21/05 16:42

Les images choc du Boeing 777 de Singapore Airlines victime de très fortes turbulences qui ont fait un mort et plusieurs dizaines de blessés à bord entre Londres et Singapour - L'avion a du être détourné vers Bangkok - VIDEO

16h54: Singapour va envoyer des enquêteurs à Bangkok après l'incident à bord d'un avion de Singapore Airlines. Une personne a été tuée et 30 autres blessées lorsqu'un Boeing 777 en provenance de Londres a subi de graves turbulences, ce qui l'a contraint à atterrir d'urgence dans la capitale thaïlandaise. "Le Bureau d'enquête sur la sécurité des transports (TSIB) est en contact avec son homologue thaïlandais", précise le ministère des Transports de Singapour.

16h30: «Nous présentons nos plus sincères excuses pour l'expérience traumatisante vécue par nos passagers et les membres de l'équipage sur ce vol. Nous fournissons toute l'assistance nécessaire pendant cette période difficile», a assuré la compagnie aérienne dans un communiqué.

15h28: Ce que l'on sait à ce stade:

Une personne est morte et plus de 20 autres ont été blessées dans un avion de Singapore Airlines qui a connu de fortes turbulences pendant son trajet de Londres à Singapour et dû atterrir en urgence mardi à Bangkok.

A 15H45 heure locale en Thaïlande (08H45 GMT), le Boeing qui assurait le vol SQ321 à destination de Singapour a atterri à l'aéroport Suvarnabhumi et des ambulances se sont précipitées vers l'avion, sirènes hurlantes et gyrophares allumés. "Nous pouvons confirmer qu'il y a des blessés et un mort à bord du Boeing 777-300ER. Il y avait au total 211 passagers et 18 membres d'équipage", a déclaré la compagnie aérienne sur Facebook. Elle a ajouté que 30 personnes ont été transportées à l'hôpital et que 12 d'entre elles ont nécessité un traitement, mais elle n'a pas précisé la gravité de leurs blessures ni si la personne qui a perdu la vie était un passager ou un membre de l'équipage.

Il s'agit du dernier incident en date impliquant un avion Boeing, après l'explosion d'un panneau de fuselage d'un 737 MAX d'Alaska Airlines en janvier, ainsi que deux crashs mortels en 2018 et 2019. L'avion du vol SQ321 a décollé de l'aéroport londonien d'Heathrow et a rencontré de "fortes turbulences" en cours de route, a expliqué Singapore Airlines. "Nous présentons nos plus sincères excuses pour l'expérience traumatisante vécue par nos passagers et les membres de l'équipage sur ce vol. Nous fournissons toute l'assistance nécessaire pendant cette période difficile", a assuré la compagnie aérienne.

Les données de suivi du vol indiquent que l'avion a chuté de plus de 1.800 mètres en seulement cinq minutes au-dessus de la mer d'Andaman. L'incident s'est produit alors que certaines parties de la Thaïlande étaient traversées par des orages en tout début de la saison des pluies. "À 15 h 35, l'aéroport a reçu un appel de détresse du vol de Singapore Airlines indiquant qu'il y avait des passagers à bord blessés par les turbulences et demandant un atterrissage d'urgence", a indiqué l'aéroport Suvarnabhumi dans un communiqué.

Les ennuis de Boeing

Le communiqué de l'aéroport décrit le passager décédé comme un "étranger" (non-thaïlandais). Le ministre des Transports de Singapour, Chee Hong Tat, s'est dit "profondément attristé" par l'incident et a présenté ses condoléances à la famille du défunt.

Le géant américain de l'aviation Boeing est secoué par des crises multiples liées à des problèmes de production et de contrôle qualité. Il a annoncé en mars le départ de son PDG, Dave Calhoun, à la fin de l'année et qui fait l'objet d'une attention accrue ces derniers mois de la part des autorités, des régulateurs et de la justice en particulier. Ce changement à la tête de l'avionneur est la conséquence de l'incident en vol sur un avion neuf d'Alaska Airlines le 5 janvier, la goutte de trop après une série de problèmes de production en 2023 affectant le 737 MAX et le 787 Dreamliner. Deux crashs mortels, en Indonésie en 2018 et en Éthiopie en 2019, qui ont tué 346 personnes au total, ont entraîné une longue immobilisation de la flotte de 737 MAX dans le monde entier.

D'ici le 28 mai, Boeing doit remettre au régulateur américain de l'aviation, la FAA - qui a gelé sine die la production du 737 MAX -, un "plan d'action complet" pour remédier aux nombreux problèmes de non-conformité. En juillet, le ministère américain de la Justice doit décider de lancer, ou non, des poursuites pénales. En parallèle, Boeing doit négocier avec le Syndicat international des machinistes et ouvriers de l'aérospatial (IAM) la convention collective qui va remplacer celle expirant en septembre.

12h30:  Selon la BBC, au moins un passager a été tué et plus de 30 autres ont été blessés sur un vol de Singapore Airlines reliant Londres à Singapour, à la suite de fortes turbulences. "Le Boeing 777-300ER à destination de Singapour a été détourné vers Bangkok et a atterri à 15:45 heure locale", précisent nos confrères. L'appareil transportait 211 passagers et 18 membres d'équipage.

L’avion du vol SQ321 a décollé de l’aéroport londonien d’Heathrow et a rencontré de "fortes turbulences" en cours de route, a indiqué Singapore Airlines. Dans un communiqué, la compagnie aérienne a présenté "ses sincères condoléances à la famille" de la victime.

"Notre priorité est d’apporter toute l’aide possible à nos passagers et membres d’équipage", indique-t-elle. Elle ajoute travailler "avec les autorités locales en Thaïlande" et "envoyer une équipe à Bangkok" pour aider à la prise en charge des passagers de l'appareil.

Les autorités thaïlandaises ont envoyé des ambulances et des équipes d'urgence à l'aéroport de Suvarnabhumi", indique le BBC qui précise que le ministre des Transports de Singapour a déclaré que le gouvernement apporterait son aide aux passagers et à leurs familles.

.

.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de FlyingTruelle2
Beguin a écrit :

Incroyable qu'il ait réussi à atterrir, les passagers reviennent de loin.

@Beguin les turbulences n’ont jamais détruit un avion !
Les pilotes sont constamment attachés quand ils sont assis à leur poste.
Les passagers devraient en faire de même : même si les consignes ne sont pas allumées, assis = ceinture attachée

Portrait de Beguin
22/mai/2024 - 08h58

Incroyable qu'il ait réussi à atterrir, les passagers reviennent de loin.

Portrait de FlyingTruelle2
Amandecroquante a écrit :

Il faut regarder l’histoire de Boeing depuis son rachat, c’est vraiment pathétique 

@Amandecroquante quel est le rapport entre Boeing et de sévères turbulences ???
Ce rapprochement est tout simplement ridicule.

Portrait de Amandecroquante
21/mai/2024 - 20h50

Il faut regarder l’histoire de Boeing depuis son rachat, c’est vraiment pathétique 

Portrait de Beguin
21/mai/2024 - 13h53

Ca a du sacrément bougé là-dedans