Rechercher

08:01

La RATP va licencier "une trentaine" de conducteurs de bus ayant profité d'un arrêt maladie pour travailler comme chauffeur VTC, indique son PDG Jean Castex

La RATP va licencier "une trentaine" de conducteurs de bus ayant profité d'un arrêt maladie pour travailler comme chauffeur VTC, a indiqué mercredi son PDG Jean Castex, dénonçant un niveau d'absentéisme toujours trop élevé dans l'entreprise. "

C'est un sujet qui nous mobilise beaucoup", a insisté M. Castex, lors d'une rencontre avec des journalistes. "Nous avons augmenté très, très fortement nos contrôles", notamment pour repérer ceux qui "privilégient une autre activité à celle de la RATP en se mettant en arrêt maladie", a indiqué Jean Castex, confirmant une information de RMC/BFM TV.

"J'ai reçu le directeur général de la CNAM (Caisse nationale d'assurance maladie) pour qu'on nous indique le nom des médecins qui prescrivent énormément", a-t-il poursuivi. La RATP "a fait le choix de refuser à ses agents de cumuler leur emploi avec une activité de VTC pour des raisons de sécurité", a par ailleurs indiqué la Régie dans un communiqué.

Elle motive cette décision par un souci de sécurité, car "il serait impossible de s’assurer des temps de conduite maximum journalier sur les deux activités ainsi que des repos quotidiens et hebdomadaires". Il est toutefois impossible à la RATP de savoir si un conducteur de bus exerce également comme chauffeur VTC si ce dernier ne le signale pas.

En cas de double activité, même sans arrêt maladie, l'entreprise se réserve le droit d'ouvrir une procédure disciplinaire contre le salarié, a-t-elle précisé.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cbor33500
16/mai/2024 - 11h47

Licenciements = grève pour les JO. On va voir qui va plier.....

Portrait de Raymond C
16/mai/2024 - 08h50

J'espère que les syndicats auront la décence de ne pas moufter.

Portrait de Beguin
16/mai/2024 - 08h09

Castex ne plaisante pas