17/06 10:46

Russie: Le procès du journaliste américain Evan Gershkovich, accusé d’avoir collecté des informations sur une usine de chars russes pour le compte de la CIA et incarcéré depuis plus d’un an, débutera le 26 juin

Le procès du journaliste américain Evan Gershkovich, accusé d’avoir collecté des informations sur une usine de chars russes pour le compte de la CIA et incarcéré depuis plus d’un an, débutera le 26 juin à Ekaterinbourg, dans l’Oural. Le journaliste du Wall Street Journal, âgé de 32 ans, avait été arrêté en mars 2023 par les services de sécurité russes (FSB) lors d’un reportage à Ekaterinbourg, et accusé d’« espionnage », un crime passible de 20 ans de prison.

Lui, ses proches, son employeur et son pays rejettent fermement ces accusations que la Russie n’a jamais étayées, et dénoncent une affaire montée de toutes pièces. Son procès « se déroulera à huis clos » à Ekaterinbourg, a indiqué lundi le Tribunal régional de Sverdlovsk dans un communiqué, en précisant que « la première audience a été fixée au 26 juin 2024 ».

Washington et Moscou ont indiqué être en contact pour aboutir à un échange de prisonniers qui permettrait sa libération, mais jusqu’ici aucun accord ne semble en vue. Le parquet accuse Evan Gershkovich, qui a travaillé pour l’AFP à Moscou entre 2020 et 2021, d’avoir « recueilli des informations secrètes » sur la société Ouralvagonzavod pour le compte de la CIA.

Ouralvagonzavod est l’un des plus grands fabricants d’armements de Russie, qui produit notamment des chars de combat T-90 utilisés en Ukraine et le tank de nouvelle génération Armata, ainsi que des wagons de marchandises. La Russie n’a jamais présenté publiquement des éléments de preuve contre Evan Gershkovich et l’ensemble de la procédure a été classée secrète.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
17/juin/2024 - 12h18 - depuis l'application mobile

Et le procès de Poutine c'est pour quand ?