17/05 16:31

Un ressortissant marocain qui voulait « venger » les Palestiniens tués à Gaza condamné au Royaume-Uni à la prison à vie pour le meurtre d'un retraité en pleine rue

Un ressortissant marocain de 45 ans qui affirmait vouloir « venger » les Palestiniens tués à Gaza a été condamné au Royaume-Uni à la prison à vie pour le meurtre d'un retraité en pleine rue le 15 octobre dernier.

Prononçant la peine à l'encontre de l'accusé Ahmed Alid, assortie d'une période de sûreté de 44 ans, la juge Bobbie Cheema-Grubb a conclu qu'il s'agissait d'un « acte terroriste ». Le condamné voulait une « vengeance contre les actes » d'Israël » et « intimider et influencer le gouvernement britannique dans ses relations internationales », a-t-elle déclaré.

« Vous espériez faire peur aux Britanniques et saper les libertés dont ils bénéficient », a-t-elle ajouté devant la cour de Teesside à Middlesbrough (Nord de l'Angleterre), soulignant la possibilité que l'accusé ne soit jamais libéré même à l'issue de la période de sûreté.

Ahmed Alid avait également été déclaré coupable de tentative de meurtre sur son colocataire, attaqué le 15 octobre dans son sommeil avec un couteau à Hartlepool, dans le Nord-Est de l'Angleterre, en criant « Allah Akbar ». Il avait ensuite attaqué le retraité qui marchait dans le centre-ville avec un couteau doté d'une lame de 20 centimètres, le frappant à six reprises.

Arrêté 20 minutes plus tard, il avait déclaré lors de sa garde à vue qu'il pensait les avoir tués tous les deux. Il a déclaré aux policiers « qu'il voulait les tuer tous les deux à cause du conflit à Gaza », invoquant le rôle du Royaume-Uni dans la création d'Israël.

Il avait assuré qu'il aurait tué « plus de gens » s'il avait pu, et déclaré « ils ont tué des enfants et j'ai tué un vieil homme ».

L'accusé avait pourtant plaidé non-coupable.

Il pensait initialement que son colocataire était musulman avant d'apprendre qu'il s'était converti au christianisme, ce qui l'avait mis en colère.

Selon ses colocataires, demandeurs d'asile comme lui, l'accusé avait une vision extrême de l'islam, suivait de près la couverture dans les médias des attaques du Hamas contre Israël le 7 octobre et avait commencé à porter un couteau.

L'attaque du Hamas a entraîné la mort de plus de 1.170 personnes du côté israélien, en majorité des civils tués le 7 octobre, selon un décompte de l'AFP réalisé à partir de chiffres officiels israéliens.

Plus de 35.000 Palestiniens, en majorité des civils ont été tués dans la bande de Gaza depuis le début de la guerre, selon des données du ministère de la Santé du gouvernement de Gaza dirigé par le Hamas.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ocarina
18/mai/2024 - 16h35

Marocain ici, à Rouen un algérien, c'est récurrent...

Et ensuite certains vont nous chanter qu'il n'y a aucun lien entre délinquance et immigration, faut oser...

Pour autant, tous les étrangers ne sont pas délinquants, mais un bon pourcentage quand même en rapport de la population de souche.

Portrait de Beguin
18/mai/2024 - 12h33

Monstrueux

Portrait de Le Colonel
18/mai/2024 - 12h06

La juge avec sa perruque a l'air cloche aussi !

Portrait de Beguin
18/mai/2024 - 12h27
Etienne44 a écrit :

44 ans de sûreté en UK. En France il aurait eu quoi ? Peut être 5 ans, mais en fait 2 avec les remises de peine.

Meme pas, les anglais eux savent punir

Portrait de Etienne44
17/mai/2024 - 20h04 - depuis l'application mobile

On dirait une chauve souris.

Portrait de Alexshe
17/mai/2024 - 18h52

P*tain la tête d'étron ! Ça m'impressionne à chaque fois!

Portrait de coco 35
17/mai/2024 - 18h20

La justice française devrait prendre l'exemple de la justice britannique et arrêter de leurs faire des fleurs en les chouchoutant 

Portrait de Etienne44
17/mai/2024 - 17h52 - depuis l'application mobile

44 ans de sûreté en UK. En France il aurait eu quoi ? Peut être 5 ans, mais en fait 2 avec les remises de peine.

Portrait de maudav
17/mai/2024 - 16h51

Belle tête de vainqueur, il aurait fait des ravages sur Tinder...