29/10/2008 12:19

Découvrez les salaires des animateurs télé français

Dans son nouveau numéro, VSD lève le voile sur les salaires touchés par les présentateurs et animateur du petit écran français.

VSD explique que ces chiffres sont des estimations basées sur les cachets habituels des animateurs en fonction des chaînes et des horaires de diffusion. Ils ont été vérifiés auprès de plusieurs spécialistes médias et VSD a contacté par téléphone; fax et courriel les animateurs concernés qui n'ont pas commentés ces chiffres à l'exception de Mireille Dumas dont les déclarations ont été prises en compte.

Voici les chiffres donnés par VSD en "net"

Thierry Ardisson -> 20.000 euros / mois

Laurent Ruquier -> 40.000 euros / mois

Benjamin Castaldi -> 105.000 euros / mois

Mireille Dumas -> 20.000 euros / mois

Nikos Aliagas -> 80.000 euros / mois

Jean-Luc Delarue -> 40.000 euros / mois

David Pujadas -> 12.000 euros / mois

Laurence Ferrari -> 70.000 euros / mois

Valérie Damidot -> 9.000 euros / mois

Michel Drucker -> 38.000 euros / mois

Cauet -> 30.000 euros / mois

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ludivine1983
30/octobre/2008 - 21h56

:idea: "C'est la lutte finale....":mrgreen:

Portrait de arthurwellington87
30/octobre/2008 - 21h54

mais mon pauvre garçon plus personne ne peu prendre sa retraite a 55 ans a l'hôpital vu a l'age ou nous démarrons perso j'y suis jusqu'à 70 minimum ou alors je vais partir avec un retraite de misère visiblement , et comme je m'en doutai , tu ne sais pas de quoi tu parles.
de plus te ne trouves pas choquant que l'hopital sois soumis a la rentabilité, et bien dis toi que derrière cette notion il y a des malades dans les lits qui forcement pâtissent de nos mauvaise conditions de travail: manque de temps = manque de soins .
fatigue= danger
je te souhaite donc de ne jamais avoir besoins de l'hôpital car tu te rendrai vite compte de la réalité de notre quotidien et tu comprendra qu il vaudra mieux d'ici peu être riche pour pouvoir se faire soigner correctement, la médecine a 2 voir 3 vitesse existe déjà et elle passe par la dégradation des conditions de travail des personnels de santé

Portrait de Ludivine1983
30/octobre/2008 - 21h54

Bah, je suis caissiere... avec une licence d'économie mais caissiere quand meme. :oops:

Portrait de blogger
30/octobre/2008 - 20h57

Pour "vénale", j'ai quand même compris ???
Pour le reste, je ne vois pas en quoi ce type de personnel est fonctionnaire. Que l'hôpital ait des objectifs de rentabilité n'est pas choquant ni que le personnel soit payé pour travailler. Après, si le job est trop dur, d'autres sont logés à la même enseigne dans le privé et ne partent pas à la retraite à 55 ans avec une retraite calculée sur les 6 derniers mois d'activités...
Enfin, concernant les dépenses des HP, on connait les "manips" permettant d'augmenter le taux d'occupation des lits et conserver ainsi les crédits et le personnel d'une année sur l'autre...Mais ceci est une autre histoire qui plus est tabou !

Portrait de arthurwellington87
30/octobre/2008 - 20h42

non tu ne comprend pas ce que je dis , il n'est en rien question d'intelligence mais de gout pour l'hôpital enfin bref la n'est pas le soucis.
là ou tu comprends encore moins c'est quand je parle d'emplois précaire oui il y a des infirmières des aides soignantes et même des médecins qui sont sur des sièges éjectables car employés au rabais ou alors en cdd par l'hôpital qui leur fait comprendre que si il veulent être embauchés et titularisés ils ont intérêt a se tenir a carreaux ils exercent pourtant le
même métier qu un titulaire mais n'ont aucun "avantages". je dis seulement que l'hôpital d'aujourd'hui fonctionne sur le même modèle que le privé avec des objectifs de rentabilité donc on nous essore.
un exemple très concret lorsque une infirmière tombe enceinte voir plusieurs en même temps ( et oui c'est un métier de femme principalement ) et bien elles ne sont pas remplacées alors je vous laisse deviner a qui on demande de faire le boulot sur les postes de nuit ou revenir pour faire leur weekend. on a pas recourt a l'interim comme en clinique.

Portrait de blogger
30/octobre/2008 - 20h14

C'est pas très sympa décidément pour ma cousine qui est maintenant accusée d'être "vénale" et trop stupide pour "bosser ne chirurgie cardiaque" ! :lol:
Ensuite, un contrat précaire ne peut être assimilé à un fonctionnaire ou assimilé puisqu'il ne bénéficie pas de la garantie de l'emploi. On ne peut donc pas comparer et je ne critique en rien ce type de personnel qui s'apparente plus au personnel du secteur privé.

Portrait de arthurwellington87
30/octobre/2008 - 20h08

il est clair qu-une infirmière libérale gagne très bien sa vie en générale mais c 'est une tout autre conception du métier d'infirmière. a mon gout un/e infirmièr/e lib est avant tout quelqu'un de vénal mais elle ont un rôle important surtout dans le monde rural. tout le monde ne peu pas bosser en chirurgie cardiaque par exemple.
dsl pour le hors sujet.
en ce qui concerne la sécurité de l'emploi dans la fonction hospitalière vous devriez voir le nombre de personnel que l'on licencie, oui je dis bien licencie, sous des prétextes a la c.. parce que la/le cadre n'aime pas leur tête j'ai plein d'exemple dans mon établissement.
De plus l'hôpital tourne avec énormément de contrat précaire et je sais de quoi je parle ( 5 ans en CDD ) donc vous pliez quand on vous appel a la maison pour vous dire de venir bosser la nuit ou les weekend je repete croyez moi le privé n'a rien a nous envier bien au contraire

Portrait de blogger
30/octobre/2008 - 20h03

Je ne sais pas exactement ce que tu sous-entends pour ma chère cousine et ce qu'elle pourrait faire aux petits vieux pour augmenter ses revenus... mais je crois savoir que le monde médical est à l'aise avec son corps... ;)
Quant au prix des maisons en Haute-Loire, mon père vient de vendre la sienne et en a tiré un très bon prix. Je crois donc qu'elle gagnait très bien sa vie. Mais c'est peut-être une exception ? Il y en a beaucoup dans ma famille... :lol:

Portrait de chupa_vanille
30/octobre/2008 - 19h53

honnetement en ce qui concerne le milieu hospitalier, l'avantage majeur et absolument pas negligeable c'est la securité de l'emploi. on travaille avec des médecins alors si on veut un rdv avec un tel ou un tel on l'a tres vite. il y a encore deux ou trois ans si je voulais un rdv avec un ophtalmo, un ORL de l'hopital par exemple, la consulte était gratuite, à présent c'est terminé, on garde juste la priorité sur les rdv mais on paye comme tout le monde, aucun avantage là dessus.
pour terminer petit message à tous ces animateurs, si vous avez besoin d'une chroniqueuse santé hein..... :lol:

Portrait de blogger
30/octobre/2008 - 19h43

Dans un petit village de Haute-Loire ! Elle fait les piqûres et les soins aux petits vieux (très nombreux) et a remboursé le crédit de sa maison en très peu de temps !

Portrait de blogger
30/octobre/2008 - 19h31

Je suis heureux de constater que certains fonctionnaires aiment leur métier et je reconnais bien volontiers que ceux de la santé ne sont pas les premiers à se plaindre en général.
Encore une fois, tous ne sont pas logés à la même enseigne et je regrette si mes propos peuvent laisser penser à un amalgame. Il n'en demeure pas moins que les avantages du public par rapport au secteur privé ne peuvent être contestés sauf à faire preuve d'une mauvaise foi extrême, ce qui est l'apanage des syndicats et syndiqués du secteur public qui n'hésitent pas à pourrir la vie des autres pour protéger des acquis sociaux d'un autre temps et qui créent une distorsion qui n'est plus acceptable avec le privé. Point !

Portrait de chupa_vanille
30/octobre/2008 - 19h18

si j'avais voulu du fric, je n'aurais pas choisi ce metier figure toi ! le profil n'est pas tout !
je n'ai jamais dit que j'etais exploitée et je ne suis pas là pour jouer les cosette, je tenais juste à montrer que je ne me tournais pas les pouces c'est tout ! j'en ai assez d'entendre et de lire que les fonctionnaires sont des glandeurs nés, des planqués qui se plaignent pour un oui pour un non, ça va 5 minutes ! si j'accepte de faire plus de 200h par mois c'est que j'aime mon métier, c'est pas pour autant que l'on doit tout tolérer !
quand au privé, ça ne m'interesse pas, se faire du fric sur l'etat de santé des gens c'est pas mon truc, chacun ses convictions.

Portrait de arthurwellington87
30/octobre/2008 - 18h57

c'est quand meme terrible de constater que tout le monde considère que les fonctionnaires ne foutent rien alors que lorsqu-ils sont en grève et bien c'est purement et simplement le bordel total.
étant moi même dans la fonction publique hospitalière mais ayant travailler plusieurs années dans le commerce notamment je peu vous assurer que les "avantage" sont bien maigres en regard des contraintes imposer par le système et ce du fait d'une hiérarchie totalement ahurissante qui nous mène une vie d'enfer au quotidienne et nous met une pression énorme le tout dans des conditions de travail plus que déplorable.
mon salaire net et de 1350 euros avec deux weekend par moi avec une prime en janvier de 1000 euro environ et pour info je viens juste d'être titulariser après 5 ans de cdd.
pour finir je ne me considère pas comme faisant parti de la même fonction publique que celle que certain critique ( et c'est parfois bien légitime ) ne confondez pas l'hopital avec la secu, les impots ou encore le personnel administratif de la DDE ou de la CAF, nous sommes ouvert 24h/24h 7j/7 et tout ça avec peu de moyens et encore moins de personnel, nous sommes donc de ce fait corvéable a merci croyais moi

Portrait de blogger
30/octobre/2008 - 16h44

Arrêtez un peu de pleurer ! A te lire, pas un jour de repos, tu travailles jour et nuit et pour un salaire de misère ! Tu as oublié de préciser que tes logeurs s'appelaient Thénardier !!!
Si c'est aussi dur, aussi ingrat, va bosser dans le privé ? Ma cousine est aussi infirmière, a fait d'aussi longues études que toi et gagne extrêmement bien sa vie ! Je suis sur que de nombreuses personnes accepteront de prendre ta place en dépit de l'exploitation dont tu est la victime...
Pour finir sur une note plus légère, relis bien mes propos et tu verras que je ne mets pas tous les fonctionnaires dans le même panier, et je te confirme que je sais de quoi je parle car les exemples autour de moi sont nombreux et objectifs...

Portrait de baba4444
30/octobre/2008 - 14h17

Je me suis mal exprimé. Effectivement, a bac+5, je pense qu'il est plus intéressant de travailler dans le privé.
A un autre niveau, je suis pas sur du tout.
Mais je ne parle pas tellement des métiers de la santé. Ces métiers osnt très particuliers, et sont indispensables, quelle que soit l'organisation. Ce genre de métier doit typiquement faire bénéficier de régimes adaptés à la pénibilité du travail. Contrairement à l'employéde bureau de la sncf, qui bénéficie de tous les avantages de l'entreprise (légitimes pour les mecs qui réparent des rails par ex).

"Peut-être que s'il existe meilleur job et meilleur salaire que le tien, c'est peut-être justement parce que ailleurs, d'autres ont fait en sorte de faire bouger les choses non ?"
>>>> NON. C'est peut être parce que le secteur est plus porteur, parce qu'on a plus de possibilités de gagner de l'argent/adapter des horaires/avoir un job sympa...
Par ex : beaucoup de mes anciens camarades étudiants sont allés vers la chimie. Les salaires n'y sont pas élevés. Et bien certains en sont partis, pour aller vers le conseil, où on peut mieux gagner sa vie. Ca ne set à rien de manifester pour demander que la chimie gagne plus. Il faut aller vers ce qui gagne. Ne pas demander, mais aller chercher... J'ai pris ici comme critère le fait de gagner plus, mais j'aurais pu parler des horraires ou de la pression entre autres.

Portrait de jerome44
30/octobre/2008 - 13h45

pfffffffffffffff c'est du n'importe quoi , il y a des personnes qui en aurait plus besoin !!

:evil: :evil: :evil:

Portrait de chupa_vanille
30/octobre/2008 - 12h57

tu devrais modérer tes propos parce que malgré ce que tu prétends, je crois que tu ne sais pas de quoi tu parles.
je suis infirmière, j'ai fait 3 ans 1/2 d'études (surement ce que Baba4444 qualifie de "niveau de qualification peu élevé") mais l'état ne m'en compte que 2, ça fait 8 ans que je travaille et je gagne sensiblement tjs le meme salaire, je travaille en journées de 12h du coup, je pars de chez moi à 7h je rentre à 21h et ce 5 fois par semaine (bah ouè on est pas aux 35h nous), je travaille de jour, de nuit, 2 we par mois et les jours feriés et je reviens sur mes jours de repos...
alors oui j'ai la sécurité de l'emploi, oui j'ai la retraite à 55 ans mais viens faire mes horaires, viens voir un peu la charge de travail et les risques et apres tu pourras dire si oui ou non on ne sert à rien et si oui ou non on est pas sur les rotules à 55 ans...
désolée pour cet aparté qui n'a plus grand chose à voir avec le sujet mais il y a des propos qui me dérangent fortement...

Portrait de DANIVAL
30/octobre/2008 - 12h27

Assez amusant! Des chiffres "approximatifs", VSD qui essaie de se justifier quant à ces "estimations" et tout le monde s'empare de cet article creux pour le mettre sur son blog ou dans des brèves de journaux!
Et les salaires de Dechavanne, Arthur, Nagui, Courbet... ils vont paraître dans un prochain numéro à venir???
Bravo à Jean-Marc, d'avoir profité de cet "article" pour nous avoir révélé son salaire exact. Il a bien compris, que c'était la moindre des choses, vis-à-vis de ses confrères cités ci-dessus!

Portrait de Darjeeling
30/octobre/2008 - 12h11

Et vous cher Jean-marc? ;)

Portrait de Senbei
30/octobre/2008 - 12h10

Euh .. je suis toujours sceptique par rapport à ces chiffres toujours contestés par les interressés.
De plus c'est salaire net paresse astronomique pour certain mais ils cumulent des jobs (presentateur, producteur,...).
De plus ca nous avance à quoi de savoir ca ??? dans ce cas rendons public le salaire de tout le monde (faut pas exagerer ^^).

Portrait de baba4444
30/octobre/2008 - 11h41

A niveau de qualification peu élevé, il reste plus intéressant d'aller vers la fonction publique. Question de retraite, de sécurité, de pression...
Maintenant, comme je l'ai dit, le principal problème est le nombre de fonctionnaires. Parce que ces avantages attirent toujours beaucoup de gens. 70% de ma génération qui veut entrer dans la fonction publique,c'est pas pour rien.

Après, tu dis qu'il faudrait se battre pour obtenir ces avantages ? Mais non ! se battre pour être payé au travail, oui.
Ce sont les avantages accordés à n'impore qui pour n'importe quelle raison qui font que la dette est aussi élevée, que la croisance est aussi faible.
Jamais je n'ai fait grêve, et probablement jamais je ne le ferai. Jamais je n'ai manifesté, et probablement jamais je ne le ferai. Je préfère me battre pour trouver un meilleur job, un meilleur salaire... Pour moi ! Pas en demandant des non sens économiques (type régimes spéciaux, retraite plus tôt, augmentations générales de salaires...) payés par les impôts des plus méritants et des générations futures (qui devraont vivre moins bien que nous, puisque nous leur volons leur argent via la dette actuelle).

Portrait de blogger
30/octobre/2008 - 11h38

Quelle désinformation ?! Je vais t'apprendre quelque chose : un salrié du privé n'a pas la sécurité de l'emploi... donc s'il se met en grève, à la première occasion, il va pointer au chômage... contrairement aux fonctionnaires !Tu piges ?!
Ensuite, je ne crois pas avoir accusé les fonctionnaires de ne pas payer d'impôts ?!
Enfin, la fonction publique ne me fait pas rêver un seul instant et je la connais bien, mon père ayant travaillé à EDF... Que la FP recrute est une aberration quand un redéploiement suffirait à pourvoir les postes en affectant une activité à un traitement... Mais c'est impossible car la grève menace !

Portrait de blogger
30/octobre/2008 - 11h25

Va donc travailler dans le privé puisuqe la vie y est si belle ? Tu verras que tu rêvais...

Portrait de baba4444
30/octobre/2008 - 11h21

Si t'es fonctionnaire, tu as une retraite plus avantageuse, la sécurité de l'emploi, une carrière à l'ancienneté. Ces avantages avaient un sens quand l'état payait moins bien. Aujourd'hui ce 'est plus le cas.
Mais le problème vient d'une part de ces quelques avantages, mais surtout de la multiplication par le nombre de fonctionnaires. Il faudra réorganiser tout, plutôt que de multiplier les échelons, les services plus ou moins utiles, et confier plus au privé. C'est ça, le vrai enjeu.

Portrait de blogger
30/octobre/2008 - 11h20

Les avantages je les ai déjà cités. Et tu en as donc beaucoup ! De plus, crois-tu que les salariés du privé ont tous des chèques resto, un CE, un 13° ou 14° mois, qu'ils ne travaillent jamais les WE et les jours fériés ???? Il faut se réveiller et ne pas inverser la réalité quand même...
:roll:

Portrait de madiran
30/octobre/2008 - 11h18

Pas rerrible...
Il vaut mieux être patron de banque c'est moins risqué !

Portrait de sisi 03
30/octobre/2008 - 11h16

sisi 03
salaire de m pernault de tf1 ?
salaire de jmm ?
je touche 1000 euros par mois de retraite pour 45annees de versement §§§§§§:twisted: :evil:

Portrait de blogger
30/octobre/2008 - 11h15

Il a au moins le courage politique de prendre des demies-mesures quand les autres n'ont rien fait car trop dangereux politiquement. D'accord avec toi pour Thatcher. Elle a eu le courage de tenir alors que les grèves ont durées 1 an et demi ?! Sans elle, la GB serait aussi sclérosée que la France et soumise aux diktats de syndicats corrompus...

Portrait de sergio1311
30/octobre/2008 - 11h13

Une nouvelle fois . On prouve la loi économique que la qualité des prestations fournies est inversement proportionnelle au salaire

Portrait de blogger
30/octobre/2008 - 11h11

Il semble que l'on soit d'accord sur l'essentiel alors ! Sauf s'il s'agit d'accorder encore plus d'avantages aux fonctionnaires au détriment du privé et de ceux qui payent des impôts...

Les plus vus