19/05 12:12

Emotion Place des otages à Tel Aviv : La chanteuse de l'Eurovision, Eden Golan interprète pour la première fois la version non censurée de sa chanson consacrée aux otages du 7 octobre - Vidéo

Eden Golan interprète pour la première fois  la version non censuré, Place des otages à Tel Aviv, de sa chanson consacré aux otages du 7 octobre. La version autorisée par l’Eurovision, rebaptisée ‘Hurricane’ avait du être modifiée 2 fois pour cacher toutes paroles liées au 7 Octobre. L'Union européenne de radio-télévision, organisatrice de l'Eurovision, avait jugé que les paroles, largement perçues comme une référence directe aux victimes du massacre du 7 octobre, étaient trop chargées politiquement. Ce qui contrevient au règlement de la compétition.

Face à cette décision, la délégation israélienne avait alors menacé de se retirer du concours européen de la chanson… avant d'accepter, finalement, de modifier le texte. Nommée « Ouragan », la nouvelle version crée encore la controverse. Et d'aucuns y voient, à nouveau, une allusion à la guerre contre les terroristes du Hamas dans la bande de Gaza.

En particulier les paroles « il n'y a plus d'air à respirer » et « c'étaient tous de bons enfants, chacun d'entre eux » qui pourraient faire référence aux 1 170 morts de l'attaque du 7 octobre.

La chanson toute entière est dédiée au souvenir des victimes et de la difficulté de surmonter et de survivre.

À tout juste 20 ans, Eden Golan a remporté sa place à l'Eurovision lors d'une compétition nationale.

Née en Israël, elle passe une grande partie de son enfance en Russie en raison du travail de son père. Habituée de la scène, elle réalise ses premiers spectacles de danse dès l'enfance, avant de se découvrir une passion pour le chant à l'âge de 9 ans.

Une carrière toute tracée pour celle qui cite comme références Beyoncé, Ariana Grande, Whitney Houston, RAYE, ou encore Jessie J. Mais les tumultes ne sont pas loin.

.

Crédit vidéo : SATVIEW Traduction et sous-titres: David Benaym

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Archimedes
19/mai/2024 - 15h43

Israel 12 points.

Portrait de YVESM
19/mai/2024 - 12h49
Beguin a écrit :

Le suisse non binaire,  en jupette rose et bas bleus, ridicule au possible avec ses canes de serins et ses boules qui dépassent, lui ca dérange personne. 

Hélas.

Portrait de Beguin
19/mai/2024 - 12h43
YVESM a écrit :

Ah, parce que, c’était censuré, en plus !

La théorie du genre et ses dérives, sur les enfants, là, c’est Ok…

Eurovision, notre Eurocauchemar.

Eurovision, our Euronightmare.

Le suisse non binaire,  en jupette rose et bas bleus, ridicule au possible avec ses canes de serins et ses boules qui dépassent, lui ca dérange personne. 

Portrait de YVESM
19/mai/2024 - 12h29

Ah, parce que, c’était censuré, en plus !

La théorie du genre et ses dérives, sur les enfants, là, c’est Ok…

Eurovision, notre Eurocauchemar.

Eurovision, our Euronightmare.

Portrait de Hola2
19/mai/2024 - 12h24

Des frissons