04/06 13:01

Les agriculteurs français et espagnols ont mis fin ce matin, comme prévu, au blocage des points de passage transfrontaliers qu’ils occupaient depuis hier

Les agriculteurs français et espagnols ont mis fin ce matin, comme prévu, au blocage des points de passage transfrontaliers qu’ils occupaient depuis la veille pour réclamer notamment une énergie moins chère, et le trafic autoroutier était en train de reprendre progressivement, selon des sources concordantes.

« Nous partons et nous dirigeons vers le sud », a affirmé à l’AFP Martí Planas, un agriculteur espagnol du collectif Revolta Pagesa (Révolte paysanne) qui participait jusqu’à mardi matin au blocage de la frontière au point de passage de La Jonquère (entre Pyrénées-Orientales et Catalogne).

« La manifestation a été un succès parce que nous nous sommes joints aux Français et (à des agriculteurs du) reste de l’Espagne, et cela a été un succès en terme d’organisation », a-t-il jugé.

Côté français, Jérôme Bayle, éleveur de Haute-Garonne devenu figure du mouvement de contestation agricole du début d’année et présent sur ce nouveau mouvement de protestation, se félicitait d’une « action coup de poing » selon lui réussie car « on a été entendus », « le gouvernement nous a appelés ».

L’agriculteur a notamment confié s’être entretenu au téléphone avec Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’agriculture.

En Espagne comme en France, les grands syndicats agricoles n’ont pas participé à la mobilisation, qui a perturbé plusieurs axe routier entre les deux pays.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions