16/05 19:34

Les propos antisémites à vomir de l'influenceuse Poupette Kenza, alias Kenza Benchrif, visés par plusieurs signalements à la justice après s'être vantée, face caméra, de refuser de travailler avec des juifs

Après avoir tenu hier un discours antisémite sur son compte Instagram, où elle est suivie par plus d’un million de personnes, l’influenceuse française Poupette Kenza, de son vrai nom Kenza Benchrif, est visée par plusieurs signalements à la justice. La délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah) a annoncé jeudi avoir signalé ses propos au procureur de la République.

En cause : une story dans laquelle la jeune femme s’est exprimée au sujet du conflit israélo-palestinien et des mouvements de boycott à l’encontre d’Israël, qui se propagent sur les réseaux sociaux. « Je vous le dis, c’est clair et net, je suis une propalestinienne, je ne travaille pour aucune personne sioniste ou juive, a-t-elle déclaré face caméra. (…) Je n’ai aucun partenaire, aucun agent qui est juif ou quoi que ce soit. »

« Boycotter des femmes et des hommes en raison de leur identité ou religion, c’est évidemment illégal », a rappelé la ministre chargée de la lutte contre les discriminations, Aurore Bergé, dans une publication sur la plate-forme X. L’Union des étudiants juifs de France (UEJF), qui affirme de son côté avoir déposé plainte « pour incitation à la haine et à la discrimination », considère que « de tels propos haineux diffusés à plus d’un million d’abonnés mettent en danger les juifs ». Un signalement à Pharos a aussi été effectué par le député Arthur Delaporte (Calvados, Parti socialiste).

Quelques minutes après ses propos antisémites, l’influenceuse s’était à nouveau filmée pour « rectifier » ses dires et reconnaître qu’elle s’était « mal exprimée » :

« J’ai rien contre les juifs (…), j’[en] ai juste contre les sionistes et ceux qui financent le génocide, ceux qui financent ce massacre. » Le compte Instagram de Poupette Kenza, sur lequel ont été publiés ces propos et ces excuses, n’était plus accessible jeudi en début d’après-midi.

Sollicité par l’Agence France-Presse, le réseau social de Meta ne s’est pas exprimé sur les raisons de cette désactivation. Quelques heures plus tard, son profil était toutefois à nouveau visible, avec un nouveau message d’excuses de l’influenceuse, à l’écrit cette fois.

Reconnaissant une « faute grave, mais involontaire », Kenza Benchrif y commente le signalement de la Dilcrah :

« Selon moi, il est lamentable et dangereux que le gouvernement français m’utilise et me jette en pâture à des fins politiques. » Elle dit aussi être victime depuis les faits d’« une vague de haine, de violence et de harcèlement sans précédent, accompagnée de menaces de mort et de viol ».

Poupette Kenza n’en est pas à ses premiers démêlés avec la loi.

A l’été 2023, elle avait été épinglée pour « pratiques commerciales trompeuses » par la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

Le service du ministère de l’économie et des finances lui reprochait d’avoir fait la promotion d’un blanchisseur de dents interdit en France et l’avait contrainte de payer 50 000 euros dans le cadre d’une transaction pénale.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nour TV7
19/mai/2024 - 16h22

Deux poids, deux mesures... hein ?  lors d'une discussion sur Twitter Space, un Franco-Israélien a proposé d'envoyer des photos d'Arabes "scotchés de la tête aux pieds accrochés à des feux rouges", et Mila a répondu en riant : "Je veux absolument voir ça !", alors que la conversation évoquait la violence envers les Arabes israéliens, y compris les non-violents... Je n'ai lu aucune information à ce sujet... tiens donc. 

Portrait de fleure02000
17/mai/2024 - 13h43

Tu es à vomir, tu craches sur les juifs pour qui tu te prends pour petite salope va vendre l'eau de ton bain à faire du fric sur la misère des gens sans savoir l'histoire . Avec ton cerveau et montrer tes fesses , pour moi tu es un dec... De la France. Vive 2027 et les européennes Bardella et Marine

Portrait de maudav
17/mai/2024 - 13h33
LEON a écrit :

Les partisans de  l'immigration ,s'aperçoivent un peu tard , que les  juifs et les musulmans se font la guerre depuis plus de  70 ans et que c'est gênant qu'ils fassent ça en France ...

Les musulmans font la guerre, pas les juifs !!! Il y a même un parti islamique au parlement israélien !

Il y a 198 pays reconnus par l'ONU, comptez le nombre de pays en guerre à cause de cette race !

 

Portrait de maudav
17/mai/2024 - 13h30
Constrictor a écrit :

Ses propos sont condamnables et elle doit être réprimandée mais l'interdire des réseaux sociaux à vie, je vois pas bien ce que ça apporterait à ce problème, peut-être juste un sentiment de censure.

Par contre ici, j'en vois certains comme Archimède qui tiennent des propos haineux et ouvertement racistes envers les arabes qui passent crème.

Et je ne parle même pas des propos injurieux et racistes de MJST à chacun de ses posts ici-même.

Vous êtes mignon vous !!! Qui tient des propos haineux depuis des mois ? les arabes !

Et vous osez parler de censure ? Remplacez Juif par musulman vous allez voir à quelle vitesse va la censure !

Pour finir, en attendant, elle touche 10.000€ par mois pour ces propos sur les réseaux alors qu'elle devrait déjà être en prison, je ne pense pas qu'Archimède gagne ça par mois !

C'est toujours la même chose chez vous les arabes et les collabos, la culture de l'excuse et la minimisation des faits, encore une pauvre petite arabe qui n'a pas compris l'impact qu'elle a sur sa "communauté" qui fait un million d'abonnés avec un QI cumulé de 12 !

Portrait de Frederico
17/mai/2024 - 11h07

Ses propos antisémites devraient entraîner son exclusion à vie des réseaux sociaux

Portrait de Beguin
17/mai/2024 - 11h19
Titoon a écrit :

L'interdiction de réseaux sociaux devrait être une peine pour tous ces influenceurs qui profitent  de la stupidité de leurs "follower".

Elle a jouer la carte de l'antisémitisme pour plaire à sa "communauté" et risque de se retrouver sans ressources, c'est le karma comme ils disent.

Faut  interdire, ficher et transmettre au mossad

Portrait de Titoon
17/mai/2024 - 11h14

L'interdiction de réseaux sociaux devrait être une peine pour tous ces influenceurs qui profitent  de la stupidité de leurs "follower".

Elle a jouer la carte de l'antisémitisme pour plaire à sa "communauté" et risque de se retrouver sans ressources, c'est le karma comme ils disent.

Portrait de Beguin
17/mai/2024 - 10h06

Un état faible engendre guerre civile et morts. Pensez y quand vous irez voter 

Portrait de Beguin
17/mai/2024 - 09h57
Archimede a écrit :

Tout est dit, bravo. Les nazislamistes enragent car ils commencent à comprendre qu'ils n'ont aucun avenir.

Puissiez vous dire vrai

Portrait de kylun2004
17/mai/2024 - 08h44

et a part ca, c'est nous qui sommes raciste

Portrait de Beguin
17/mai/2024 - 09h56
magnum67 a écrit :

Poupette c’est un nom chien ???

C'est un nom de chienne

Portrait de Constrictor
17/mai/2024 - 01h40

Ses propos sont condamnables et elle doit être réprimandée mais l'interdire des réseaux sociaux à vie, je vois pas bien ce que ça apporterait à ce problème, peut-être juste un sentiment de censure.

Par contre ici, j'en vois certains comme Archimède qui tiennent des propos haineux et ouvertement racistes envers les arabes qui passent crème.

Et je ne parle même pas des propos injurieux et racistes de MJST à chacun de ses posts ici-même.

Portrait de magnum67
17/mai/2024 - 00h20 - depuis l'application mobile

Poupette c’est un nom chien ???

Portrait de tony355
16/mai/2024 - 22h12

a

Portrait de Hola2
16/mai/2024 - 21h23

Voila ce qui arrive quand on cherche trop la lumière sur les RS comme l'autre qui ironise sur l'assaisonnement d'un bébé juif tué dans un four.

Portrait de Hola2
16/mai/2024 - 21h11

L'Islam est compatible avec rien et devrait être mis dans la catégorie secte.

Portrait de Alexshe
16/mai/2024 - 20h24

Ça étonne quelqu'un? 

Portrait de steph007
16/mai/2024 - 20h24

Quelle misérable conne. Avec sa grosse face huileuse elle finira derrière un comptoir à vendre des kebab.

Portrait de Jeje82000
16/mai/2024 - 20h05 - depuis l'application mobile

il faut la mettre au chômage ,lui couper.les.reseaux sociaux comme ça elle va moins la ramener la crasse des fond de cuve