09/06 07:23

Les autorités vietnamiennes ont arrêté une figure du journalisme indépendant national pour "avoir abusé des libertés démocratiques" dans le but de nuire à l'État

Les autorités vietnamiennes ont arrêté une figure du journalisme indépendant national pour "avoir abusé des libertés démocratiques" dans le but de nuire à l'État au moyen d'articles publiés sur le réseau social Facebook, a annoncé la police samedi. Le journaliste Huy Duc est incarcéré dans le cadre d'une enquête sur des écrits qui "violent les intérêts de l'État, les droits légitimes et les intérêts d'organisations et d'individus", a indiqué le ministère de la Sécurité publique.

Âgé de 62 ans, Huy Duc a collaboré avec d'influents titres de la presse vietnamienne. Il avait été licencié en 2009 d'un journal pour avoir critiqué l'Union soviétique, alliée du Vietnam avant sa disparition.

Peu avant son arrestation, le journaliste avait pris pour cible le nouveau président To Lam ainsi que le secrétaire général du Parti communiste vietnamien Nguyen Phu Trong et d'autres personnalités de la vie politique nationale.

Le Vietnam, dont le système politique repose sur un parti unique, le Parti communiste, contrôle strictement la liberté d'expression.

Le pays figure à la 174e place sur 180 du classement de la liberté de la presse constitué par l'ONG Reporters sans frontières (RSF), et est l'un des Etats qui recourent le plus à l'emprisonnement des journalistes selon l'organisation. RSF a appelé à sa libération.

Selon un communiqué de son directeur pour l'Asie-Pacifique, Cédric Alviani, "les articles du journaliste indépendant Huy Duc sont une source inestimable d'informations permettant aux Vietnamiens d'accéder à des informations (autrement) censurées par le régime de Hanoï".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions