24/05 16:01

Jonathann Daval, qui purge actuellement une peine de 25 ans de réclusion pour le meurtre de son épouse Alexia, a été relaxé des accusations de dénonciation calomnieuse portées par son ex-belle famille

Jonathann Daval, qui purge actuellement une peine de 25 ans de réclusion pour le meurtre de son épouse Alexia, a été relaxé des accusations de dénonciation calomnieuse portées par son ex-belle famille, vendredi par le tribunal correctionnel de Besançon.

« Jonathann Daval savait que les accusations portées aux parties civiles étaient totalement inexactes », mais légalement, « la dénonciation, pour être répréhensible pénalement, doit être spontanée », a notamment estimé le juge Guillaume Law de Lauriston.

Or, « les déclarations faites sur l’interpellation de policiers ou d’un juge d’instruction ne peuvent être considérées comme spontanées. Monsieur, il n’y avait pas de caractère de spontanéité (dans vos déclarations), vous êtes relaxé », a-t-il déclaré.

L’ancien informaticien de 40 ans a écouté la lecture du jugement en visio-conférence depuis la prison d’Ensisheim (Haut-Rhin) où il est incarcéré.

« On attendait naturellement une relaxe et l’application du droit, et notamment l’application de la jurisprudence de la Cour de cassation, de la chambre criminelle. C’est ce qu’a fait le tribunal correctionnel », a noté avec satisfaction son avocat, Randall Schwerdorffer.

« Tout le monde peut mentir dans le cadre de l’exercice des droits de sa défense, y compris Jonathann Daval », a poursuivi le conseil. « Ce qui aurait été singulier, c’est de nous dire que Jonathann Daval, lui, n’avait pas le droit de mentir parce que, moralement, on ne l’acceptait pas. Le tribunal correctionnel n’est pas rentré dans cette logique-là. Il a dit que le droit s’appliquait pour tout le monde, y compris pour Jonathann Daval, n’en déplaise à une certaine opinion populaire. »

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de YVESM
25/mai/2024 - 17h55

Pathétique.

Portrait de COLIN33
24/mai/2024 - 19h10 - depuis l'application mobile

tient donc, la belle famille a vite réagit en ramenant tout à l'argent, dans cette affaire heureusement que la justice n'a pas suivi, la peine ne les a pas limité dans les divers contacts avec les médias