16/04/2012 18:04

Temps de parole: France Info, France Culture, France Musique et Sud Radio mises en garde

France Info, France Culture, France Musique, Sud Radio et Sud Radio + ont été mises en garde par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) à cause de déséquilibres dans le temps de parole des candidats à la présidentielle avant le début de la campagne officielle.

Ces mises en garde portent sur la période préélectorale entre le 20 mars et le 8 avril, lorsque les radios et les télévisions devaient accorder le même temps de parole à tous les candidats. Les chaînes de TV généralistes et d'information en continu ont respecté cette règle, souligne le CSA. Il ajoute toutefois que les durées de retransmission des interventions des candidats ont diminué de 50% sur les chaînes généralistes par rapport aux élections précédentes.

Au total, le temps de parole a représenté 260 heures, dont 25 heures diffusées par les chaînes généralistes, 143 heures par les chaînes d'information en continu et 92 heures par les radios généralistes. La mise en garde est le premier niveau d'avertissement du CSA, avant la mise en demeure.

En cas de récidive après une mise en demeure, le CSA peut décider, dans de très rares cas, de sanctions, comme la suppression d'une tranche de publicité, la lecture d'un communiqué d'excuses lors d'un journal télévisé ou une amende qui peut aller jusqu'à 3% du chiffre d'affaires

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de vengerMasque
16/avril/2012 - 21h15

La seule qui a un vrai programme incarnant l'espoir et le changement c'est Marine Lepen. Malheureusement les journalistes socialiste à 95% ne l'interroge que sur le sujet de l'immigration pour mieux la stigmatiser et protéger le PS et l'UMP.
C'est profondément anti-démocratique.

Portrait de caramelus
16/avril/2012 - 18h46

a qui l'avantage ?