27/05 16:20

Maine-et-Loire : Une enseignante agressée au couteau en plein cours et blessée au visage - Un élève de 18 ans interpellé et placé en garde à vue - Une enquête pour tentative de meurtre a été ouverte

16h19: Nicole Belloubet, Ministre de l'Education réagit sur le réseau social X: "Pendant son cours d’anglais, une enseignante a été agressée dans le Maine-et-Loire. Profondément choquée et indignée, j’adresse mes pensées à la victime et à l’ensemble de la communauté éducative. L’élève suspect a été interpellé et une cellule d’écoute est mise en place."

16h04: LE POINT SUR CE QUE L'ON SAIT

Un lycéen de 18 ans a été interpellé lundi après avoir agressé à l'arme blanche une enseignante, dont la vie n'est pas en danger, dans son lycée à Chemillé-en-Anjou (Maine-et-Loire), a-t-on appris auprès des autorités. Inconnu des services de police, le jeune homme a été interpellé "très rapidement" après les faits et placé en garde à vue, ont indiqué dans un communiqué commun le préfet, le procureur de la République et le directeur des services départementaux de l'Education nationale.

"La victime souffre d'une blessure au visage sans pronostic vital engagé", selon la même source. Les faits se sont déroulés lundi, vers 9h45, au lycée de l'Hyrôme. Une enquête pour "tentative de meurtre" a été confiée à la brigade de recherche de Cholet. La victime est une professeure d'anglais, selon Le Courrier de l'ouest, qui a révélé l'information. Après l'agression, le mis en cause avait rapidement quitté les lieux en passant par une fenêtre abandonnant son arme, selon les autorités. Il a été interpellé par "la gendarmerie nationale, avec le concours efficace de la police municipale".

"Ce jeune majeur est totalement inconnu des services de police, de gendarmerie ou de justice. Il ne s'était pas signalé défavorablement au sein de l'établissement", indique le communiqué, sans préciser les circonstances de l'agression. "Le confinement de l'établissement a été levé vers midi", selon les mêmes sources. "Une cellule d'écoute psychologique a été mise en place au bénéfice des élèves et de la communauté éducative". "Le Procureur, le Directeur académique, le Maire de Chemillé-en-Anjou et le sous-préfet de Cholet se sont adressés à l'ensemble des personnels présents ce (lundi) midi", ajoute encore le communiqué.

Le lycée de l'Hyrome, qui se qualifie de "lycée à taille humaine" et accueille 160 élèves, est un établissement public qui "propose des formations spécialisées dans le domaine de la restauration rapide et collective d'un côté et des sciences du numérique de l'autre", selon son site internet

15h43: Selon Le Parisien, après l’agression, l’élève s’est enfui « en passant par une fenêtre », et en abandonnant son arme.

« Il a été interpellé très rapidement par la gendarmerie nationale, avec le concours efficace la police municipale que nous remercions pour sa diligence. Une quarantaine de gendarmes ont été mobilisés (COB de Chemillé, peloton motorisé Chemillé, PSIG de Cholet et brigade de recherche de Cholet, cellule d’investigation criminelle) », indiquent les autorités dans un communiqué.

15h32: Le parquet annonce qu'une enquête pour tentative de meurtre a été ouverte

15h25: Un lycéen de 18 ans a été interpellé lundi après avoir agressé à l'arme blanche son enseignante, dont la vie n'est pas en danger, dans son lycée à Chemillé-en-Anjou (Maine-et-Loire), a-t-on appris auprès des autorités.

Inconnu des services de police, le jeune homme a été interpellé "très rapidement" et placé en garde à vue, tandis que "la victime souffre d'une blessure au visage sans pronostic vital engagé", ont indiqué dans un communiqué commun le préfet, le procureur et le directeur des services départementaux de l'Education nationale.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
28/mai/2024 - 13h09

Omar Sy, un tweet en hommage à l'enseignante ?

Portrait de Obione76
27/mai/2024 - 20h00
COLIN33 a écrit :

D'où vient cet ados?

surement de Suède

Portrait de Hercule Poirot
27/mai/2024 - 20h00
Ocarina a écrit :

A l'arme blanche, c'est quasi-signé de la technique de l'égorgement de moutons.

 

Sa génitrice se nomme Angélique et le terroriste Damien

Portrait de Ocarina
27/mai/2024 - 19h56
COLIN33 a écrit :

D'où vient cet ados?

A l'arme blanche, c'est quasi-signé de la technique de l'égorgement de moutons.

 

Portrait de Hercule Poirot
27/mai/2024 - 19h11

Bof... Encore d'interminables débats sur les chaînes infos, des twitts disant "inacceptables", "intolérables", "nous ne céderons pas" etc. Des suppôts de Macron... Des Réactions du RN et Reconquête que cela doit cesser. La LFI/Nupes qui accuseront le RN et Reconquête de récuperation, accusant au passage la societé si ce pauvre incompris est passé à l'acte car on investi pas assez d'argent pour l'echelle sociale et le grand metissage.

Les mêmes paroles par les mêmes tendances politiques et ce, depuis des années, pour ne pas dire des décennies

Portrait de YVESM
27/mai/2024 - 18h53

La routine.

Portrait de Philtlse
27/mai/2024 - 18h31

Allez hop prison direct jusqu'au procès même si c'est dans 2 ans, ne pas le laisser en liberté pour agresser d'autres personnes, pas de pitié

Portrait de Amandecroquante
27/mai/2024 - 18h28

Enfin 1 qui a 18 ans

on va donc voir ll’efficacité de la justice…

Portrait de bergil
27/mai/2024 - 17h52
COLIN33 a écrit :

D'où vient cet ados?

Ado ... à 18 ans ?

Portrait de COLIN33
27/mai/2024 - 17h02 - depuis l'application mobile

D'où vient cet ados?

Portrait de sebastien91
27/mai/2024 - 16h54

Avoir transformer le bac en un torche cul pour que n'importe quel abruti ait un bout de papier dans les mains ne lui servant à rien ....Démocratisation quand tu nous tiens .... 

Portrait de sebastien91
27/mai/2024 - 16h53

Elle est belle la démocrétinisation de l'école depuis 30 ans