14/06/2012 09:49

Claude Guéant: Valérie Trierweiler doit observer "un certain devoir de réserve"

Sur Europe 1, Claude Guéant a estimé que Valérie Trierweiler devait observer "un certain devoir de réserve".

Et d'affirmer que "tout le monde parlait" de son tweet de soutien à Olivier Falorni, l'adversaire de Ségolène Royal à La Rochelle. "Hier sur le marché de Boulogne-Billancourt, tout le monde était interloqué", a-t-il expliqué.

Selon l'ancien ministre de l'Intérieur, cela "peut affecter l'image que François Hollande a voulu donner de sa présidence".

"Nous voyons les limites de la normalité. Pour le coup, il est un président normal puisqu’à l'intérieur d'un couple, il y a deux voix qui s'expriment. Le problème, c'est qu'il n'est pas un homme normal et cela souligne bien que Mme Trierweiler n'a pas de légitimité propre. Elle n'a pas été élue, elle a un certain devoir de réserve", a-t-il déclaré.

"Je veux rappeler que jamais Madame Sarkozy n'est intervenue sur le plan politicien", a-t-il conclu.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de beauty200
14/juin/2012 - 11h43

M. Guéant , tenez aussi un devoir de réserve, celà fera du bien à mes oreilles.