04/06 10:03

La une de Libération violemment à charge contre CNews, 1ère chaîne info de France, provoque la colère de Pascal Praud: "Cet article est bourré d'inexactitudes et de témoignages anonymes !" - Regardez

Ce matin, dans "L'heure des pros" sur CNews, Pascal Praud a poussé un coup de colère contre la Une du jour de "Libération". Le quotidien a fait une Une sur la 1ère chaîne info de France en mai avec le titre "CNews, le sale air de la peur ", accompagné des portraits de Vincent Bolloré, Sonia Mabrouk, Pascal Praud et Laurence Ferrari.

"La journaliste Alexandra Schwartzbrod a écrit un édito. Elle parle de moi et dit 'il s'est transformé en porte-voix des idées les plus populistes et racistes de la place'. J'aimerais avoir cette dame en face de moi. On a fait 4.000 heures d'antenne depuis 2016. C'est des insultes ! Cette dame me traite de racistes, qu'elle porte plainte ! Personne n'a porte plainte. Je n'ai pas une plainte pour racisme depuis 2016", a-t-il débuté, en colère.

Avant d'évoquer l'article de Charlotte Chaffanjon à l'intérieur de "Libération". "Je vous parle pas des inexactitudes et des choses qui sont fausses. C'est extravagant ! Tu fais un papier avec des citations anonymes. Ou elle invente des phrases qui n'ont pas été dites, ou ce sont des gens - j'en ai reconnu un qui est directeur d'une chaine en face qui manifestement a joué le petit télégraphiste de cette journaliste. Je trouve ça invraisemblable notre joli milieu".

"On n'a pas à se faire insulter par ces gens là matin, midi et soir. Pour qui ils nous prennent ? Je ne raconte pas des balivernes comme cette journaliste. Son article est bourré d'inexactitudes factuelles", a conclu Pascal Praud.

.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Beguin
5/juin/2024 - 09h28
camille352 a écrit :

Entièrement d'accord avec vous.

P.PRAUD va encore en parler toute la soirée, et encore, et encore. C'est leur fonds de commerce en fait.

Ils jouent au ping-pong entre eux. ça devient lassant.  Et on est là comme des c**s à les regarder s'écharper. Bah non stop, je préfère lire ou me détendre. Je les laisse jouer à ping et à pong, ils adorent cela, mais ce sera sans moi.

son émission présente de moin en moins d'intérêt. 

Portrait de bruno.13
4/juin/2024 - 19h27

Libération, l'organe de presse officiel des islamo-gauchistes

Portrait de cbor33500
4/juin/2024 - 18h57
camille352 a écrit :

Entièrement d'accord avec vous.

P.PRAUD va encore en parler toute la soirée, et encore, et encore. C'est leur fonds de commerce en fait.

Ils jouent au ping-pong entre eux. ça devient lassant.  Et on est là comme des c**s à les regarder s'écharper. Bah non stop, je préfère lire ou me détendre. Je les laisse jouer à ping et à pong, ils adorent cela, mais ce sera sans moi.

Il en parle sans arrêt sans avoir personne pour lui donner la réplique... Discussion de comptoir

Portrait de camille352
4/juin/2024 - 17h01
cbor33500 a écrit :

Quand on se dit diffamé et insulté, on porte plainte. On ne bave pas à longueur de journée sur les antennes

Entièrement d'accord avec vous.

P.PRAUD va encore en parler toute la soirée, et encore, et encore. C'est leur fonds de commerce en fait.

Ils jouent au ping-pong entre eux. ça devient lassant.  Et on est là comme des c**s à les regarder s'écharper. Bah non stop, je préfère lire ou me détendre. Je les laisse jouer à ping et à pong, ils adorent cela, mais ce sera sans moi.

Portrait de Çabaigne
4/juin/2024 - 15h25

Oui j'ai lu cet article dont le titre à été emprunté à Jean Delevat.

Portrait de Moraline
4/juin/2024 - 14h53
Çabaigne a écrit :

Le choix du titre est magnifique…pour le reste…

Vous l'avez lu ?

Portrait de Çabaigne
4/juin/2024 - 12h54

Le choix du titre est magnifique…pour le reste…

Portrait de Frederico
4/juin/2024 - 12h35

La confraternité des médias n'existe pas, c'est à la vie à la mort

Portrait de cbor33500
4/juin/2024 - 11h53

Quand on se dit diffamé et insulté, on porte plainte. On ne bave pas à longueur de journée sur les antennes

Portrait de Archimedes
4/juin/2024 - 11h20

Libération: le sale air de la collaboration d'avec le nazislamisme.