07:46

Les Vingt-Sept se sont mis d'accord mercredi pour interdire dans l'UE la diffusion du média prorusse Voice of Europe et celle de trois autres médias russes

Les Vingt-Sept se sont mis d'accord mercredi pour interdire dans l'UE la diffusion du média prorusse Voice of Europe et celle de trois autres médias russes, a-t-on appris de sources diplomatiques. Les ambassadeurs des 27 pays membres auprès de l'Union européenne ont approuvé ces sanctions contre Voice of Europe, l'agence russe publique Ria Novosti, ainsi que les journaux russes Izvestia et Rossiiskaia Gazeta, ont précisé ces sources diplomatiques à Bruxelles.

En mars, le renseignement tchèque a affirmé avoir débusqué un réseau financé par Moscou pour répandre de la propagande favorable à la Russie en Europe, visant en particulier le Parlement européen avant les élections européennes de juin.

Le groupe se servait du site web d'information Voice of Europe, dont le siège est à Prague, pour diffuser des informations destinées à dissuader l'UE d'envoyer de l'aide à l'Ukraine.

Le parquet fédéral belge a ouvert de son côté une enquête sur des soupçons de corruption d'eurodéputés après l'identification d'un réseau d'influence financé par Moscou lié à "Voice of Europe". Les Vingt-Sept avaient déjà interdit la diffusion en Europe de plusieurs médias russes ou prorusses, dont Russia Today, accusant Moscou d'utiliser ces médias pour "propager sa propagande et conduire des campagnes de désinformation, y compris au sujet de son agression militaire contre l'Ukraine", selon le site internet de l'UE.

Cette interdiction de diffusion concerne tous les moyens de transmission et de distribution depuis ou à destination des pays de l'UE, que ce soit via le câble, le satellite, l'internet ou encore des plateformes et applications sur téléphones portables.

Ces médias et leurs journalistes peuvent néanmoins continuer à travailler dans l'UE, tant qu'ils n'y diffusent pas leurs productions ou articles, précise l'UE, ajoutant que des personnalités médiatiques russes ont également été sanctionnées dans le passé.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
16/mai/2024 - 08h05 - depuis l'application mobile

C'est peu !