on lire.

"Les gens lui faisaient confiance, car il pouvait leur débloquer jusqu'à 150 000 € du jour au lendemain sans exiger de document", décrit Me Emmanuel Asmar, avocat d'Olivier Martinez, le comédien qui pense y avoir perdu 1,2 M€

Mais rapidement, des bénéficiaires de prêts refusent de les rembourser. L'homme se retrouve donc pris au piège.

"Je voulais juste aider les gens", plaide-t-il.

L'enquête devra établir s'il s'est, ou non, personnellement enrichi

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de La matraque
24/juillet/2012 - 11h51 - depuis l'application mobile

Présumé innocent, c'est la loi.

Portrait de INDI34
24/juillet/2012 - 11h33
Pourquoi on ne donne pas son nom ? Y'en a marre de tous ces délinquants que l'on protège sans donner de noms dans la presse , pour quelles raisons ?
Portrait de P4t
24/juillet/2012 - 10h55
L'argent lui brulait les doigts, il en voulait toujours plus ...
Portrait de La matraque
24/juillet/2012 - 09h52 - depuis l'application mobile

C'est marrant, j'arrive pas a pleurer.